Forum Fanstastique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Euh... J'ai glissé Doc' ! [ft. Jezakiel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Personal
avatar
Messages : 100
Pièces d'Or : 433
Date d'inscription : 08/12/2015

who is it!
Race: Démone
Âge fictif.: 35 ans
Inventaire:
Sifay
(#) Euh... J'ai glissé Doc' ! [ft. Jezakiel]   Ven 11 Déc - 12:32

La jeune femme avait peut-être UN PEU TROP sous-estimé ses étudiants. Ils étaient forts les cons... Très forts même... Bon c'était un bon point hein, cela signifiait qu'elle avait fait du bon travail ! Même si elle avait entendu que ces chers étudiants en dernière année s'étaient pris une sacrée raclée de la part d'une militaire, venue quelques temps plus tôt à l'académie. Mais heureusement - pour eux sinon Sifay leur aurait botté les fesses elle-même - ils s'étaient rapidement repris et ils avaient eu la bonne attitude. Ils s'étaient défoncés pour faire encore plus de progrès, encore plus d'efforts. Elle devait même avouer qu'elle avait été impressionnée - pour une rare fois dans sa vie. Ils avaient été parfaits pour des Hunters de dernière année. Elle était plutôt fière, au moins ils n'allaient pas tous se faire trucider la première semaine dès leur sortie de cette académie. Bien entendu elle savait que certains mouraient rapidement parce qu'ils ne savaient pas s'adapter aux combats réels de l'extérieur mais elle ne pouvait pas se permettre de s'en vouloir ou de culpabiliser. Son métier était de les former au combat, à l'attaque. Elle savait qu'elle avait la bonne méthode, après ce n'était pas de sa faute si les jeunes sortants ne savaient plus comment faire dans la vie réelle.

Enfin tout ce speech au final pour dire qu'elle était très fière d'eux et qu'elle aurait aimé l'être un peu moins. En cette journée froide, elle leur avait imposé un cours très intensif, avec un combat contre elle à la fin. Bon pas tous les étudiants d'un coup contre elle hein, non non juste trois ou quatre. Mais elle n'avait pas réussi à maîtriser leur puissance. Un de ses jeunes avait notamment perdu le contrôle de son don. La démone avait donc dû interrompre le cours assez rudement pour essayer de régler cela. Elle y était parvenu, mais pas sans être blessée.

La voici qui entrait d'un coup dans l'infirmerie, en défonçant presque la porte. Mais elle n'avait pas le temps de frapper. Elle n'était pas paniquée de son état - même si elle aurait pu et dû l'être - mais elle souhaitait tout de même bien être soignée. Le jeune avait perdu la maîtrise de son don avait foutu le feu au terrain et au bras droit de la jeune enseignante. Son avant-bras avait été protégé par sa pièce d'armure mais elle était rudement brûlée sur le reste du bras, l'épaule, le cou et même le visage. Le côté droit de son haut du corps avait bien moflé en somme !

- Oh y'a un doc ici ? C'pas que je tombe en cendre mais presque !

Heureusement qu'elle savait contrôler un peu son corps et sa tête face à la douleur, sinon elle se serait déjà évanouie !



DC de Mion R. Sonozaki. Me MP sur elle pour des questions administratives, merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
(#) Re: Euh... J'ai glissé Doc' ! [ft. Jezakiel]   Ven 3 Juin - 22:13



Euh... J'ai glissé Doc !
FT. Sifay

En cette journée radieuse et froide, le toubib de l'académie était de bonne humeur. Il venait pourtant de passer une sale période de dépression grave et n'avait pas été vraiment en réel capacité de prodiguer un soin de base ni de lire dans un mare de thé. Il avait cependant énormément bu, rajoutant plus d'alcool dans son eau chaude que de thé. Mais comme à chaque fois, il se levait un matin et se trouvait d'excellente humeur, dynamique presque euphorique.
C'était donc un jour où le maître des thés était dans une dynamique positive.

Il avait rangé de bon matin son cabinet et l'infirmerie, et avait même effectué quelques vaccins tout en offrant à ses patients une tasse de thé. Il chantonnait des chants populaires de sa région natale tout en remplissant ses dossiers. Jezakiel abattait un travail monstre lorsqu'il était dans un état d'excitation mentale. Son psychique planant à mille lieux de son psychique dépressif.
Et en y repensant personne n'avait encore pensé, ni même lui à le mettre sous traitement pour sa bipolarité. A quoi bon d'ailleurs !? Il semblait le vivre... Ou du moins c'est ce qu'il faisait peut-être croire. Car, mis à part sa jeune collègue Octavia qui avait finit par bien le connaître, nul autre personne ici ne pouvait deviner que sous cette caboche aux cheveux long et aux reflets violet se cachait un cerveau torturé.

Enfin trêve de blabla. Jez- était toujours en train de travailler dur quand il entendit la porte de l'infirmerie s'ouvrir avec fracas. Il leva la tête vers la personne qui venait d'entrer ainsi et vit une jeune femme ravissante et pourtant fortement abîmée dans la pièce. Le toubib cligna des yeux surprit et prit rapidement conscience de l'urgence, il se leva en vitesse et vint vers elle pour l'observer avec attention.

"Venez vous mettre sur un lit je vais regarder vos... brûlures."

Son ton était calme, posé, sérieux. Lors de ses soins le Chapelier Fou était un homme consciencieux, perfectionniste et empathique. Ce fut aussi avec grand naturel qu'il prépara un thé à base de plantes à opiacées. Il prépara le mélange tout en préparant un chariot de soin pour l'ausculter et la soigner.Il revint quelques minutes après au chevet de la jeune femme et s'installa sur un tabouret avant de poser son regard bleu dans le sien, puis sur ses blessures.

"Comment est-ce arrivé ? Vous avez une sacré brûlure, elle est entre le second et troisième degré. Buvez ce thé ça vous aidera à mieux résister à la douleur."

Avec assurance il enfila des gants stérile et prit le bras en douceur de la patiente dont il ne connaissait pas l'identité étant plus concentré à s'occuper de la brûlure et observer les zones de brûlures intensives. Il essaya alors en douceur de lui ôter l'armure qu'elle avait et qui le gênait pour travailler convenablement. Il la soulevait doucement avant de décider de prendre une compresse boule, d'y mettre du serum et de passer sous la cuirasse avec une pince tenant la compresse pour mieux retirer l'armure et ne pas trop arracher de peau.

"Dites le moi si je vous fait trop mal mademoiselle... ?"
[/b]
Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Personal
avatar
Messages : 100
Pièces d'Or : 433
Date d'inscription : 08/12/2015

who is it!
Race: Démone
Âge fictif.: 35 ans
Inventaire:
Sifay
(#) Re: Euh... J'ai glissé Doc' ! [ft. Jezakiel]   Lun 6 Juin - 11:05

Le médecin était sacrément mignon, mais la jeune enseignante ne pensait pas réellement à cela. Elle avait mal, elle ne pouvait pas le cacher. En même temps elle était brûlée au troisième degrés sur une bonne partie du corps ! Elle avait une bonne régénération grâce à sa nature de démone, mais elle garderait sans doute des cicatrices pendant quelques temps. C'était terriblement pénible, surtout que cela ne partait pas lorsqu'elle prenait son apparence humaine. Elle y gardait ses blessures, cicatrices et marques sur le corps, ce qui était plutôt contrariant pour elle. Mais elle ne pouvait pas y faire grand chose.

S'asseyant, elle le laissa débord regarder ses blessures. Elle le vit essayer de lui retirer son armure pour la soigner puis abandonner cette idée. Grognant sous la douleur, elle retira toutes ses pièces d'armure pour qu'il puisse faire ses soins plus facilement.

- Vous en faites pas doc', j'ai mal mais je suis pas douillette, vous pouvez y aller. Je suis prof ici, vous êtes nouveau vous ! Je suis la responsable des Hunters et disons que j'ai eu... une petite perte de contrôle sur un de mes étudiants.

Elle lui sourit légèrement pour essayer de le rassurer un petit peu. Elle ne voulait pas lui faire peur. Son boulot était assez difficile et elle se retrouvait souvent à l'infirmerie mais elle ne l'échangerait pour le moment contre rien au monde. Elle était trop heureuse ici. Elle soupira doucement de douleur sous le produit qui passait sur ses plaies, mais ne fit pas le moindre commentaire à ce sujet. Le jeune homme savait ce qu'il faisait, elle n'allait pas lui apprendre son métier.

- Je m'appelle Sifay, et vous, c'est comment ? C'est bien que nous ayons un nouveau médecin, vous allez souvent me voir, ou alors mes étudiants. Mais vous en faites pas, rien de grave, c'est ça l'éducation à la rude ! Je préfère qu'ils aient mal aujourd'hui et qu'ils crèvent pas une fois dehors si vous voyez ce que je veux dire.

Elle servait le même discours à tous ses nouveaux collègues, mais elle préférait les mettre au courant de ses méthodes d'enseignement qui avaient été très controversées. Mais bon ça faisait dix ans qu'elle était là et personne avait encore réussir à la faire virer, c'était qu'elle était douée ! Du moins un petit peu.



DC de Mion R. Sonozaki. Me MP sur elle pour des questions administratives, merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
(#) Re: Euh... J'ai glissé Doc' ! [ft. Jezakiel]   Jeu 9 Juin - 22:28



Euh... J'ai glissé Doc !
FT. Sifay

Tout en la voyant l'aider à ôter son armure, le toubib grimaça devant l'étendue de la blessure. Rah ! Ca n'était pas beau à voir mais il allait bien pouvoir lui concocter un breuvage avec des plantes aidant à la cicatrisation.Une femme aussi belle et sexy, sans son armure, c'est dommage de la voir abîmée comme ça, même si elle peut avoir du cachet avec des cicatrices. Mais lui même le sait, les femmes à cicatrices sur le visage c'est pas son truc.

Il luis sourit cependant afin de la rassurer sans lui dire ce qu'il pense, ça ferait vraiment mauvais genre, et Jez était de bonne humeur, son esprit était stable ni trop haut, ni trop bas. Il était bien pour une fois.
Alors en restant concentré il nettoya mieux les plaies et les brûlures. Il prit un scalper et une pice afin de couper proprement les légers lambeaux de peaux trop brûlées pour se reconstruire. Il aimait son métier et chaque acte médicaux le passionnait.

Lorsque la demoiselle se présenta à lui, il leva ses yeux couleur océan vers les sien ambré et lui afficha un léger sourire en coin en signe de salutation, il voulait terminer cette tâche compliquée  sur toute la brûlure avant de se présenter.
A sa description de l'enseignement il eut envie d'émettre un léger rire mais se retint souriant juste un peu plus. Toujours concentré sur son "découpage" il tentait de ne pas bouger d'être minutieux comme il l'était avec le thé et ses prédilections.
Lorsqu'il eu terminé il souffla de soulagement trouvant son travail propre. Puis il posa son matériel "sale" dans une boîte sur l'étage du bas de son chariot.

"Enchanté Sifay, je suis Jezakiel Sheffield pour ma part."

Le jeune médecin sourit un peu plus après s'être présenté, puis il lui fit signe de boire un peu de thé avant qu'il ne s'attaque à la partie du soin qui allait consister en la pose de bande fine aidant à la désinfection et à la cicatrisation. Le produit déposé sur ces dernières sentait un peu fort et n'était pas vraiment agréable au touché.

"Vous savez chacun sa façon de faire, tant que le résultat est bon et que l'on respecte l'autre."

Il afficha un nouveau sourire et prit les bandes pour les enrouler autour de son bras avant de s'atteler à un nouveau découpage et les disposer sur les zones brûlées de son visage doux.

"J'espère simplement ne pas vous voir venir aussi blessée que là. Mais je sens que vous allez bien vous rétablir et que l'on ne verra pas grand chose pour les cicatrices. J'utilise les meilleurs produits de soin qui soient. J'aime le travail et le résultat propre !"

Jezakiel rit un peu, fier de ce qu'il savait faire. Il releva son visage ers sa patiente et l'observa attentivement sans vraiment rien penser d'elle ni la juger, juste il la regardait l'air un peu perdu.

"En tout cas, je suis content de rencontrer une autre collègue ! Pour le moment je ne connais vraiment que l'infirmière avec qui je travaille. Mais c'est un réel plaisir de voir de nouveaux visages. Le votre tout particulièrement."

Ca y est c'était reparti son côté Don Juan, beau parleur. Il se gifla mentalement et retourna dans son soin, détournant le regard du sien, espérant qu'elle ne le prenne pas pour un abruti ou un macho à la drague lourdingue. Ca le blesserait et se connaissant il replongerait bien vite du "côté obscur" de sa psychologie. Et ça il ne le désirait vraiment pas ! Alors intérieurement il croisait les doigts en positionnant sur le bras de sa patiente des pansements larges et absorbant pour bien protéger la peau.
[/b]
Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Personal
avatar
Messages : 100
Pièces d'Or : 433
Date d'inscription : 08/12/2015

who is it!
Race: Démone
Âge fictif.: 35 ans
Inventaire:
Sifay
(#) Re: Euh... J'ai glissé Doc' ! [ft. Jezakiel]   Jeu 9 Juin - 22:52

Ce nouveau médecin, en plus d'être mignon, était sacrément gentil, bien que ses méthodes soient très douloureuses, du moins concernant les blessures de l'enseignante. Bon en même temps elle lui avait bien dis qu'elle n'était pas douillette et qu'il pouvait y aller franchement, donc il n'allait pas se priver. Mais tout de même. Pour se donner du courage, elle accepta volontiers la tasse de thé proposée, bien qu'elle se serait sans doute pris quelque chose de plus fort si elle avait pu choisir.

Elle resta parfaitement immobile pendant les soins prodigués par le médecin. Il était doué tout de même, et dragueur aussi. C'était amusant, du moins cela l'amusa grandement, la jolie démone. Elle aimait bien se genre de caractère, un peu fort et affirmé. Mais elle n'était pas du genre à écarter les cuisses juste parce qu'il avait de jolis yeux bleus. Même si en effet, il avait de jolis yeux bleus. Secouant doucement la tête, elle ricana et lui répondit d'une voix qui se vrilla un petit peu à cause de la douleur qui parcourait tout son corps. Les bandages étaient très malodorants et en effet le produit n'était pas agréable. Il brûlait sa peau à vif. C'était presque plus immonde que le découpage de peau abîmé, qui pourtant avant failli lui faire tourner de l'œil si elle n'avait pas été en train de boire du thé à ce moment-là.

- Mon visage va être sacrément abîmé pendant un moment pourtant et je ne suis pas la plus belle femme. Enfin même si j'en fais partie, bien entendu !

Elle rit doucement avant de reprendre la parole d'un ton amusé, prouvant son amusement. Elle ne pensait pas sérieusement cela, malgré sa très forte confiance en elle.

- D'ailleurs à propos de ça, vous allez me mettre un bandage dessus aussi j'imagine ?

Les brûlures montaient effectivement jusqu'à son menton et le bas de sa joue droite. Heureusement, ses lèvres n'avaient pas été touchées, mais elle allait être belle avec ce gros bandage. Mais bon elle n'avait pas le choix et elle faisait confiance au médecin. Il lui avait assuré qu'il utilisait les meilleurs produits, donc c'était rassurant. Au moins elle aurait pas à lui casser le nez si elle se retrouvait défigurée. Il fallait être gentil avec ses collègues. Et puis lui était très aimable, pas de raison de s'en faire un ennemi. Surtout le médecin, qu'elle verrait bien souvent.

- Au fait vous venez d'où ? D'Exilian ou un des Huit Royaumes ?



DC de Mion R. Sonozaki. Me MP sur elle pour des questions administratives, merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
(#) Re: Euh... J'ai glissé Doc' ! [ft. Jezakiel]   Jeu 9 Juin - 23:39



Euh... J'ai glissé Doc !
FT. Sifay

Si son visage allait être abîmé à vie ou défiguré !? Oh ça non, il n'en était pas question. Car pour l'ancien maître chapelier l'esthétique compte énormément. Il ne peut supporter de  laisser de vilaines marques sur quelque chose, pour lui les finissions sont ce qu'il y a de plus important !
Tout en souriant à ses mots et remarquant sont côté humble il espérait que le thé agisse vite sur la douleur. Il y avait glissé de l'opium ainsi que de l'arnica. Les deux mélangés formaient une sorte de morphine.

Lorsqu'il eut terminé le bandage sur tout le bras, il prit des pansements bien plus fins pour les placer sur son cou et le bas de sa joue, puis une bande protectrice qu'il enroula autour de son cou faisant attention à ne pas coincé de cheveux dedans. Il remonta un peu vers sa joue pour la protéger. Ainsi il répondait à sa question sans avoir recourt à la parole. Lorsque le brun était en soin il parlait peu, juste pour parfois dire l'essentiel. Même si précédemment il avait commencer à la draguer sans aucune gêne. Du moins qui ne se voit sur son visage.

Il se reprit et se redressa pour la regarder, son regard bleu allant se perdre dans le sien couleur d'alcool qu'il connaissait bien mais qu'il n'appréciait pas vraiment goût. Pourtant il trouvait la couleur de ce dernier vraiment jolie.
A sa question il atterri sur terre, cessant ses rêveries.

"Oh, je viens d'un des Huits Royaume. Je suis originaire du Royaume des Merveilles et vous Mademoiselle Sifay ? "

Son ton était doux, calme un brin charmeur, mais même en s'insultant d'abruti mentalement il n'arrivait pas à ré-freiner son côté charmeur lorsqu'il se trouvait en compagnie d'une agréable créature.
Il esquissa en même temps en léger sourire en coin, puis une fois le soin terminé, ôta ses gants et se recula pour mettre son matériel jetable à la poubelle. C'était une de ses particularité, il aimait que l'endroit soit propre, après chaque soin il rangeait et nettoyer le chariot qu'il avait utilisé. C'est donc ce qu'il fit avant de porter son regard sur la prof.

"Vous travaillez ici depuis combien de temps ? "

*Il gardait son mince sourire en coin et alla se laver les mains pour aller à son bureau et rédiger une ordonnance de soins, lui demandant de se présenter tous les deux jours ici afin de changer les pansements. Puis il glissa le papier dans une enveloppe et la plaça sur le côté sur son bureau avant d'aller se chercher une tasse de thé noir venant du Royaume des Merveilles. Il avait volé ce thé à la Reine Rouge et se gardait bien de le dire, car sait-on jamais, elle peut très bien avoir des espions qui n'hésiteront pas à lui couper la tête.
[/b]
Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Personal
avatar
Messages : 100
Pièces d'Or : 433
Date d'inscription : 08/12/2015

who is it!
Race: Démone
Âge fictif.: 35 ans
Inventaire:
Sifay
(#) Re: Euh... J'ai glissé Doc' ! [ft. Jezakiel]   Ven 10 Juin - 0:47

La jeune femme le laissa faire. Elle sentait doucement son esprit sombrer dans une sorte de brume. Son corps s'engourdissait doucement, ses sensations étaient légèrement moindres. Il avait sans doute mis quelque chose dans le thé et elle ne pouvait que l'en remercier. Elle ne pouvait plus supporter la douleur, elle était trop forte avec le produit des bandages contre ses plaies. Il était décidément un très bon médecin. Elle ferma doucement les yeux, se laissant aller à cette espèce de torpeur, qui était la bienvenue dans ton son corps. Elle failli s'allonge mais ne le fit pas de suite, sachant qu'elle devait encore recevoir des soins. Elle se força donc à rester assise tranquillement tandis que les bandages montaient de plus en plus sur sa peau rouge naturellement, ce qui devait rendre d'autant plus délicate la frontière avec les brûlures.

En effet, les bandages montaient sur son cou, son menton et le bas de sa joue. Il savait ce qu'il faisait et il avait des mouvements très doux. Heureusement pour eux deux, parce qu'il se serait sans doute pris un coup dans le cas contraire et elle se serait écrasée par terre à cause de la torpeur dû à l'anesthésie.

Une fois les soins terminés, le médecin nettoya son poste et répondit à sa question. Elle fronça les sourcils avant de répondre elle-même, l'esprit perdu, ne sachant même plus d'où elle venait et depuis combien de temps elle enseignait ici. C'était un peu grave là. Elle finit tout de même par retrouver ces deux informations dans sa mémoire et répondit d'un ton un peu lointain.

- Je viens du Royaume du Désert, et je suis enseignante ici depuis douze ans. Et ça fait cinq ans que je suis responsable des Hunters. Et je ne compte pas partir de si tôt, même avec de telles blessures.

Restant assise sur le lit, elle laissa le médecin lui faire une ordonnance et s'allongea sur le dos en poussant un soupire d'aise mais également de douleur. Malgré la boisson, la souffrance tiraillait toujours son corps, bien que d'une moindre mesure tout de même. Elle le regarda et acquiesça à sa demande de venir le voir tous les deux jours avant de reprendre la parole toujours de sa voix basse et lointaine.

- Merci pour les soins en tout les cas, c'est très pro et surtout très gentil de m'avoir donné de quoi endormir un peu la douleur. Pourquoi vous êtes venu dans cette académie au juste ? Tant mieux pour nous hein, moi ça m'arrange, mais je sais pas, au Royaume des Merveilles il y a aussi de bonnes opportunités non ?

Elle le regardait, s'empêchant de fermer les yeux, en souriant de son air un peu démoniaque naturellement. Elle était curieuse, même dans un tel état. Cependant, elle n'avait pas la force de se redresser. Elle avait besoin d'être allongée, sa tête lui tournait trop entre la douleur et l'anesthésie.

- Je vous squatte un lit par contre. Désolée mais j'ai pas la force de retourner à ma chambre. D'ailleurs si vous avez un thé, j'en veux bien un s'il vous plait, demanda-t-elle. Le thé semblait une bonne solution cette fois, l'alcool aurait sans doute achevé de lui cramer les neurones.



DC de Mion R. Sonozaki. Me MP sur elle pour des questions administratives, merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
(#) Re: Euh... J'ai glissé Doc' ! [ft. Jezakiel]   Sam 11 Juin - 23:20



Euh... J'ai glissé Doc !
FT. Sifay

Le jeune trublion observa sa patiente lutter contre les effets du thé et sourit doucement en coin. Elle devait avoir un fort caractère pour ne pas se laisser emporter par les biens faits de sa "morphine maison". Il resta à côté de la jeune femme tout en l'écoutant.

Bien sûr qu'il ne voyait pas d'inconvénient à ce qu'elle reste ici un moment le temps que le thé fasse moins effet et qu'elle se remette un peu sur pieds. Il apprit tout en même temps d'où elle venait et cela le fit légèrement sourire. Royaume du Désert, voilà pourquoi elle pouvait être moins sensible à la chaleur et à la brûlure mais tout de même. Un être humain aurait hurlé pour que l'on appelle des secours et qu'il sot transféré en urgences dans l'hôpital le plus proche. Elle état bien différente cela attisait sa curiosité.

"Oui bien sûr, je vais vous faire un thé pour vous aider à cicatriser Mademoiselle Sifay."

Jezakiel restait toujours polie avec la donzelle, il "tait en bonne période alors il n'avait pas de quoi se comporter comme un connard.
Il sortie alors des feuilles d'Aloès, de chou vert, un clou de girofle et du chlorure de magnésium. Il avait déjà appliqué sur sa peau de l'essence de lavande mêlé à l'argile liquide pour éviter que la brûlure ne s'infecte. IL pilla les ingrédients et mélangea le tout, et fit comme d'habitude, passant plusieurs son mélange au chinois afin de n'avoir que l'infusion. Il garda sur le côté dans un bol le contenu du chinois et mit un couvercle dessus, il regarderait ça plus tard.

Tout en revenant vers la demoiselle il prit la tasse de morphine et lui donna l'autre en ajoutant un petit cube de miel pour apporter de la douceur. Il s'assit ensuite sur le tabouret et l'observa, cherchant à comment lui répondre. Il inspira alors et plongea son regard dans le sien.

"Et bien, là bas j'étais connu sous un autre nom. Et je n'étais pas la même personne que vous avez devant vous. Cela m'a causé ben des ennuis alors j'ai du me retirer de ce Royaume."

Le toubib restait vague dans ses explications, mais gardait le sourire. Ca avait été une période un peu compliqué mais il se refusait à ce que ce souvenir le fasse soudainement replonger. Alors il souriait doucement.

"Et je vous conseille de rester ici et de dormir un peu, lutter ne sert à rien, même si j'admire cette force que vous avez. Les femmes fortes sont toutes aussi charmantes que celles que l'on doit protéger... Mais et vous, pourquoi être venue ici ?"

*Il profitait encore un peu de son éveil pour la questionnait comme elle le faisait sur lui, et ça n'en était pas désagréable. Pour une fois qu'on lui demandait autre chose que des soins et de lire l'avenir. C'était rafraîchissant alors Jez' en profitait pleinement, sans en abusé. Il avait tout de même eut une éducation.
Tout en patientant sa réponse il prit son poignet fin entre ses doigts et ferma les yeux pour calcuer son pouls, histoire de vérifier si tout va bien. Et c'était le cas, et il en fut soulagé, car parfois il arrive qu'l charge trop ses thés en morphiniques, mais là non. Heureusement. Il aurait été mal d'envoyer une si jolie demoiselle brûler en réanimation pour une telle faute.  
[/b]
Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Personal
avatar
Messages : 100
Pièces d'Or : 433
Date d'inscription : 08/12/2015

who is it!
Race: Démone
Âge fictif.: 35 ans
Inventaire:
Sifay
(#) Re: Euh... J'ai glissé Doc' ! [ft. Jezakiel]   Lun 13 Juin - 10:24

La jeune femme était plutôt contente de voir qu'un médecin prenait autant soin d'elle. Elle avait bien vu ses regards et capté ses petites attentions. Il avait un côté séducteur qui l'amusait beaucoup et dont, pourquoi pas, elle allait un peu profiter. Non elle n'allait pas lui faire faire tous ses travaux pénibles mais si elle pouvait profiter de sa gentillesse et sa douceur, alors pourquoi pas. Elle n'était pas du genre à cracher sur une potentielle attention que les gens, surtout les hommes, pouvaient lui porter. Elle avait après tout utilisé son charme naturel pour les faire tourner en bourrique et les faire se taper dessus. Ah, la belle époque. Mais c'était il y avait quelques années, aujourd'hui elle s'était assagie. Un minimum du moins.

Souriant légèrement, elle écouta Jezakiel parler un peu de lui. Il ne semblait pas beaucoup vouloir s'étendre sur sa vie précédant son arrivée à l'académie et elle ne pouvait pas lui en vouloir. Elle-même n'avait aucun problème avec son existence mais elle savait que ce n'était pas la même chose pour tout le monde. Elle cligna des yeux et but un peu de thé que le médecin venait de lui apporter. Le goût était très bizarre, mais heureusement une touche sucrée faisait mieux passer la boisson chaude. Elle n'aurait jamais bu autant de thé qu'en venant ici. Oui, officiellement, elle préférait le whisky.

- Pourquoi je suis venue ici ? J'ai décidé de partir de chez moi pour voir un peu le monde. J'ai atterri en ville et je suis devenue maître d'armes. Et par la suite, j'ai été embauchée ici. Bon j'ai pas besoin de vous dire que pas mal de mes collègues ont pas voulu de moi à l'époque. Ils pensaient sans doute que j'allais manger les étudiants.

Elle rit légèrement, un peu amusée à cette idée. Les gens avaient toujours un sale a priori sur les démons. Ils n'étaient pas tous des gros méchants soldats du mal non plus. Mais bon, les préjugés avaient la vie dure et Sifay le savait parfaitement. Elle-même, ancienne gladiatrice, avait dû combattre les visions les plus étroites des personnes les plus abruties de ce monde. Enfin après pour ce qu'elle en avait à faire de ce que les gens pensaient d'elle. Elle avait arrêté depuis un moment de se focaliser que ces choses pour s'intéresser uniquement à son existence et celle de ses petits hunters chéris.

- En tout cas merci pour vos soins. Je crois que je vais me reposer un petit peu, je suis crevée. Votre drogue fonctionne très bien, vous me donnerez la recette.

Elle se rallongea doucement sur le lit et ferma les yeux, se couvrant du drap fin. Elle n'avait pas froid mais elle ne supportait pas de dormir sans quelque chose sur elle. Même en plein été elle prenait un drap, quitte à mourir de chaud. Elle s'étira doucement et ferma les yeux. Le sommeil l'assomma presque immédiatement tellement elle était fatiguée. Même sa peau douloureuse ne l'empêcha pas de s'endormir.



DC de Mion R. Sonozaki. Me MP sur elle pour des questions administratives, merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
(#) Re: Euh... J'ai glissé Doc' ! [ft. Jezakiel]   Mar 14 Juin - 21:33



Euh... J'ai glissé Doc !
FT. Sifay

Jezakiel écouta son récit avec attention, et hocha la tête par moment en signe de compréhension. Car étrangement il comprenait parfaitement bien le fait qu'on ne veuille pas d'une personne différente d'eux. Il avait eu un peu le même accueil quand il avait annoncé être "le Chapelier Fou du Royaume des Merveilles". On l'avait jugé, avant de l'accepter en entendant de la part des étudiants qu'il était un bon médecin et que l'on pouvait lui faire confiance.

Il finit par lui sourire lorsqu'elle le remercia et inclina un peu la tête, comme si c'était à lui de la remercier pour être venue dans l'infirmerie. Il la regarda mettre le draps sur elle et se recula, fermant les rideaux autour du lit afin qu'elle soit tranquille.
Pour sa part il regagna son bureau et écrivit un mot à l'attention de Sifay. Il lui disait de prendre son temps pour se reposer, et qu'il serait absent à son réveil. Il le signa et le posa sur le tabouret proche du lit.

Il rangea ses affaires et prit sa mallette pour sortir de la pièce et du bâtiment universitaire, Jez ayant des choses à faire, dont trouver des plantes qui pourraient l'aider à calmer sa souffrance psychologique.

Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
(#) Re: Euh... J'ai glissé Doc' ! [ft. Jezakiel]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Euh... J'ai glissé Doc' ! [ft. Jezakiel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une lettre glissée sous une porte, et un coeur qui s'emballe. [PV : Hideko]
» J'ai glissé, chef ~ Kang

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Behind the Story :: Academy :: Rez-de-Chaussé :: Infirmerie-