Forum Fanstastique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une visite qui s'éternise [ft. Gwion Myrdin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Legends
avatar
Messages : 780
Pièces d'Or : 1049
Date d'inscription : 07/06/2015
Age : 26
Localisation : Sans doute chez moi.

who is it!
Race: Déesse.
Âge fictif.: euh...
Inventaire:
Mion R. Sonozaki
(#) Une visite qui s'éternise [ft. Gwion Myrdin]   Mar 14 Juil - 22:28

La commandante soupira une énième fois depuis le début de la journée. Elle en avait marre de ces missions diplomatiques nulles. Elle était là pour faire la guerre, point, pas pour faire des courbettes. C'était l'aspect de sa vie qu'elle aimait le moins : se rendre compte qu'elle devait s'expliquer avec des gens, s'incliner devant eux voir leur baiser les pieds alors qu'ils ne faisaient pas partie de la famille royale du Royaume Oriental. Elle ne supportait que l'autorité de ses vrais supérieurs, sinon elle trouvait que les humains se prenaient un peu trop au jeu du petit chef et cela avait tendance à ronger un peu trop rapidement sa patience. Déjà elle n'était pas patiente de base, mais dans ce genre de moment, elle devait réellement prendre sur elle pour ne pas sortir son sabre et découper la personne responsable de son agacement.

Agacement actuellement présent parce qu'elle devait rendre ce que l'on pourrait appeler une visite diplomatique à l'académie d'Exilian. Elle, elle appelait plutôt cela une visite de léchage de pompe pour que le directeur prenne soins des étudiants du Royaume Oriental, mais elle n'avait pas eu son mot à dire. En tant que commandante en chef des gardes spéciaux de son royaume, elle avait eu l'immense (dés)honneur de se voir accorder cette mission. Elle en avait déjà marre alors qu'elle n'avait même pas encore posé le pied dans le bureau du directeur qui l'attendait. Elle était en avance, elle avait donc pris la décision de faire un petit détour.

Détour qu'elle n'avait pas prévu aussi catastrophique. Car non seulement elle n'était jamais venue ici, donc elle ne connaissait pas les lieux, amis en plus elle avait un sens de l'orientation digne d'une huître morte. Donc autant dire qu'elle venait tout bonnement de se perdre ! Et à cause de cela, ou grâce à cela elle ne savait pas trop, elle venait d'atterrir sur un terrain d'entraînement découvert. Il faisait beau en cet après-midi et elle put donc voir quelques étudiants, sans doute des Hunters, s'entraîner. Les Hunters venant de son pays reconnurent son uniforme militaire et s'inclinèrent lorsqu'ils la virent. Un léger sourire s'inscrivit sur ses lèvres. Enfin elle était respectée ! C'était un petit plaisir personnel que de voir des étudiants reconnaître son grade. Un peu comme mes restes de son arrogance d'autrefois. Elle leur rendit leur salue, levant la main pour leur intimer de reprendre leur entraînement.

Cet endroit était beaucoup plus passionnant que le bureau du directeur. Après quelques mots donnés au professeur en charge du cours, elle commença à déambuler entre les étudiants afin de voir ce qu'ils pouvaient donner. Les autres royaumes avaient réellement de bons éléments parmi les dernières années, c'était assez impressionnant. Mion souriant de son air supérieur et cynique. Elle donnait quelques instructions lorsqu'elle vouait qu'un étudiant avait du mal, mais elle se contentait de les regarder pour la plupart. Intéressante cette visite finalement. Très intéressante.

- Vos étudiants sont doués, mais ils le sont en combat réel aussi ?

Une petite question qu'elle venait de poser en regardant l'enseignant, qui lui assura que oui. Oui hein. Elle retira sa cape, la posa à l'ombre d'un arbre avec son katana, et fixa les étudiants devant elle, amusée. Est-ce que seulement l'un d'entre eux allait accepter son défi ?


Sea Dragon


Wanna see my real face?:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hunters
avatar
Messages : 41
Pièces d'Or : 100
Date d'inscription : 21/06/2015

who is it!
Race: Demi-dieu
Âge fictif.: 17 ans
Inventaire:
Gwion Myrdin
(#) Re: Une visite qui s'éternise [ft. Gwion Myrdin]   Ven 17 Juil - 16:06

Agénor était l'un des entraîneurs les plus féroces et polyvalents que l'Académie avait connu ces dernières décennies. Sa maîtrise du combat et son goût haineux pour la victoire à tout prix l'avait écarté du chemin des Hunters, car sa soif de combat ne connaissait pas de fin. Il était un des guerriers dont la bravoure pouvait renverser le cours d'une bataille, mais pour le plus grand bonheur de l'étroite stabilité entre les Royaumes, ce dernier ne s'était jamais retrouvé sur un champ d'affrontement, bien que son lot de duels était renommé à travers Exilian et par-delà ses frontières. Il ne s'occupait que de deux promotions d'Hunters chaque année : celle qui venait de poser le premier pas à l'Académie, et celle qui y faisaient les derniers. Il inculquait ainsi une discipline de fer et empêchait toute tentative de sentiments rebelles et enfantins, tout en s'assurant que les Hunters sortant partaient avec les derniers entraînements adéquats, ceux qui privilégiaient l'inventivité, l'adaptabilité et la survie.

Ainsi, toutes les personnes qui se tenaient devant la commandante du Royaume Oriental connaissaient les manœuvres et savaient exécuter chacun de leurs mouvements avec une stabilité effarante : la plupart des combats amateurs se terminaient trop souvent avec une erreur de la part d'un des deux adversaires, permettant à son opposant de prendre le dessus. Durant ces deux mois, sous un soleil éclatant mais un air marin rafraîchissant, les recrues n'étaient plus qu'à une année de sortir de l'Académie et commençaient à innover des mouvements personnels, qui deviendraient plus tard des estocades particulières dont chacun préserverait le secret.

Vous vous croyez arrivés, sale bouseux ? Vous ferez de bons soldats, bons à servir de chair à pâtée, mais des Hunters ? Pas encore ! cria Agénor sur les Académidiciens qui avaient cessé leur entraînement et s'étaient alignés spontanément.
Je ne vous le rappellerais jamais assez, mais chacun de vos actes pourra servir de simple prétexte pour que je vous renvoie refaire une année avant de vous accepter parmi mes élèves. J'en ai rien à foutre de ce que vos autres professeurs diront, sachez que pour les Hunters, j'ai le dernier mot. L'entraîneur se déplaçait devant eux et faisaient des aller-retours, avant de venir se positionner à côté de Mion, à deux pas sur sa gauche.

Vous voici face à un choix qui n'appartient qu'à vous de faire. Si vous voulez vous mesurer à un vrai guerrier, c'est l'occasion ou jamais. Mais réfléchissez-bien : ignorer une opportunité peut être synonyme de lâcheté. Se ridiculiser est un signe évident de faiblesse à mes yeux. Je n'hésiterais pas à porter un jugement sur vous. Et honnêtement, je sais qu'aucun d'entre vous ici n'a le potentiel de m'impressionner.
À vous de voir. Je veux des volontaires pour un combat singulier.


Aucun apprenti Hunter ne se prononça sur les secondes qui suivirent, essayant comme on leur avait appris de jauger leurs chances face à cette personne que seule une partie d'eux connaissaient au moins de nom. De toutes races différentes, pas un ne sortait du lot. Au final, plusieurs étudiants s’avancèrent, dont trois humains, un elfe, un néphilim, et un individu aux cornes de cerf, manifestement un hybride. Et beaucoup pensaient la même chose : même si Agénor dépassait la commandante d'un bon mètre, il ne faisait nul doute que les deux entités étaient de force équivalente. Et aucun Hunter n'était jamais sorti victorieux d'un combat contre le centaure.

C'est exact, Agénor le centaure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Legends
avatar
Messages : 780
Pièces d'Or : 1049
Date d'inscription : 07/06/2015
Age : 26
Localisation : Sans doute chez moi.

who is it!
Race: Déesse.
Âge fictif.: euh...
Inventaire:
Mion R. Sonozaki
(#) Re: Une visite qui s'éternise [ft. Gwion Myrdin]   Dim 19 Juil - 13:06

- Agénor, tu es toujours aussi intransigeant avec tes élèves. Même hors de l'académie, tu es un danger public, alors je ne comprends toujours pas pourquoi tu as été enfermé ici parmi ces pauvres jeunes gens. M'enfin, un jour faudra qu'on croise le fer tous les deux, histoire que tu puisses affronter un...prédateur plus gros que toi.

Un petit sourire amusé était né sur les lèvres de la commandante en entendant les tous premiers mots de l'entraîneur. Ils s'étaient croisés une fois, et elle avait entendu sa "légende" à de nombreuses reprises. Il savait également qui elle était, qu'elle était surnommée Le Dragon - d'où cette histoire de prédateur - et qu'elle pourrait en effet luter contre lui. Mais ce n'était pas dans ses plans pour le moment. Elle ne voyait pas l'intérêt de se foutre sur la tronche avec un guerrier comme lui qui pourrait lui être utile un jour, d'autant plus qu'il apportait une formation très poussée et importante aux futurs Hunters du Royaume Oriental.

D'ailleurs, elle ne fut pas surprise de ne voir qu'un seul étudiant venant de son pays qui s'avança avec les autres. Pas surprise, mais clairement déçue. Elle qui pensait qu'au contraire les Hunters de son pays allaient se bousculer pour essayer la battre et ramener un peu d'honneur sur eux allait finalement se dire qu'elle n'allait pas avoir une très bonne récolte à la fin de l'année scolaire.

Elle regarda les étudiants devant elle avant de soupirer et de secouer la tête. Ils étaient bien élevés, bien droits dans leurs bottes, c'était presque mignon. Elle qui n'avait jamais suivi de formation de ce genre, elle avait appris sur le tas en quelque sorte. Bon elle avait mis un petit moment à faire ses preuves avant d'arriver à son grade actuel, mais elle n'avait pas démérité. Du moins c'était son point de vu et il lui convenait parfaitement. Lorsqu'elle voyait tous ces étudiants bien propres sur eux, elle se demandait combien de temps ils pourraient durer en mission réelle, combien d'entre eux seraient réellement capable de tuer quelqu'un pour leur survie ou encore s'ils seraient en mesure de laisser leurs camarades mourir pour eux. Des questions compliquées que généralement les soldats évitaient de se poser. C'était plus simple pour tout le monde.

- Vous avez le droit d'utiliser vos dons personnels dans cet entraînement. Et ne vous en faites pas, si je me sens en danger, je serais en mesure de vous stopper. Définitivement si cela tourne vraiment mal. Compris ?

Prenant une attitude défensive, la commandante scruta ses adversaire. Elle devait tout de même rester sur ses gardes, elle était seule contre six. Six étudiants, certes, mais six garçons. Peu de femmes entraient les chez Hunters. Prenant une petite inspiration dans le but de se donner du courage, elle sourit légèrement avant de se jeter sur le nephilim, poings en avant. Elle n'allait tout de même pas utiliser son arme alors que eux étaient à mains nues.


Sea Dragon


Wanna see my real face?:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hunters
avatar
Messages : 41
Pièces d'Or : 100
Date d'inscription : 21/06/2015

who is it!
Race: Demi-dieu
Âge fictif.: 17 ans
Inventaire:
Gwion Myrdin
(#) Re: Une visite qui s'éternise [ft. Gwion Myrdin]   Mer 29 Juil - 19:15

À la remarque de la commandante, nombre regards s'étaient croisés, quelques motivations s'étaient fissurées mais toutes les pensées étaient devenues fertiles d'imaginer à s'essayer de se représenter Mion comme une prédatrice plus imposante que leur chef instructeur de l'année, qui avait déjà fait forte impression, rassurant par là-même que leurs souvenirs de gamin n'étaient pas usurpés par une crédulité trop naïve face à un centaure. Malgré tout, ce dernier n'esquissa qu'un sourire penseur à l'idée d'un duel contre une entité dont il ne pouvait qu'esquisser la puissance avec les ragots.

Lorsque Mion énonça les règles du combat, comme elle l'avait si bien remarquée, les autres étudiants n'étant pas concernés reculèrent petit à petit et un croissant de lune se forma à plusieurs mètres derrière les six volontaires. Toutefois les jeunes hommes n'esquissèrent pas un geste, le dos bien droit et les mains derrière le dos, ne s'attendant justement pas à ce que la commandante n'attaque sans avoir désignée son premier adversaire.

Car oui, la consigne sous-entendue de leur instructeur était un combat singulier, et aucun n'était assez brave pour contredire un ordre direct sans indication contraire. Lorsque la Legend s'élança poings en avant, de toute évidence sur le Néphilim, un jeune homme aux cheveux noirs courts dont il s'était teinté les pointes d'un jaune doré, lui donnant une sorte d'halo chevelu du plus bel effet, les autres concurrents s'écartèrent tous et se positionnèrent en cercle autour de leur opposante commune, cette fois-ci sur leur garde, sans qu'aucun d'entre eux n'esquisse toutefois la moindre manœuvre pour assister leur camarade.

Le néphilim avait une apparence somme toute banale et rien ne ressortait de l'ordinaire chez lui. Mais à l'approche de Mion, ce dernier sauta avec une facilité déconcertante. Avec un effort minime, il s'élança haut dans les airs, profitant que le soleil était près du zénith pour aveugler quiconque essaierait de le suivre du regard. Mais la commandante put remarquer immédiatement que ce saut, déjà fort peu naturel en terme de hauteur si importante, n'était pas le fruit d'une poussée des jambes : sa tenue semblait plutôt supposer que quelque chose l'avait aidé et tiré au-dessus du sol. Mais la réflexion ne pouvait pas se pousser davantage, car déjà l'apprenti Hunter était de nouveau soumis aux lois de la gravité et c'était à présent lui qui fonçait droit vers le sol et son adversaire, sans la moindre défaillance dans son regard. Car il était évident qu'un individu normal se casserait un os en retombant de cette hauteur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Legends
avatar
Messages : 780
Pièces d'Or : 1049
Date d'inscription : 07/06/2015
Age : 26
Localisation : Sans doute chez moi.

who is it!
Race: Déesse.
Âge fictif.: euh...
Inventaire:
Mion R. Sonozaki
(#) Re: Une visite qui s'éternise [ft. Gwion Myrdin]   Sam 1 Aoû - 21:00

Bon au moins, une chose était sûre : ils n'étaient pas tous complètement mous comme des étudiants de première année. C'était rassurant, non parce que sinon elle se serait bien emmerdée dans ce petit entraînement. Le néphilim sauta lestement pour esquiver son attaque. Un peu trop lestement même... Il utilisait ses dons, c'était une bonne chose. Sans se concentrer sur les autres élèves qui les fixaient, la commandante regarda l'étudiant. grossière erreur, il avait sauté dans le soleil. Putain elle avait toujours le même don pour faire les conneries les plus évidentes, même avec son expérience. Elle était plutôt du genre à éliminer ses ennemis rapidement, en utilisant sa souplesse et ses coups précis avec son katana. Son endurance était son point faible, et elle ne devait pas faire durer un combat trop longtemps. Malheureusement, elle avait été forcée de s'améliorer sur ce point dernièrement. L'image de la jeune demoiselle en blanc des catacombes se refléta une seconde dans ses yeux ambrés avant qu'elle ne refasse surface et ne saute en arrière. Puissant coup. Elle fixa le jeune homme dans les yeux.

- Intéressant. Technique plutôt judicieuse, je suis tombée dedans, mais certains ennemis seront peut-être moins enclins à jouer ton jeu.

Elle n'avait pas encore pu voir ce qui avait pu le faire tenir en l'air aussi longtemps. Un contrôle de la gravité ? Des ailes qu'elle ne pouvait voir ? Ou juste un contrôle de son poids ? Cela pouvait être n'importe quoi. Elle se devait de faire un minimum attention à son combat tout de même. Mais ce n'était pas dans son genre de faire attention. Elle se redressa et regarda les volontaires avant de reprendre la parole d'une voix forte et ferme, les sourcils froncés.

- Votre fair play vous honore. Cependant, vous ne ferez pas long feu si vous pensez de la sorte. Dites-vous bien que vos ennemis ne vous feront pas de cadeaux. Un ennemi plus âgé ou plus puissant que vous n'hésitera pas à vous tuer si vous êtes aussi droit dans vos bottes. Un plus faible profitera de votre esprit droit pour se jouer de vous, trouver vos points faibles et soit vous toucher soit s'enfuir. Vous êtes en dernière année ! Il serait temps pour vous de commencer à penser comme un agent, comme un soldat, et non plus comme un étudiant ! Alors retirez toute la moralité que vos enseignants vous ont enseigné pendant vos années ici ! Ne pensez qu'aux gens que vous devez protéger, ou même uniquement à votre vie !

D'un mouvement rapide, et alors qu'elle savait le néphilim pendu à ses lèvres, elle se tourna vers lui et lui déboucha un coup de pied dans le buste sans la moindre douceur. Elle le regarda ensuite, puis ses camarades volontaires, puis tus les autres étudiants. Elle reporta son regard sur le néphilim.

- En-dehors de ses murs, tu serais déjà mort. En sautant, tu es allé dans le soleil. Bonne méthode, je ne m'y attendais pas. Mais une fois mes yeux adaptés à la clarté, j'aurais pu te toucher au flan. Tes deux flans étaient à découvert. Montrez-moi un peu plus de combativité. Ou alors je serais forcée de faire un rapport comme quoi les Hunter de cette année doivent redoubler, pour manque de motivation et de force.

Un léger sourire s'inscrivit sur ses lèvres. Rien de mieux qu'une petite menace bien placée pour faire renaître le feu du combat dans les veines de n'importe quel apprenti. Du moins elle l'espérait, sinon elle allait réellement s'ennuyer ici !


Sea Dragon


Wanna see my real face?:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hunters
avatar
Messages : 41
Pièces d'Or : 100
Date d'inscription : 21/06/2015

who is it!
Race: Demi-dieu
Âge fictif.: 17 ans
Inventaire:
Gwion Myrdin
(#) Re: Une visite qui s'éternise [ft. Gwion Myrdin]   Mer 21 Oct - 16:46

La commandante, fière dans son rôle, sermonnait à loisir les futurs Hunters, qui redoutaient désormais d'un jour de le devenir, si l'on en croyait les menaces proférées. Plusieurs étudiants restés en retrait avait aidé le néphilim à se relever qui était plus que partant pour retenter sa chance. Toutefois, un regard de son instructeur lui fit savoir que sa chance était passée. Mion avait raison : il était virtuellement déjà mort et pouvait s'estimer heureux d'avoir ressenti un coup au buste, signe qu'il avait été épargné. Mais si la plupart des étudiants se demandaient quoi faire, les cinq autre volontaires s'étaient regroupés en petit groupe et ne semblait pas avoir porté d'attention au discours de la commandante. Un des humains, grand et serein, regardait perpétuellement leur futur adversaire tandis que ses compagnons lui tournait le dos : ils furent ainsi averti que le néphilim avait été vaincu et se replacèrent en ligne sans qu'aucun regard ne trahisse la manifeste stratégie qu'ils avaient mis en place.

S'avança alors le deuxième jeune homme des volontaires, à l'allure plus modeste mais étonnamment robuste, aux cheveux rouge sang et au regard bleu clair. Pendant qu'il s'avancait vers Mion, la volontaire humaine s'en retourna vers les autres élèves et commença à murmurer quelques choses au plus proche, qui firent passer le mot, jusqu'à ce que toute la classe de futurs Hunters soient informés d'un secret. Le centaure l'avait autant remarqué que Mion, mais ne sembla pas réagir. Il se tenait à l'écart, de telle sorte que le duel se déroulait toujours à mi-distance du groupe des dernières années et de leur instructeur, Agénor soutenant de sa présence la commandante sans lui adresser une parole ou un regard.

Comme le précédent combattant, le jeune homme s'avança sans armes, mais portait une armure légère, supposément capable d'encaisser davantage de coups si Mion ne rehaussait pas la puissance de ses frappes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Legends
avatar
Messages : 780
Pièces d'Or : 1049
Date d'inscription : 07/06/2015
Age : 26
Localisation : Sans doute chez moi.

who is it!
Race: Déesse.
Âge fictif.: euh...
Inventaire:
Mion R. Sonozaki
(#) Re: Une visite qui s'éternise [ft. Gwion Myrdin]   Mer 21 Oct - 18:04

La jeune commandante était peut-être allée un peu fort avec le pauvre néphilim. Mais en même temps, elle n'avait pas le droit de les chouchouter. Dans quelques mois, ils sortiraient d'ici et ils devraient tous donner leur sang pour défendre leur royaume. Elle était peut-être dure mais elle ne pouvait pas non plus leur dire "Tout va bien se passer mes amours, ne vous en faites pas, les ennemis auront un peu de tendresse envers vous puisque vous êtes des bleus". Non. Au contraire, ils allaient être des cibles faciles. de plus, certains royaumes n'hésitaient pas à envoyer les petit nouveaux en première ligne pour éviter de perdre leurs meilleurs éléments. Une politique de merde que elle-même ne cautionnait pas du tout, mais ce n'était pas le cas de tous les commandants malheureusement. Donc ils devaient se préparer à être envoyer à la charcutaille et à se demmerder seuls. C'était pas facile facile d'être Hunter, c'était même la pire chose qui aurait pu leur arriver. Les gamins qui mourraient en sortant à peine de l'académie étaient assez nombreux. La plupart parce qu'ils ne géraient pas assez leur fougue ou leur prétention, mais également à cause d'une mauvaise gestion de la part de leur supérieur. Bon c'était pas non plus une catastrophe, mais ils devaient être au courant de la réalité des choses.

Elle s'aperçu assez rapidement que les étudiants préparaient un petit quelques chose contre elle. Intéressant, elle aurait peut-être besoin de son arme voire de sa transformation si jamais ils étaient plus efficaces que prévu. Bon, en un contre un, c'était normal qu'aucun d'eux ne puissent la tenir réellement. Mais à plusieurs, ils avaient une chance les bougres ! Bonne idée de concocter un plan, ils remontaient dans son estime, et Agénor aussi.

En attendant de voir ce qu'ils avaient préparé, elle se tourna vers son nouvel ennemi. Plus grand, plus costaud et plus protégé aussi. Et efficace également, elle fronça les sourcils en lançant le combat contre lui. Habile et agile, il encaissait plutôt bien les coups. Un léger sourire décora les lèvres de la commandante. Enfin elle allait pouvoir se lâcher un peu plus ! Elle accentua la puissance de ses coups et, sous un sourire amusé, elle entendit un grognement de douleur alors que son poing venait de frapper l'épaule de l'étudiant, un des endroits les moins protégés.

- Pas bête l'armure. Mais il faut savoir remarquer les points faibles. Couvres toi mieux, parce que sinon je pourrais très bien te prendre le bras et...

Elle lui sauta dessus d'un coup, lui attrapa le bras et le lui tordit dans le dos. Elle se pencha sur lui, et lui murmura doucement, d'une vois sucrée et terriblement angoissante pour ceux qui la connaissaient :

- ...te le casser par exemple.

Penchée qu'elle était sur le jeune homme, elle ne pouvait pas voir dans son dos ce que préparaient les autres. Mais elle restait tout de même sur ses gardes, à l'écoute de tout ce qui pouvait se tramer, prête à esquiver la moindre attaque, voire à se servir de son prisonnier comme bouclier. Si cela n'était pas dangereux pour sa vie, bien entendu.


Sea Dragon


Wanna see my real face?:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
(#) Re: Une visite qui s'éternise [ft. Gwion Myrdin]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une visite qui s'éternise [ft. Gwion Myrdin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Visite au musée archéologique du Val d''Oise.
» visite chez le gynéco
» salle de visite médicale n°3 infirmière Noeliana
» Que pensez-vous de la visite du President Iranien à Columbia
» le forum de claude ! une visite s'impose les ami(e)s! merci

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Behind the Story :: Academy :: Salles & Terrains d’entraînements-