Forum Fanstastique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [TERMINÉ] - Hey, tu sais te servir d'un marteau ? - Celendi Ka' Eliun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Wickeds
avatar
Messages : 148
Pièces d'Or : 466
Date d'inscription : 24/06/2015
Localisation : Dans une taverne, avec une bonne bière !

who is it!
Race: Nephilim ange.
Âge fictif.: 28 ans.
Inventaire:
Jensen "Pantera" Levi
(#) [TERMINÉ] - Hey, tu sais te servir d'un marteau ? - Celendi Ka' Eliun   Mer 16 Sep - 18:52

- AtchAA !

Je détestais le soleil, je détestais l'herbe verte, je détestais les oiseaux qui chantaient, je détestais la fin de l'été et je détestais le POLLEN ! C'était la raison pour laquelle j'aimais beaucoup mon royaume d'origine et également pour laquelle je me demandais encore pourquoi j'en étais parti. Bon j'avais eu une raison, une excellente selon moi, très mauvaise selon d'autres personnes, mais je la remettais sérieusement en question alors que je me retrouvais dans ce satané village perdu au milieu de nul part, en éternuant tous mes pauvres poumons à cause du pollen.

J'avais eu un petit mot de la part de mon chef du Royaume des Neiges. Plutôt content de mon travail, il m'avait envoyé dans le Royaume Oriental pour y rencontrer des Wicked hauts placés dans le gouvernement de la reine Mulan. J'étais arrivé trois jours plus tôt et je m'étais perdu presque immédiatement dans ces plaines bizarrement fleuries. Pas qu'je sache pas ce que c'était qu'une fleur, je suis pas stupide non plus hein, mais dans le Royaume des Neiges y'en avait pas des masses. Enfin si, y'en avait une très belle, mais terriblement dangereuse. Ma jolie blonde aux yeux violets. Putain. Elle avait bien raison de m'en vouloir à mort. J'en avais voulu à Jad', alors je pouvais comprendre. Elle avait dû se sentir tellement seule quand je m'étais cassé sans rien dire. La pauvre gamine. Qui en était plus vraiment une maintenant. Intéressant.

Enfin bref, je me retrouvais dans ce pays péniblement allergène pour moi et j'avais eu dès le départ pas mal de soucis. Déjà j'avais eu quelques... problèmes avec trois mecs dans une tavernes. Ils regrettaient sans doute de m'avoir regardé de travers alors que je jouais avec eux. Je trichais pas, j'anticipais ! Enfin bref, ils m'avaient sauté à la gorge et j'avais tout juste réussi à me défendre. Ma gueule faisait peur, mais je devais avouer que mon pouvoir m'avait sauvé la vie à de nombreuses reprises. Cependant, j'avais fissuré mon épée dans la baston. Heureusement, après deux jours à parcourir le pays, je venais d'arriver dans un petit village avec une forge, sans doute moins chère que celles que j'aurais pu trouver en ville. Ma capuche sur la tête pour éviter d'effrayer le gros mec baraqué que j'allais sans doute croiser à l'intérieur, j'entrai et me raclai la gorge.

- Y'a un patron ici ?! J'ai besoin d'une réparation assez urgente et pas chère si possible ! J'suis pas le roi moi..

Au moins, il était prévenu, j'avais pas la bourse très pleine. Enfin pas celle qui me servait à payer du moins. Attendant une réponse, ou du moins uns présence, je regardai la petite boutique dans laquelle je me trouvais, scrutant les armes et autres objets présentés au sans doute peu de clients qui passaient par là.



Lorsque Jensen pense à Amé, ça fait ça dans sa tête:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
(#) Re: [TERMINÉ] - Hey, tu sais te servir d'un marteau ? - Celendi Ka' Eliun   Jeu 17 Sep - 0:09

La saison était calme. Celendi, qui vivait désormais au dessus de sa forge, n’avait pas grand chose à faire si ce n’était qu’apprendre davantage sur ce métier qui était devenu sa passion. Pour ce faire, elle avait acheté plusieurs bouquins qu’elle lisait avidement durant ses heures perdues. Elle n’avait jamais beaucoup apprécié les livres, mais lorsqu’ils traitaient d’un sujet qu’elle appréciait, ça passait tout de suite mieux ! Ainsi, assise à son petit bureau, penchée sur une page, les lunettes sur le nez, elle se nourrissait de nouvelles informations. Elle pensait, à tord, avoir fait le tour des découvertes lors de son apprentissage, mais elle constatait que non. Il y avait un tas de techniques à acquérir !

Le silence qui régnait dans son petit appartement lui rappelait à quel point la présence de sa famille et de son maître lui manquait. Depuis que ce dernier était parti, les affaires avaient certes continué à tourner, mais ce n’était plus comme avant. Elle aurait espéré qu’il reste un peu plus, elle pensait qu’il avait encore beaucoup à lui apprendre. Mais il se faisait vieux et elle comprenait tout à fait sa volonté de se retirer du métier pour prendre son repos bien mérité.

Un bruit au rez-de-chaussée la sortit de sa lecture et accessoirement de ses rêveries. Elle ne connaissait que trop bien le son qui était parvenu à ses oreilles : la sonnette. Quelqu’un venait d’entrer dans la boutique ! Laissant la page telle qu’elle était, Celendi déposa ses lunettes sur le livre ouvert, ouvrit la porte et se précipita dans les escaliers qui se trouvaient juste derrière. Elle y était tombée un bon nombre de fois dans sa précipitation, mais maintenant elle était rôdée. En même temps, à coups de bosses et de bleus...

Elle descendit à temps pour entendre la voix d’un homme s’élever. Un homme qui demandait une réparation pas chère d’une façon peu amicale. Ben voyons, pour qui il se prenait lui ? Sa forge n’était peut-être pas bien réputée, mais elle faisait du bon travail et elle commençait à être reconnue pour cela ! Il voulait peut-être qu’elle lui fasse ça gratuitement aussi ? Fallait-il lui servir le thé avec ?

Lorsqu’elle apparut dans le champ de vision du nouvel arrivant, Celendi tenta de faire bonne figure. Elle arborait un sourire et ses yeux rouges se posèrent sur l’homme, interrogatifs. Elle attendait de savoir ce qu’il faisait ici... Ou plutôt, elle attendait de voir s’il allait reformuler un peu plus poliment sa phrase.

- Je peux vous aider ? déclara-t-elle simplement, inclinant la tête pour tenter de voir le visage du visiteur sous sa capuche.
Revenir en haut Aller en bas
Wickeds
avatar
Messages : 148
Pièces d'Or : 466
Date d'inscription : 24/06/2015
Localisation : Dans une taverne, avec une bonne bière !

who is it!
Race: Nephilim ange.
Âge fictif.: 28 ans.
Inventaire:
Jensen "Pantera" Levi
(#) Re: [TERMINÉ] - Hey, tu sais te servir d'un marteau ? - Celendi Ka' Eliun   Jeu 17 Sep - 14:10

Plutôt pas mal la petite boutique quand même. J'avais jamais vraiment eu d'endroit à moi, enfin pas de boutique ou du truc dans le genre, à tenir. En même temps, j'avais pas vraiment la gueule du bon vendeur moi, ça aurait fais plus peur qu'autre chose. De toute manière dans ma vie, j'avais toujours fais que deux trucs : peur et mal. Demandez à toutes les personnes que j'avais frappé, et à toutes celles que j'avais blessé, intentionnellement ou non. Un grognement sortit de ma gorge sans que je puisse le retenir alors que l'image de la jolie blonde apparaissait une seconde dans mon esprit. J'avais pas le temps de penser à elle, j'étais en mission bordel de merde ! Je devais me concentrer pour l'heure. Enfin là c'était surtout me concentrer sur une boutique vide. Mais déjà, j'entendais des bruits de pas. Bientôt, une petite porte à l'arrière de la boutique s'ouvrit et le propriétaire entra.

Enfin LA propriétaire. Bizarre tiens, je m'étais plus attendu à voir débarquer un quadragénaire barbu aussi haut que moi et deux fois plus épais. Et là bim, je tombais devant une demoiselle, avec de grands oreilles pointues qui ressemblaient bizarrement à celles d'un renard, enfin de loin, et qui me fixait d'un oeil curieux en me demandant ce que je voulais. C'était une blague là. Attendez c'était ça le forgeron ? Je cherchais dans la boutique pour savoir si une autre personne allait arriver. C'était peut-être sa femme, sa fille, voire son apprentie, mais c'était quand même pas elle la patronne, si ?

Après quelques minutes à regarder tout autour de moi en cherchant le grand barbu, je dus me résoudre au fait suivant : j'étais bien en face de la forgeronne à qui j'allais confier mon épée abîmée. On allait me traiter de macho mais j'avais du mal à concevoir qu'une femme puisse faire un tel travail. Surtout elle, elle était maigre comme un clou cette donzelle ! Je la fixai de nouveau et grognai. Elle était bien insistante ! Puisqu'elle voulait voir mon visage, elle allait devoir bien faire son boulot ! Je sortis mon épée dans son fourreau de dessous la table et la posais sur le comptoir avant de reprendre la parole de ma voix rauque, employant un ton un peu sévère et sec histoire de lui faire comprendre que je voulais pas d'un travail de merde :

- Mon épée est foutue. Enfin foutue.. Elle est fissurée vers le milieu, vous pouvez regarder mais douc'ment, elle tient plus par grand chose j'pense. Heureusement elle s'est pas pétée en deux.

Je la fixais de mon regard de braise, qui brillait légèrement derrière la pénombre de ma capuche. Je la jugeais clairement. Je devais savoir ce qu'elle était capable de faire avec un marteau. Bon après j'avais pas tellement le choix malheureusement, c'était ici ou hors de prix en ville, et je pouvais pas me permettre le hors de prix. Je sortis ma bourse et lui montrai le peu que j'avais, c'était même pas de quoi faire la moitié de la réparation dans une grande ville. Le problème, c'est que j'avais réellement pas plus.

- J'ai qu'ça. J'vous propose de regarder si vous pouvez faire un truc et si l'prix vous convient. J'ai pas plus, et j'suis pressé, donc si vous refusez, dites-le de suite et j'me casse.

J'avais pas les moyens de me casser, mais bon elle était pas au courant, donc je pouvais toujours tenter le tout pour le tout.



Lorsque Jensen pense à Amé, ça fait ça dans sa tête:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
(#) Re: [TERMINÉ] - Hey, tu sais te servir d'un marteau ? - Celendi Ka' Eliun   Sam 19 Sep - 0:49

L’homme ne semblait pas vouloir faire face à la réalité. Cette réalité qui était tout simplement Celendi. Elle pouvait sans difficulté imaginer ce qu’il pensait : Qu’est-ce qu’elle faisait ici ? Etait-ce vraiment elle qui tenait cette forge ? Y avait-il quelqu’un d’autre avec elle, son père, son frère... Pour faire simple, une entité du sexe masculin – « du sexe fort », aurait dit un macho – pour l’épauler ? Eh bien non, elle était belle et bien seule. Et même si parfois cela lui pesait, elle ne s’en sortait pas trop mal. Ses bras, assez fins, commençaient d’ailleurs à gagner en puissance et en muscle et elle se plaisait à le montrer en portant le plus souvent des débardeurs – comme aujourd’hui.

L’homme lui fit un résumé strict et concis de la situation : il voulait une réparation de qualité pour un prix avantageux. Celendi en aurait ri si l’homme était moins intimidant que cela. Elle se contenta de regarder son client, l’épée de celui-ci. Quelque part, elle n’avait pas envie de se laisser faire parce qu’elle n’était qu’une jeune femme, qu’elle ne faisait clairement pas le poids contre lui et plus particulièrement parce qu’il était d’une impolitesse qu’elle exécrait ; d’un autre côté, elle n’avait pas envie que cet homme, dont elle ignorait tout, crée une mauvaise réputation autour de sa boutique. Et puis, elle avait besoin de cette somme d’argent, aussi moindre soit-elle. Sans ménager l’arme, elle la souleva et la retourna dans tous les sens. Malgré l’épaisse fissure, le métal tint bon.

- C’est pas d’la cam’lote votre arme. Elle riva ses yeux rouges sur son interlocuteur. Vous v’nez d’où, si c’est pas indiscret ? Jamais vu une épée comme la vôtre dans les parages.

Tout en prononçant ses phrases, la jeune femme s’était déplacée jusqu’à une enclume, l’arme en main. Elle la posa dessus et la jaugea encore un instant avant de décider de son sort. Elle attrapa une petite plaque de métal posée non-loin de là et ferma un œil, la langue légèrement tirée sur le côté. Elle s’appliquait à savoir si elle allait convenir à cette épée ou non.    
Revenir en haut Aller en bas
Wickeds
avatar
Messages : 148
Pièces d'Or : 466
Date d'inscription : 24/06/2015
Localisation : Dans une taverne, avec une bonne bière !

who is it!
Race: Nephilim ange.
Âge fictif.: 28 ans.
Inventaire:
Jensen "Pantera" Levi
(#) Re: [TERMINÉ] - Hey, tu sais te servir d'un marteau ? - Celendi Ka' Eliun   Dim 20 Sep - 12:26

Hey doucement avec mon épée ! Elle était p'tite et frêle la demoiselle mais c'était une véritable brute avec les armes décidément, pire qu'un gros barbu ! Je grognais légèrement en la voyant soulever ma précieuse armes avec aussi peu de considération ! Oula, je savais même pas que je connaissais c'mot moi... Enfin bref, pour une femme elle aurait pu être un peu plus douce quand même. Mais bon, j'allais pas le lui dire, elle risquerait de me refuser cette réparation vitale pour moi. Donc autant fermer ma gueule et la laisser faire. De toute manière, le métal semblait tenir bon, même avec si peu de précaution, et si elle était forgeronne c'est qu'elle savait faire son travail quand même. Je la regardais mettre la lame sur une grosse enclume alors qu'elle me demandait d'où je venais, parce qu'elle n'avait jamais vu d'arme de ce genre dans le coin. Normal, je venais pas du coin, et même si ma lame se rapprochait beaucoup de leurs katanas, elle était plus épaisse et plus lourde, et dans un acier bien différent.

Je lui fis un léger sourire, qu'elle ne put bien entendu pas voir à cause de ma capuche mais tant pis, avant de la suivre près de son enclume alors qu'elle jaugeais l'arme et un bout de métal qu'elle venait de prendre. Bon déjà elle savait ce qu'elle faisait, c'était une épine en moins dans l'pied. J'étais pas macho, juste prudent ! Je m'assis sur un haut tabouret et regardais ce qu'elle faisait avant de prendre la parole pour lui répondre, toujours de mon ton assuré et ma voix grondante :

- Ouais, je suis du Royaume des Neiges. Le métal qu'on a là-bas est assez solide et lourd, et il est parfait pour faire des armes et des armures. Cette épée a appartenu à mon père. Il était dans l'armée et il est mort pour nous protéger moi et ma mère alors qu'il était attaqué par un groupe de Wicked qui lui en voulait, mais il a réussi à les emporter avec lui. Depuis, je traque ces crapules sans relâche dans tous les pays. Donc ouais c'pas de la camelote, c'est une arme de soldat.

Ben quoi ? Elle a pas précisé que je devais dire la vérité, si ? Et puis techniquement, je venais vraiment du Royaume des Neiges et cette épée était réellement forgée avec notre métal. Juste que c'était un Wicked qui me l'avait offert, et que mon père ben il devait probablement se gratter les couilles dans un pays moins froid avec ma mère, s'ils étaient pas morts et enterrés dans un cimetière pourri ou une fosse commune. Pour tout dire, je m'en foutais un peu en fait. J'avais eu l'enfance que j'avais eu, j'en étais pas malheureux. J'avais quelques remords et quelques regrets mais pas de quoi me pourrir la vie, donc bon. J'avais la vie que je voulais, j'avais pas à m'plaindre. Je fixais la jeune forgeronne en lui demandant d'un ton un peu plus dur :

- Vous pensez pouvoir vous en tirer avec la réparation ?



Lorsque Jensen pense à Amé, ça fait ça dans sa tête:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
(#) Re: [TERMINÉ] - Hey, tu sais te servir d'un marteau ? - Celendi Ka' Eliun   Dim 20 Sep - 12:51

Celendi écoutait d’une oreille attentive, et c’était le cas de le dire : si l’une était penchée vers l’avant, l’autre était dirigée vers l’homme. Elle prit connaissance des informations et esquissa des petits signes de tête lorsque ce fut nécessaire pour lui montrer qu’elle comprenait et qu’elle prenait bien en compte ce qu’il lui disait. C’était donc, selon lui, une arme de guerrier. Une arme ayant appartenu à son valeureux père. Elle comprenait pourquoi il tenait tant à cette arme et pourquoi il la surveillait avec tant d’acharnement. Tant qu’il ne lui dictait pas ce qu’elle avait à faire : après tout, une arme, c’était fait pour tenir le choc. Si elle s’était cassée en deux en la prenant, c’est qu’elle n’était plus utilisable. Du moins, dans son état actuel. Et plutôt que réparer un métal usé, elle aurait carrément changé une bonne partie de la lame. Par contre, ça lui aurait coûté plus cher.

Celendi se déplaça de l’enclume à une grosse machine qui semblait assez récente. Dotée de deux énormes branches en ferraille, elle semblait être faite pour couper. Et c’était effectivement le cas : la jeune femme passa le morceau de métal sous la machine après avoir pris des mesures. La créature mécanique se mit à hurler, empêchant momentanément quiconque de parler, puis elle cessa, rendant à Celendi une plaque plus petite et visiblement adaptée à la réparation de l’épée. Elle la retourna dans tous les sens pour la regarder sous toutes ses coutures et, satisfaite, elle retourna près de l’enclume pour récupérer l’épée. Elle déplaça tout cela dans une autre machine – plus vieille cette fois-ci – où elle fit fondre le bout de métal sur l’endroit fissuré de l’épée, posée bien à plat dans un moule qui semblait prévu pour cela.

- J’m’en tire toujours avec les réparations. C’moins difficile que d’forger une épée de A à Z.

Le métal fondu coula dans la fente, remplaçant progressivement ce qu’il n’y avait plus. Le feu dansait sur la lame, ce qui la rendait encore plus éclatante qu’elle n’était. D’un œil aguerri, la jeune femme observait la progression de sa réparation.
Revenir en haut Aller en bas
Wickeds
avatar
Messages : 148
Pièces d'Or : 466
Date d'inscription : 24/06/2015
Localisation : Dans une taverne, avec une bonne bière !

who is it!
Race: Nephilim ange.
Âge fictif.: 28 ans.
Inventaire:
Jensen "Pantera" Levi
(#) Re: [TERMINÉ] - Hey, tu sais te servir d'un marteau ? - Celendi Ka' Eliun   Lun 21 Sep - 14:14

Dis donc, c'est qu'elle savait c'qu'elle faisait la petite ! Je devais avouer que j'étais assez impressionné. J'avais vu des forgerons travailler assez efficacement et elle avait rien à leur envier, c'était certain. Je la regardai faire sans rien dire, analysant le moindre de ses gestes. Bon j'étais pas le meilleur dans la forge, c'était certain, mais j'avais de très très vagues notions. Notions qui ne me servaient à rien ici parce que décidément putain elle était douée la conne ! J'arrivais pas à croire que ma vie dépendait d'une gonzesse. C'était déprimant pour un mâle tel que moi. Pas que j'étais réellement macho mais j'avais l'habitude d'être aidé par des mecs plus puissants que moi et de protéger les demoiselles en détresse, pas que ce soit elles qui me viennent en aide. C'était un peu désappointant mais j'avais pas réellement le choix. Et puis si elle avait débuté son travail, c'était que le prix lui convenait, hors c'était bien le seul endroit où je pourrais trouver un service aussi peu cher.

Je regardai l'immense machine qui se mit à hurler dans toute la forge plus fort qu'un porc qu'on égorgerait. Quel horreur, et elle pouvait tenir avec des oreilles aussi grandes près d'un monstre pareil ? En tout cas moi j'aurais déjà viré cinglé en deux minutes personnellement. Attendez, c'était peut-être pour ça qu'elle avait accepté aussi peu cher, elle était déjà tarée. C'était une explication comme une autre hein ! Je grognai légèrement lorsque la machine se tut enfin, soulagé que le silence revienne. Enfin silence, c'était rapidement dit, parce que la donzelle prit la parole presque immédiatement après. Voilà pourquoi j'aimais pas bosser avec les femmes, elles pouvaient pas s'empêcher de parler ! Enfin elle avait raison dans ce qu'elle disait, donc bon, c'était pas non plus quelque chose d'inutile.

- En effet, j'suis d'accord avec vous. Heureusement que mon épée s'est pas pétée en deux, j'aurais pas eu les moyens j'crois bien, vous, vous auriez pas eu le bon métal.

Je regardais les flammes qui dansaient doucement sur la lame alors que le métal coulait lentement pour combler la fissure. C'était assez étrange. La lumière perlait doucement sur le visage de la demoiselle, la faisant paraître beaucoup plus âgée que ce qu'elle était sans doute en réalité. Elle devait pas avoir plus de 22 ans, et là elle semblait en avoir presque 30, alors que ses traits étaient rendus beaucoup plus durs par la chaleur et la lueur de son four. Continuant de la fixer, je me rassis sur un tabouret en bois et je croisais les bras, me raclant la gorge avant de reprendre la parole :

- Vous faites ce boulot depuis longtemps ? Sans vouloir vous vexer, c'est un peu un truc d'homme, les femmes sont pas courantes dans ce corps de métier. Enfin vous vous débrouillez bien hein !

Curieux oui, mais téméraire non. Autant éviter qu'elle ne change d'avis et ne lui demande plus d'argent en la vexant. Elle restait une femme après tout !



Lorsque Jensen pense à Amé, ça fait ça dans sa tête:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
(#) Re: [TERMINÉ] - Hey, tu sais te servir d'un marteau ? - Celendi Ka' Eliun   Lun 21 Sep - 23:25

Tiens donc, l’homme semblait la traiter avec un peu plus de respect maintenant qu’il avait vu qu’elle était capable de faire correctement son job ! Après tout, ce n’était pas pour rien qu’elle gérait cette boutique, et plus particulièrement qu’on la lui avait confiée. Son maître était connaisseur et si elle était mauvaise, Celendi n’aurait jamais hérité de la Main de Fer. C’était maintenant son bijou à elle, qu’elle chérissait, et qu’elle faisait vivre grâce aux capacités qu’elle avait développées aux côtés du grand forgeron maintenant en retraite.

- ‘ffectivement, j’n’aurais peut-être pas eu tout à fait l’bon métal pour vous forger une arme identique à la vôtre. Mais ici, on a quand même d’la bonne matière. Heureus’ment.

Celendi s’essuya le front du revers du bras. Elle s’était mentalement habituée à la chaleur puisqu’elle travaillait avec depuis des années maintenant, mais son corps, lui, ne la supportait toujours pas. D’un côté, c’était tant mieux : les douches étaient d’autant plus agréables à prendre à la fin de la journée ! Elle tendit ses deux oreilles en arrière lorsque l’homme lui posa une question, puis elle les redressa. Celendi détacha son regard de l’épée pour se tourner vers son client à qui elle adressa un sourire qui se transforma progressivement en petit rire.

- Figurez-vous qu’j’ai l’habitude qu’on m’dise c’genre de trucs. D’ailleurs, certains n’y sont pas allés avec des pincettes ! Une fois, une bande de soldats passant par le village a refusé d’faire réparer leur armure ici tout ça parce que j’étais une femme. Vous imaginez, les pauvres ? Une femme qui faisait un travail qu’ils n’étaient pas capables d’faire eux-mêmes !

Son ton était ironique, bien évidemment. Elle haussa des épaules et continua :

- ‘fin, tant pis pour eux. J’pratique des prix tout à fait abordables... Pour la forge, j’précise. Moi j’aime c’que j’fais et j’sais c’que j’suis capable d’accomplir. J’suis peut-être pas la meilleure forgeronne du Monde, ou même de l’Empire, ou même d’cette région, mais j’m’en fiche. J’fais c’que j’peux et j’trouve que j’m’en sors bien. Mais j’y s’rais jamais arrivée si j’avais pas eu un bon maître. Il était bon, aussi bien dans l’âme que dans son travail. C’est lui qui m’a formée pendant des années.

Elle sourit brièvement et détourna ses yeux rouges vers la lame. La jeune femme étouffa le feu et attrapa un seau rempli d’eau glacé qu’elle balança dans la machine. Un énorme nuage de fumée s’en échappa dans un gros « pssshhhh » et le métal, tout à coup refroidi, durcit. Lorsqu’elle estima qu’il tiendrait, elle déplaça l’arme vers l’enclume. Il fallait qu’elle nettoie les bavures causées par la matière tout juste coulée. Elle attrapa un marteau, tourna le poignet et frappa plusieurs coups dessus. Au fur et à mesure, la bavure s’écrasait et s’intégrait au métal. Une fois qu’elle eut fini, la lame était comme neuve. Elle se tourna avec elle et la tendit à l’homme.

- V’là.
Revenir en haut Aller en bas
Wickeds
avatar
Messages : 148
Pièces d'Or : 466
Date d'inscription : 24/06/2015
Localisation : Dans une taverne, avec une bonne bière !

who is it!
Race: Nephilim ange.
Âge fictif.: 28 ans.
Inventaire:
Jensen "Pantera" Levi
(#) Re: [TERMINÉ] - Hey, tu sais te servir d'un marteau ? - Celendi Ka' Eliun   Mer 23 Sep - 16:34

- Vous vous en balancez d'être la meilleure, vous savez faire votre boulot, c'est largement suffisant !

Je lui souris un peu, même si elle pouvait pas le voir. C'était quand même un bon artisan cette gamine, elle avait droit à tout mon respect pour supporter cette chaleur et ce bruit infernal. Je pourrais jamais personnellement, trop de bruit, trop chaud, trop tout c'boulot ! Pas que j'étais un feignant de première hein - bon un peu quand même... - mais je préférais être au cœur de l'action, brandir mes poings et essayer de faire changer les choses. Les métiers de l'artisanat c'était cool hein, fallait bien des gens que ça intéressait pour les faire de toute manière, mais je trouvais pas beaucoup d'intérêt à faire un boulot dans lequel je pouvais pas donner mon avis ou changer un tant soit peu le monde. J'étais un peu fermé d'esprit sur la question, ça c'était certain. Et ça allait pas être une bonne bouteille ou une jolie paire de seins qui allaient me faire changer, pas à 28 ans !

Je regardais les derniers gestes de la forgeronne, toujours sur le qui-vive quand même. Elle pouvait très bien me la péter au dernier moment, en faisant exprès ou non, et me demander plus cher après. Ouais j'avais tendance à considérer les artisans comme des arnaqueurs aussi, surtout les forgerons. Je m'étais déjà fait niquer plusieurs fois, pas question que ça m'arrive encore. Je repris mon arme assez vivement et fis quelques mouvements avec. Elle était légèrement plus lourde, le métal n'étant pas le même, mais ce n'était pas gênant. Et puis je comptais bientôt la faire améliorer un peu, si je trouvais un mage sur mon chemin qui prenait pas trop cher lui non plus. J'acquiesçai et sortis de ma poche quelques pièces pour compléter la bourse que je lui avais déjà confié avant qu'elle ne commence à travailler. J'avais un peu prévu quand même, et elle avait fait du bon boulot, elle méritait une rallonge. C'était pas grand chose mais bon.

- Tenez, un p'tit plus. Merci. Votre nom c'est qu..mais ils foutent quoi ici les connos ?!

Alors que j'avais regardé une seconde par la fenêtre, j'avais vu deux des hommes avec qui je m'étais battu, et donc les coupables de cette réparation forcée, se diriger vers la forge. Dans un grondement de colère, je faillis sortir de la maison pour leur péter la gueule. Mais si ça devait encore me coûter de l'argent, c'était pas la peine hein ! Je me tournai vers la jeune femme et je m'avançai vers elle d'un pas lourd.

- Si vous voulez éviter que votre boutique tombe en miette, trouvez-moi une cachette dans les vingt secondes qui suivent, sinon je vous garantie pas qu'il y aura pas un ou deux cadavres en plein milieu de chez vous.

C'était pas une menace, c'était un avertissement convivial, histoire qu'elle s'évite des problèmes et moi également. Parce que si les deux abrutis me tombaient dessus, de un j'allais les tuer et de deux j'allais détruire une partie de la boutique dans l'entre-fait, parce que moi quand je combattais c'était pas dans la dentelle.



Lorsque Jensen pense à Amé, ça fait ça dans sa tête:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
(#) Re: [TERMINÉ] - Hey, tu sais te servir d'un marteau ? - Celendi Ka' Eliun   Mer 23 Sep - 17:18

Les yeux de Celendi s’écarquillèrent lorsqu’elle vit l’homme sortir quelques pièces supplémentaires de sa poche. Sa fierté lui disait de les refuser mais il fallait qu’elle se fasse une raison : elle en avait besoin. Pas non-plus au point de lui arracher des mains non, mais une paie un peu plus gonflée à la fin du mois lui permettrait de vivre un peu mieux et de pourquoi pas s’offrir quelques petites babioles. Toutefois, la jeune femme n’eut pas le temps de récupérer la monnaie : son client venait de s’exclamer après avoir tourné la tête vers la fenêtre. En entendant sa phrase, Celendi ne put s’empêcher de jeter un coup d’œil à l’extérieur : deux hommes semblaient se diriger vers sa boutique. Et ceux-là avaient l’air encore moins commode que son client lorsqu’il avait débarqué ici ! Elle se tourna vers celui-ci lorsqu’il s’approcha un peu plus près d’elle et qu’il la conseilla – ou lui ordonna, elle ne savait pas comment l’interpréter – de le cacher quelque part. Elle ne se fit pas prier, hochant rapidement de la tête, et lui fit signe de le suivre à l’étage.

D’habitude, elle n’emmenait jamais personne ici puisque c’était son petit chez-elle, son appartement, son jardin secret. Mais elle n’avait rien à y cacher et n’avait pas grand chose de valeur qui pouvait attirer l’œil de l’homme. Et puis de toute manière, elle doutait qu’il tenterait quelque chose à son égard ou à celui de ses biens : il lui était redevable. Après avoir gravi les escaliers, elle poussa la porte de son appartement et tendit la main.

- J’pense que vous aurez de quoi faire ici.

Elle parlait bien évidemment des cachettes. L’habitat était petit mais il était rempli de potentiels endroits où se camoufler : sous le lit, sous le bureau, dans l’armoire, dans le recoin près de la fenêtre, derrière la penderie... Bref, il y avait le choix. De toute manière, elle doutait que les hommes oseraient monter. D’ailleurs, il fallait qu’elle aille à leur rencontre avant qu’ils se doutent de quelque chose, surtout s’ils avaient aperçu son client un peu plus tôt. Elle n’avait pas envie de s’attirer des ennuis... Elle descendit alors, laissant le personnage camouflé dans son appartement.
Revenir en haut Aller en bas
Wickeds
avatar
Messages : 148
Pièces d'Or : 466
Date d'inscription : 24/06/2015
Localisation : Dans une taverne, avec une bonne bière !

who is it!
Race: Nephilim ange.
Âge fictif.: 28 ans.
Inventaire:
Jensen "Pantera" Levi
(#) Re: [TERMINÉ] - Hey, tu sais te servir d'un marteau ? - Celendi Ka' Eliun   Sam 26 Sep - 12:24

Bon au moins, cette petite était pas stupide. Elle prit de suite les choses en main et me fit monter à l'étage. Elle ouvrit une porte et j'entrai dans un petit appartement. Elle avait pas peur que j'lui vole un truc elle hein ! Enfin pour ce que j'en avais à foutre de son bordel, je voulais juste rester ici le temps que les deux guignols se cassent, parce qu'une nouvelle bagarre c'était pas conseillé dans mon état (surtout état financier en fait). Je m'assis tranquillement sur une chaise tandis qu'elle descendait rejoindre les deux sacs à merde - désolé je voyais pas trop comment les appeler autrement. Mais putain j'entendais rien ici... Poussant un petit grognement, je me levai et j'ouvris la porte, afin de mieux entendre. Et puis si elle avait besoin d'aide, je pourrais toujours intervenir. Enfin si vraiment c'était urgent hein.

Alors que j'étais attentif à tout ce qu'il se passait, la porte s'ouvrit. Ils avaient de la ferraille sous les bottes pour faire autant de bruit ou quoi ? Quels blaireaux. Enfin bref...

~

Les deux hommes étaient taillés comme des armoires. Bien que l'un d'eux soient plus petits que le client cachait présentement dans l'appartement de la forgeronne, l'autre n'avait rien à lui envier, que cela soit du côté de la taille comme du côté de la voix grave et angoissante :

- Salut demoiselle, appelles ton père s'te plait, on a deux armes à faire réparer à cause d'un connard. En parlant d'ça, t'aurais pas vu un homme aussi grand qu'moi, avec les cheveux bleu et une face d'abruti ? C'est à cause de lui tous ces dégâts !

En disant cela, il sortit une bourse suffisamment remplie pour les deux réparation, voire même un peu plus, et ils posèrent tous les deux leurs deux épées, une fissurée et l'autre carrément cassée en deux. Apparemment, la seconde arme avait subit un choc assez violent pour qu'elle se brise d'un seul coup. Cela devait être la cause d'une force brute impressionnante, ou alors d'une énorme erreur dû au porteur de la lame, qui avait frappé de travers sur un point faible de l'acier. Enfin, peu importait la raison, les deux hommes avaient l'air pressés et assez énervés.

Le plus grand avait d'énormes cornes de bélier sur les tempes et ressemblaient à une brute épaisse. D'ailleurs, son arme était plus importante que celle de son coéquipier, une épée bâtarde de grande qualité. L'autre arme était une épée plutôt banale pour le coup lorsqu'on les comparait. Le grand bélier fixa la jeune femme et frappa légèrement sur le comptoir en se penchant sur elle, rajoutant de son ton sévère et qui se voulait terrifiant :

- Et vite, pour les réparations et pour les infos, parce que je suis pas patient et mon équipier encore moi.

Équipier qui ne semblait pas plus pressé que cela, puisqu'il regardait tout ce qui se trouvait dans la boutique d'un œil plus ou moins intéressé, souriant légèrement, surtout captivé par les petits dagues et les coutelas.



Lorsque Jensen pense à Amé, ça fait ça dans sa tête:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
(#) Re: [TERMINÉ] - Hey, tu sais te servir d'un marteau ? - Celendi Ka' Eliun   Dim 4 Oct - 14:34

Celendi, dont le courage n’était pas à remettre en question, tenta tant bien que mal de déglutir silencieusement en voyant les deux hommes entrer dans sa boutique. Ils avaient l’air bien moins impressionnants vus de loin et de l’extérieur, mais là, en face d’elle, elle comprenait qu’il ne fallait pas leur chercher des noises... Comme à son habitude, elle s’efforça de faire bonne figure. Elle dut lutter pour maîtriser ses oreilles qui avaient tendance à vouloir se rabattre en arrière, signe qu’elle n’était pas rassurée. Ah, fichues gênes animales ! Et dire qu’elle ne savait même pas d’où elles venaient, ces gênes...

Le premier homme, le plus imposant à son goût, lui expliqua rapidement la situation, demandant après un père qui n’existait pas – tout du moins, pas ici. Tournant sept fois la langue dans sa bouche avant de parler, Celendi répondit avec le plus de tact possible, même si quelque part elle fut irritée par la demande – « ordre » était un terme qui correspondait davantage – du type aux épaisses cornes.

- Navrée, mais mon père ne doit même pas être au courant qu’j’existe. Y’a qu’moi ici. Quant à votre homme, j’l’ai pas vu, mais j’espère qu’vous remettrez la main dessus. Il y est pas allé d’main morte, ça va vous coûter une fortune pour faire réparer vos armes.

Elle se rendit compte qu’en disant cela, elle ne mentait qu’à moitié : en effet, elle cachait un homme dans son appartement, mais elle n’avait pas vu sa tête et ne correspondait donc pas à la description que lui en faisait le type aux cornes. Toutefois, elle nota le peu d’informations qu’elle avait pu obtenir dessus : les cheveux bleus, une face d’abruti. Restait à vérifier la dernière. Quant au prix des réparations, elle ne leur mentait également pas : la quantité de métal serait importante pour remettre leurs armes en état et cela leur coûterait donc plutôt cher. Restait à savoir s’ils voulaient quand même les faire réparer ou non.
Revenir en haut Aller en bas
Wickeds
avatar
Messages : 148
Pièces d'Or : 466
Date d'inscription : 24/06/2015
Localisation : Dans une taverne, avec une bonne bière !

who is it!
Race: Nephilim ange.
Âge fictif.: 28 ans.
Inventaire:
Jensen "Pantera" Levi
(#) Re: [TERMINÉ] - Hey, tu sais te servir d'un marteau ? - Celendi Ka' Eliun   Mar 6 Oct - 10:41

Les deux hommes regardèrent la jeune forgeronne, le plus grand d'un œil torve et son camarade avec surprise. Ils ne s'étaient pas attendus à ce qu'elle ose leur répondre avec autant d'aplomb, mais ce n'était pas pour leur déplaire. Des demoiselles avec un peu de caractère, cela faisait du bien des fois ! avec un léger sourire, le géant sortit une bourse assez remplie de sa poche et la posa sur le comptoir. Les pièces produisirent un son métallique contre le bois, indiquant à la jeune femme qu'il y avait sans doute suffisamment pour payer les réparations des deux armes. Dans un même mouvement, l'homme se pencha sur elle, la surplombant de toute sa hauteur et la fixant d'un regard un peu fourbe et malsain lorsqu'on y regardait de plus près. Il prit la parole d'une voix doucereuse qui n'avait rien de rassurant :

- Vite. J'aimerais aussi remettre la main dessus. Quelques villageois nous ont dis qu'ils avaient vu un homme entrer ici il y a peu, j'espère pour toi qu'il est déjà reparti. Parce que si on apprend que tu l'as caché ici, j'te promets que tu pourras plus faire grand chose avec tes jolies mimines.

Une menace ? Oui, clairement, mais visiblement les deux hommes n'avaient pas de temps à perdre et suffisamment d'argent pour que la forgeronne fasse son boulot sans rien dire. Ils n'étaient pas des personnes gentilles et ne cherchaient pas à l'être. Ils étaient mercenaires, tueurs à gage, chasseurs de prime dépendant de la tendance du moment dans le pays où ils se trouvaient. Mais aujourd'hui, ils étaient chasseurs de con qui les obligeait à faire réparer leurs armes en dépensant au passage une vraie fortune. Et encore ils pouvaient lui dire merci, il les avait mené dans une petite forge beaucoup moins chère que les forges des grandes villes. C'était une bien maigre consolation, mais ils s'en contenteraient s'ils arrivaient à mettre la main sur l'homme.

~

Purée qu'est-ce que je m'faisait chier... Ils avaient dû me suivre pour arriver ici ces deux blaireaux. J'étais assis comme une statut sur une chaise et je regardais par la fenêtre ce pays qui m'horripilait toujours autant avec son pollen. Je savais que j'allais devoir attendre que les deux conos se cassent mais j'étais pas réellement une personne patiente, encore moins quand je me sentais acculé de la sorte. j'avais une seule envie : descendre et leur péter de nouveau la gueule. Si j'avais été seul, ça m'aurait pas posé de soucis, mais la p'tite demoiselle risquait d'avoir quelques emmerdes donc c'était pas cool pour elle. Ouais, des fois je pensais un peu aux autres, et c'était sans doute dans ces moments que je me trouvais bien con !

Poussant un grognement, je fis quelques pas dans le petit appartement. Mais sous mes pieds, le plancher grinça d'un coup et je me stoppai, tendu comme un arc. En bas, plus rien, je ne savais pas si j'avais été entendu ou non. Je restai immobile comme un piquet, attendant de savoir si j'allais recevoir de la visite et si j'allais devoir me défendre. Bon au moins j'avais un avantage sur eux : mon arme était réparée et pas les leurs. Youpi...



Lorsque Jensen pense à Amé, ça fait ça dans sa tête:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
(#) Re: [TERMINÉ] - Hey, tu sais te servir d'un marteau ? - Celendi Ka' Eliun   Jeu 8 Oct - 0:23

Malgré la pression montante, Celendi gardait son sang froid. Le moindre faux pas à leur égard et elle était sûre de passer un mauvais quart d’heure, si ce n’était pire ! Elle pouvait sans mal imaginer ce que ces deux hommes pouvaient lui faire s’ils apprenaient qu’elle cachait leur cible juste au dessus, dans son appartement... D’autant plus qu’elle n’était qu’un petit clou face à deux gros marteaux. D’une voix plus assurée qu’elle ne l’aurait imaginé, l’hybride expliqua tout en se déplaçant de machine en machine, comme elle l’avait fait un peu plus tôt :

- Des hommes, y’en a beaucoup qui rentrent ici. C’est la seule forge du village, et abordable qui plus est.

Elle disait juste à propos des deux derniers points, mais pas tellement à propos du premier : le village était peuplé de gens pour la plupart pauvres et désarmés... Il n’y avait donc que les voyageurs, quasiment, qui venaient faire réparer leur arme ici. Et autant dire que ça ne courait pas les rues !

Tandis qu’elle s’agitait pour réparer au plus vite les armes – elle avait envie que ces deux types se tirent très vite de chez elle –, un léger craquement au dessus de sa tête faillit la faire pâlir. Elle espérait que les brutes n’avaient rien entendu – après tout, ses oreilles étaient beaucoup plus grandes et son ouïe bien plus développée –, mais elle ne pouvait s’empêcher de croire, par leur silence, que ce n’était pas le cas. Cependant, elle ne se retourna pas et continua comme si de rien n’était. De toute manière, s’ils avaient capté le bruit, elle le saurait bien vite...
Revenir en haut Aller en bas
Wickeds
avatar
Messages : 148
Pièces d'Or : 466
Date d'inscription : 24/06/2015
Localisation : Dans une taverne, avec une bonne bière !

who is it!
Race: Nephilim ange.
Âge fictif.: 28 ans.
Inventaire:
Jensen "Pantera" Levi
(#) Re: [TERMINÉ] - Hey, tu sais te servir d'un marteau ? - Celendi Ka' Eliun   Dim 11 Oct - 12:51

Les deux hommes se regardèrent avant de regarder la jeune forgeronne qui était absorbée par son travail. Elle ne semblait pas avoir entendu. Peut-être même qu'ils avaient imaginé ce petit bruit. Et puis ça pouvait tout aussi bien être un chat, un chien ou un hamster, bref un animal de compagnie quoi. Il secouèrent la tête et le grand homme avec les cornes s'assit sur un tabouret pendant que son camarade regardait de nouveau tous les objets présentés dans la boutique. Il fallait bien avouer qu'elle était plutôt douée la p'tite. Bon pas autant que leur forgeron habituel, mais elle se défendait pour son jeune âge, et aussi pour le fait d'être une femelle. Femelle ouais. Les deux bandits n'étaient pas réellement des hommes romantiques et ils avaient tendance à considérer les femmes comme inférieures, ce qui était sans doute une erreur. Mais pour l'heure, ils avaient toujours surpassé les demoiselles combattantes qu'ils avaient croisé, en les tuant au passage, c'était toujours mieux pour la réputation.

Le géant fini par se tourner vers la forgeronne en grondant légèrement. Il commençait à s'impatienter, les réparations prenaient beaucoup trop de temps pour lui et ils avaient un mec à traquer encore !

- Dis petite, c'bientôt fini ? Non parce que le couillon il va nous échapper sinon.

~

Je poussai un grognement assez bruyant en entendant le bruit que j'avais fait. J'étais vraiment stupide.. Et puis pas patient non, plus, je commençais à en avoir marre de poireauter ici moi ! Pas qu'son appart était dégueu mais j'avais d'autres trucs à faire, et j'hésitais de plus en plus à descendre pour leur péter la gueule et me barrer. Les réparations prenaient trop de temps, c'était casse-couille p'tain. Grondant légèrement, je finis par prendre une décision, non parce que sinon j'avais pas fini hein.

Je descendis lentement les escaliers qui ne grincèrent heureusement pas. Apparemment, les deux abrutis avaient pas entendu lorsque j'avais fais mon boucan donc autant en profiter. J'allais patienter en bas, dans l'arrière-boutique. Déjà je pourrais mieux entendre ce qui se passait et si vraiment ça traînait trop en longueur, je pourrais agir en conséquence. C'est-à-dire sortir rapidement de la boutique pour éviter de me battre à l'intérieur et enfin leur faire regretter de m'avoir cassé mon épée ! Mais alors que je me plaçais derrière la porte, j'entendis une phrase qui me glaça le sang jusqu'à l'os :

- Sors de là connard, sinon on ma bute, ta donzelle.

J'ouvris la porte donnant sur la boutique. Le gros avait toujours une sale tronche décidément. Et son copain pointait deux revolvers sur la forgeronne. Je poussai un gros soupire, toujours caché sous ma cape.

- Et merde...



Lorsque Jensen pense à Amé, ça fait ça dans sa tête:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
(#) Re: [TERMINÉ] - Hey, tu sais te servir d'un marteau ? - Celendi Ka' Eliun   Jeu 15 Oct - 21:15

Concentrée sur son travail, la pression sur les épaules, Celendi n’accorda d’attention qu’à ses réparations. Si elle commençait à divaguer ou à se laisser aller à ses craintes, elle ne ferait pas le boulot comme il faut et elle risquait de s’attirer les foudres de deux bourrins... Autant dire que ce n’était pas le moment ; en fait, ce n’était jamais le moment. Elle préférait esquiver tout cela. Alors, lorsque l’un des hommes la pressa une nouvelle fois, Celendi ne fit qu’un très léger mouvement de la tête, signifiant qu’elle s’affairait à se dépêcher, et accéléra à peine ses mouvements qu’elle voulait, malgré tout, précis. Elle était tellement obnubilée par sa tâche qu’elle ne réalisa la situation que lorsqu’elle entendit une menace, celle du type aux cornes. Délaissant un instant ses réparations, Celendi tourna la tête, juste assez pour voir qu’on braquait deux armes à feu sur elle. Une sueur froide lui coula dans le dos. A ce stade, elle n’était pas que dans de sales draps : elle était dans une grosse couette bien dégueulasse. Sa survie dépendait d’un homme qu’elle ne connaissait absolument pas et qui l’avait immiscée contre sa volonté dans ses problèmes. Déchirée entre la colère et la peur, Celendi conservait un rythme cardiaque stable et un visage neutre, comme si rien ne s’était passé, comme si rien ne se passait. Elle avait simplement envie de continuer son travail, finir sa réparation, donner les armes aux hommes et les voir déguerpir de sa forge. Elle ferma doucement les yeux puis les rouvrit et tourna lentement la tête vers l’homme masqué. Elle craignit que son mouvement oblige celui qui la tenait pour cible à tirer, mais il n’en fit rien. Elle se contenta juste d’adresser un regard noir à l’individu qu’elle avait, par excès de bon cœur, tenté de protéger, et qui lui rendait l’ascenseur à son étrange façon.
Revenir en haut Aller en bas
Wickeds
avatar
Messages : 148
Pièces d'Or : 466
Date d'inscription : 24/06/2015
Localisation : Dans une taverne, avec une bonne bière !

who is it!
Race: Nephilim ange.
Âge fictif.: 28 ans.
Inventaire:
Jensen "Pantera" Levi
(#) Re: [TERMINÉ] - Hey, tu sais te servir d'un marteau ? - Celendi Ka' Eliun   Jeu 15 Oct - 23:36

Et merde.. C'était le beau bordel, et voilà la demoiselle qui m'en voulait. En même temps elle avait quelques raisons, j'avais bien foutu le dawa dans sa petite boutique. Elle avait travaillé rapidement pour moi, elle avait voulu m'aider et elle se trouvait dans une situation assez compliquée à cause d'moi. Alors pas que j'étais une personne foncièrement gentille qui aidait les autres mais je voulais pas non plus apporter mes emmerdes partout où j'allais. C'était un peu la raison pour laquelle je m'étais cassé de chez moi d'ailleurs. Y'en avait plein des raisons en fait, j'étais un homme complexe. C'était sans doute pour ça que j'étais un peu seul au final. Parce que bon j'avais beau avoir des collègues chez les gardes comme chez les wickeds, au final j'étais tout seul quand je rentrais chez moi. C'était dans ces moments-là que je repensais à Améthrylde et Jaden.

Enfin bref, j'étais pas le plus malheureusement des hommes mais ça pesait des fois d'avoir personne à la maison. Mais bon c'était pas une raison pour accumuler les emmerdes et encore moins les faire subir aux autres. Surtout les étrangers. Bon les potes pouvaient comprendre encore, mais la forgeronne, elle avait rien demandé à personne ! Elle était tendue comme un arc et je pouvais la comprendre. Je fis alors ce que je devais faire : je sautais rapidement devant elle pour la protéger, trop rapidement pour que l'homme ait le temps de réagir (fallait arrêter de baiser toute la nuit hein..). Le tire partit, mais dans la précipitation l'homme avait détourné son arme. La balle déchira un bout de ma capuche et révéla la partie droite de mon visage, où la mâchoire d'os était présente. Je souris légèrement et allai leur proposer de sortir mais je n'eus pas le temps qu'ils se jetèrent sur moi. J'esquivai leur attaque et je pris la porte - presque au sens premier du terme puisque je faillis me la prendre dans la tronche en trébuchant.

Dehors, le village était calme. Tant mieux, j'avais pas trop envie de me donner en spectacle ! Déjà que les deux abrutis me suivaient de près... Je sortis mon arme et me tournai vers eux. Ils n'avaient plus leurs lames, certes, mais le grand avait ses poings et le petit ses deux armes à feu. Quelle merde...

- Bon les mecs, on se calme hein, on va pas se fâcher...

Une balle ricocha sur l'armure en os que j'eus tout juste le temps de faire apparaître sur mon bras. Bon visiblement, ils voulaient pas discuter tranquillement. Pas qu'une bagarre me dérangeait, mais si la demoiselle pouvait me filer un coup de main, p't-être que ça pourrait m'aider un peu, parce que les gardes passaient pas par là de mon avis !
HRP:
 



Lorsque Jensen pense à Amé, ça fait ça dans sa tête:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
(#) Re: [TERMINÉ] - Hey, tu sais te servir d'un marteau ? - Celendi Ka' Eliun   Dim 18 Oct - 22:56

Alors que Celendi voyait sa jeune vie défiler devant ses yeux, elle vit l’homme encapuchonné sauter devant elle pour la protéger. Le tir la fit sursauter mais elle fut incapable de bouger ; et pourtant, aucune balle ne l’atteignit, et son sauveur semblait sain et sauf puisqu’il bougeait encore. Il était de dos, elle ne vit donc pas sa particularité, sa mâchoire en os sur le côté de son visage. Toutefois, elle crut l’apercevoir lorsque les trois hommes se précipitèrent à l’extérieur, probablement pour régler leur compte dans un espace où ils seraient davantage libres de leurs mouvements. Quelque part, c’était un soulagement pour elle, rien ne serait cassé et elle était désormais hors de danger... Enfin, elle espérait. Si l’encapuchonné venait à être tué, est-ce qu’ils reviendraient pour également lui faire la peau ? C’était une éventualité, puisqu’elle leur avait menti et qu’ils l’avaient menacé un peu plus tôt pour ça.

Animée d’une curiosité malsaine, Celendi ne put s’empêcher de jeter un œil à l’extérieur. Les deux costauds n’avaient plus leurs armes, mais ils étaient balèzes et possédaient un flingue : est-ce que l’autre arriverait à leur tenir tête avec son arme nouvellement réparée ? Elle espérait, pour sa propre vie. Lorsqu’il remarqua qu’il était en difficulté – à cause des tirs –, l’hybride grinça des dents. Elle ne pouvait décemment pas le regarder se faire tuer sans ne rien y faire. Maudissant cet être qui l’avait fichue dans le pétrin, elle retourna à l’intérieur et alla chercher la lame qu’elle chérissait, un sabre qu’elle avait forgé mais qu’elle avait décidé de garder puisqu’il lui plaisait et qu’elle le maniait plutôt bien.

En revenant près de la porte, elle s’assura que les deux hommes ne l’avaient pas vue : évidemment que non, ils ne voulaient que détruire celui qui leur avait causé des problèmes. A pas de loup, elle passa de l’intérieur à l’extérieur, longea le mur et courut souplement jusqu’au milieu de la route, là où elle était sûre de ne pas se faire voir – ce qui pouvait paraître étrange oui, mais les deux types étaient désormais de dos. Elle accourut sur le plus petit, celui qui tenait l’arme à feu, prit appui au dernier moment sur sa jambe droite, fit un écart sur le côté et bondit. Sa lame noire brilla un instant au soleil avant de s’abattre sur le bras de l’homme qui tomba, les doigts toujours serrés sur le flingue.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Wickeds
avatar
Messages : 148
Pièces d'Or : 466
Date d'inscription : 24/06/2015
Localisation : Dans une taverne, avec une bonne bière !

who is it!
Race: Nephilim ange.
Âge fictif.: 28 ans.
Inventaire:
Jensen "Pantera" Levi
(#) Re: [TERMINÉ] - Hey, tu sais te servir d'un marteau ? - Celendi Ka' Eliun   Lun 19 Oct - 19:54

J'étais vraiment très très très très mal ! Je savais pas quoi faire, leur sauter dessus ou alors m'enfuir en courant ? Bon d'accord al seconde solution c'était de la merde. Enfin pour la survie c'était bien mais pour le prestige et tout le tralala qui allait avec, c'était vraiment une bonne grosse idée de mer.. Enfin bref ! Du coup j'avais pas trop le choix, je devais me battre. Je devinais déjà les réflexions de Améthrylde, ma p'tite blondinette au caractère un peu trop fort pour son bien, qui m'aurais craché à la figure un "t'es complètement con !". Enfin elle m'aurait dis cela si j'avais des nouvelles d'elle, ce qui n'était pas le cas depuis mon départ. Elle devait surtout l'en vouloir à mort et je savais pas trop si je souhaitais la revoir ou pas au final, parce qu'elle allait vouloir m'en coller une sévère sinon et elle faisait plus peur que les deux guignols devant moi.

Dans un soupire lourd, je défis ma cape rapidement pour éviter d'être gêné dans mes mouvements. Je ne pouvais pas me permettre d'être handicapé dans ce genre de combat. Une nouvelle balle ricocha sur l'amure d'os que je fis apparaître au niveau de mon buste au dernier moment. L'os fut fissuré, comme la fois précédente, mais au moins la protection fonctionna. Mon pouvoir ne m'avait jamais déçu, et heureusement ! Parce que sinon j'aurais eu des milliers d'occasions de mourir. Alors que j'allais sauter sur les deux hommes, j'ouvris grand les yeux en voyant une ombre se glisser près du tireur et lui ouvrir le bras d'un mouvement d'une souplesse impressionnante.

Un petit sourire s'inscrivit sur mes traits. Un sourire flippant, clairement. J'allais pouvoir m'amuser un petit peu, enfin ! J'avais besoin de me dérouiller un peu les muscles et les articulations. Je me jetai violemment sur le cornu sans que ce dernier ne puisse rien faire, alors que son collègue sortait une petite lame de sa ceinture, de sa main non blessée. Il se tourna vers la forgeronne et engagea le combat avec elle, dans des gestes un peu maladroits à cause de sa main non directrice. Mais il était tout de même très efficace. De mon côté, il avait paré avec un gantelet en acier. putain évidemment, fallait que je me taille le connard protégé jusqu'au couilles ! Ça me désespérait à l'avance... Mais je ne lui laissai aucun répit en attaquant de plus en plus rapidement et violemment. Heureusement pour moi, j'avais l'avantage d'avoir une arme par rapport à lui. Alors que je reculai sous un coup de poing violent, je vis arriver au loin la milice. Enfin, ils étaient pas du tout en retard eux hein ! Une seconde.. Ils venaient vers nous.. Vers nous trois.. NOUS TROIS PUTAIN MAIS JE FAISAIS PAS PARTIE DE CETTE BANDE DE CON MOI !

Je déglutis et j'assommais à moitié mon adversaire, profitant allègrement du fait qu'il gueulait à son partenaire de se casser parce que la milice était en sur-nombre, avant de partir en courant vers la forêt. Il était hors de question que je me fasse choper ! Je me tournai vers la forgeronne une seconde mais l'idée de la saluer et donc faire comprendre à la milice que je la connaissais me parut très mauvaise. Elle aurait moins de soucis sans ça. Je partis donc rapidement pour éviter de me faire prendre avec les deux autres abrutis, souriant. Une arme réparée et une bonne petite baston, c'était pas si mal en fait comme journée !
HRP:
 



Lorsque Jensen pense à Amé, ça fait ça dans sa tête:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
(#) Re: [TERMINÉ] - Hey, tu sais te servir d'un marteau ? - Celendi Ka' Eliun   Ven 30 Oct - 23:45

Les gardes avaient rappliqué au bon moment. Suffisamment tard pour ne pas voir son geste violent mais suffisamment tôt pour que les choses ne s’aggravent au point que leur baston compte quelques morts. Un villageois, ou plusieurs, avaient du les informer de ce qu’il se passait ici : en même temps, ils s’étaient donnés en spectacle en pleine rue... Pourvu que personne n’ait parlé de ce qu’elle avait fait au petit armé ! Une bonne poignée de gardes se chargea de contrôler les deux balourds tandis que trois autres s’approchaient de Celendi. Elle sentit un frisson parcourir son dos mais tenta tant bien que mal de contrôler l’image qu’elle donnait d’elle. Ils leur demandèrent ce qu’il s’était passé et elle leur expliqua comme elle le put, omettant volontairement certains détails. Elle prit également soin de leur dire qu’elle ne connaissait absolument pas ces trois individus. Les gardes, qui semblaient habitués à ce genre de situations, ne l’embêtèrent pas bien longtemps et retournèrent auprès des autres. Ils disparurent aussi vite qu’ils étaient apparus, embarquant avec eux les hommes qui l’avaient menacée. Enfin, le calme revenait dans son doux village... Mais pour combien de temps ?

Celendi, avant de retourner dans sa forge, se tourna vers la forêt. L’homme devait à présent être bien loin d’ici, ou tout du moins suffisamment pour que personne ne le retrouve. Etait-ce quelque chose de bien ? Elle n’en savait trop rien.

____

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
(#) Re: [TERMINÉ] - Hey, tu sais te servir d'un marteau ? - Celendi Ka' Eliun   

Revenir en haut Aller en bas
 

[TERMINÉ] - Hey, tu sais te servir d'un marteau ? - Celendi Ka' Eliun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Alicia Roussel, pour vous servir ~ Terminée ~ Je sais c'est mal {OK}
» [Terminé] Infirmière Gaia , pour vous servir ~
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Je sais une église... écrit sans un seul O

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Behind the Story :: Outside :: Les Huit Royaumes :: Royaume Oriental-