Forum Fanstastique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [TERMINÉ] "Un seul témoin, aucun témoin" (feat Panthera)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Messages : 37
Pièces d'Or : 135
Date d'inscription : 21/05/2017
Lesia Maiwenn
(#) [TERMINÉ] "Un seul témoin, aucun témoin" (feat Panthera)   Sam 3 Juin - 10:01

Elouan était là. Elouan vivait. Elouan pouvait bouger. Elouan aimait sentir ses muscles se crisper, ils étaient vivants eux aussi. Presque inexistants, son imbécile de colocataire ne prenait pas la peine de les entretenir, mais vivants. Elouan était seul. Elouan aimait être seul. Elouan était puissant. Elouan se sentait à nouveau lui. Elouan se sentait fort. Elouan l'avait chassée. Enfin. Elouan était maître de lui-même. Il leva la tête vers le plafond. Elouan décidait de ses gestes. Nul ne pouvait l'arrêter à présent. Pour combien de temps ? Elouan ne savait pas. C'était bien la seule chose qu'il ne savait pas. Mais cela n'avait pas d'importance. Elouan était là. Elouan se leva de son lit, enfin. Cette pièce fade, trop fade... Elouan sourit. Il avait de l'emprise sur elle. Il était fort. Et elle avait enfin retiré cette horrible déco. Prochaine étape : changement de look. Mais pour l'instant Elouan avait plus important. Il se dirigea vers la cuisine, sans prendre la peine d'allumer les lumières. Il faisait déjà plus ou moins jour. Il ouvrit un placard dans un grincement et prit un paquet de biscuits au hasard. Il jeta un rapide coup d'oeil sur l'horloge devant lui. Il était sept heures moins le quart. Elouan ne dormait jamais beaucoup pendant la nuit. Il ouvrit le paquet et commença à manger tout en ouvrant une fenêtre du petit appartement. Puis il se dirigea vers la salle de bains. Il pouvait continuer son "repas" dehors.

Elouan parcourait les rues. Il préférait de loin les quartiers plus calmes, aussi sombres soient-ils. Pas un gamin qui court ou hurle, pas un chien pour venir te renifler sous tous les angles. C'était un quartier presque vide, personne n'osait s'avanturer ici. Et Elouan l'aimait pour ça. Il avait bien sûr quelques fois croisé du monde, ce qui était inévitable étant donné qu'il se baladait seul dans le corps d'une fillette, mais jusqu'ici il s'était toujours tiré de toutes les situations. Après tout, Elouan était fort. Assez pour posséder Exilian. Il donna un coup de pied dans une vieille poubelle. Depuis combien de temps était-elle là ? Les gens l'utilisaient-ils seulement ? Elouan s'en fichait. Elouan se laissa tomber sur ce qui semblait être un banc. C'était tellement agréable de pouvoir faire tout ce dont il avait envie... Lesia ne devait plus revenir. Il lui fallait une solution. C'était tout ce à quoi il réfléchissait lorsqu'elle était là, lorsqu'il ne pouvait que la regarder faire des choses stupides ou attendre. Mais il ne pouvait rien faire contre elle, sans s'attaquer lui-même. Sauf s'il agissait psychologiquement. Cette pensée le fit sourire. Elouan jeta sa boîte de biscuits par dessus le banc. Elle rebondit et s'écrasa sur le bord de la route. Mis à part ça, pas un bruit. Pas un rodeur en vue. Tant mieux, après tout. Il n'avait pas envie de se faire déranger par un pervers en manque. De ses pieds, il continua de jouer avec la poubelle. Elle cassait un peu le silence qui s'était installé dans le quartier mort. Le métal roulait sur le béton, son qui aurait sans doute dérangé tout le monde. Mais pas lui. Non, pas lui. Il était trop puissant pour se laisser déranger par une chose pareille. Soudain, un objet attira son attention. Ce n'était qu'un morceau de papier, mais... nouveau. Il n'avait aucune dechirure, aucune trace de boue, et n'était même pas froissé. Rien. Et il était blanc comme neige. Il ne devait pas être là depuis plus de quelques heures. Les gens étaient peut-être un peu etranges ici, mais Elouan avait un peu de mal à comprendre pourquoi une personne se serait levée en pleine nuit pour déposer un morceau de papier sous une vieille poubelle. D'ailleurs, qu'était-il, ce papier ? Elouan se pencha en avant pour l'attraper. Il le prit entre ses doigts fins, et le lut attentivement.

Il y était expliqué qu'un ambassadeur du Royaume des Mers et des Océans était  arrivé par bateau très récemment et qu'il transportait des informations. Il était impératif de s'en emparer sans que personne ne le découvre. Avec l'ordre de mission était livrée une feuille de papier blanche qui, lorsqu'elle était posée contre n'importe quelle feuille, recopiait instantanément l'original. L'information recopiée devait être déposée le soir-même, à 20 heures précises, à l'adresse indiquée dans le quartier des loisirs. Elouan le lut plusieurs fois. Une mission hein... Elle n'était certainement pas pour lui, mais lui, était là. Et à vingt heures précises, l'argent serait là aussi, avec lui. C'était maintenant sa mission. S'il voulait conquérir le royaume, il n'aurait aucun mal à réussir une petite mission de rien du tout. Pour une si grosse some qui plus est. Il fourra le papier dans sa poche, fin prêt pour sa mission.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wickeds
avatar
Messages : 146
Pièces d'Or : 446
Date d'inscription : 24/06/2015
Localisation : Dans une taverne, avec une bonne bière !

who is it!
Race: Nephilim ange.
Âge fictif.: 28 ans.
Inventaire:
Jensen "Pantera" Levi
(#) Re: [TERMINÉ] "Un seul témoin, aucun témoin" (feat Panthera)   Sam 3 Juin - 12:28

Encore une fois, tête dans le cul et beaucoup trop d'alcool et de bagarre la veille au soir. Surtout que cette fois, j'avais oublié que je devais me rendre dans les quartiers pourris pour récupérer un ordre de mission de mon supérieur du Royaume des Neiges. Et ça faisait tellement longtemps que ça m'était pas arrivé que je m'étais levé un poil tard. Enfin tard... Il était encore tôt hein mais je risquais de me faire piquer le papier par un curieux si jamais je me dépêchai pas.

Je sortis donc de mon lit inconfortable avant de grogner et de m'étirer longuement. Mon corps était douloureux, mes muscles encore crispés de la position que j'avais gardé toute la nuit sur mon matelas trop petit pour ma taille imposante. Mais c'était la dure vie d'un homme fauché comme les blés ! J'avais pas tellement le choix, il fallait que je me grouille. Je me lavai donc rapidement et j'enfilai des habits discrets et surtout une longue cape et une capuche pour ne pas me faire reconnaître. J'étais garde de la ville, je devais pas griller ma couverture, sinon retour à la maison. Une idée qui me plut une seconde mais j'avais des missions à accomplir.

Je me mis donc en route rapidement pour le lieu où je savais que m'attendrait sagement mon ordre de mission. Sauf qu'apparemment,
je venais de me le faire faucher, par un petit bout d'humain. Restant dans l'ombre, j'attendis patiemment de voir ce qu'elle comptait en faire avant de grogner légèrement. J'aimais pas m'en prendre aux femmes putain ! Bon j'allais pas avoir le choix.

Je m'avançai dans le dos de la demoiselle et posai une main rude sur son épaule, mon visage toujours caché sous ma capuche. Ma voix se fit grondante, encore plus rauque d'ordinaire et surtout très menaçante alors que mes doigts se serraient sur la frêle épaule.

- Donne-moi ça gamine, c'est pas quelque chose pour toi. Me force pas à devenir méchant, j'aime pas frapper les femmes.

Je lui laissais une chance de me rendre mon ordre de mission sans violence, j'étais quand même un mec super sympa, non ? De toute manière, elle me le rendrait, donc autant lui épargner le poignet cassé et qu'elle me file ce que je voulais de suite. Et qu'elle tente pas de s'enfuir ou de crier, ici de toute façon personne ne viendrait l'aider. Elle ne ferait que gaspiller ses forces et m'énerver d'avantage. Ce que ne serait pas une bonne chose pour elle.



Lorsque Jensen pense à Amé, ça fait ça dans sa tête:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 37
Pièces d'Or : 135
Date d'inscription : 21/05/2017
Lesia Maiwenn
(#) Re: [TERMINÉ] "Un seul témoin, aucun témoin" (feat Panthera)   Dim 4 Juin - 11:08

Une main s'est posée sur l'epaule d'Elouan. Elouan se retourna brusquement. Il ne l'avait pas vu. Comme quoi, ici, même lorsque l'on se croit seul on ne l'est pas. Elouan était un peu énervé. Il devrait faire plus attention à ça, à l'avenir. Il détestait se faire avoir. Il ne le permettait à personne. Et il détestait qu'on le dérange. Devant lui était fièrement dressé un homme. Il devait faire au moins trente centimètres de plus que lui. Il était également fort, il ne devait pas être le genre de type que l'on aime croiser. Son visage était dur. Mais Elouan n'était pas le moins du monde intimidé. Il s'en fichait. Il n'allait pas avoir peur de lui. Il était puissant lui aussi. Si seulement il avait son propre corps, alors il le battrait à plat de couture. Ce n'était qu'une question de temps... L'homme se mit à parler, nonchalamment.

"Donne-moi ça gamine, c'est pas quelque chose pour toi. Me force pas à devenir méchant, j'aime pas frapper les femmes"

Évidemment. On le prenait pour une fillette. Comme d'habitude. Elouan détestait qu'on lui parle ainsi. Il détestait déjà ce gars, aussi. Il répondit, sans prendre le temps de réfléchir à sa réponse.

"Ah ouais ? Bah p't'être que si tu avais été à l'heure tu l'aurais eu, ton bout de papier. En attendant, c'est le mien maintenant. Donc tu vas gentillement faire demi-tour et rentrer chez toi..."

Elouan s'arrêta dans sa phrase. L'homme l'énervait, ne serait-ce que par sa présence et le ton qu'il employait lorsqu'il lui parlait. Qu'est-ce qu'il croyait, qu'il allait s'excuser d'avoir pris quelque chose qui ne lui appartenait pas, le lui redonner et partir en sifflotant ? Elouan devait se calmer. Il n'etait clairement pas à son avantage en face de cet homme, même s'il avait du mal à l'avouer. L'homme devait faire au moins deux fois sa taille et son poids. Enfin, la taille et le poids de Lesia. Bref, chercher à se battre n'était pas vraiment la solution recommandée sur le moment. L'homme en face de lui bouillonait, il le sentait. Il devait dire quelque chose, au moins en attendant qu'il ait une carrure digne de ce nom.

"Vas-y, frappe moi si tu veux, t'es grand, je vais pas te dire quoi faire. Mais je tiens quand même à te rappeler que ton bout de papier minable, c'est moi qui l'ai, et je l'ai déjà lu moi, donc j'hésiterais pas une seconde à te le réduire en poussière. Alors tu diras adieu à ta foutue mission, et à ta récompense. Ce serait dommage non ? Par contre, il est possible que si tu ne tentes rien, j'envisage de le garder en état..."

Elouan regarda l'homme, une once de défi dans le regard. Il n'avait pas peur de ce gros lard, peu importe l'impression qu'il essayait de donner. Elouan était fort et intelligent. Et surtout confiant. Bien plus que ce mec, selon lui. Il n'avait aucune raison de soucier de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wickeds
avatar
Messages : 146
Pièces d'Or : 446
Date d'inscription : 24/06/2015
Localisation : Dans une taverne, avec une bonne bière !

who is it!
Race: Nephilim ange.
Âge fictif.: 28 ans.
Inventaire:
Jensen "Pantera" Levi
(#) Re: [TERMINÉ] "Un seul témoin, aucun témoin" (feat Panthera)   Dim 4 Juin - 16:42

Mais c'état qu'elle était prétentieuse et sacrément courageuse en plus la p'tite demoiselle : Enfin surtout suicidaire, car elle ne me connaissait pas et que son papier je pouvais le lui faire avaler par le trou d'balle sans le moindre remord avant de contacter mon chef et de lui demander un autre papier. Elle ne comprenait pas sur qui elle venait de tomber en réalité et je poussai un petit ricanement amusé, la fixant de mes deux mètres de haut. Elle allait réellement le regretter, cette petite garce, de m'avoir parlé sur un ton pareil.

D'un coup, sans prévenir, je la chopai par la gorge pour la plaquer contre le mur. Elle avait mal au crâne ? Oups, ben tant pis pour elle. Mais j'étais pas du genre à m'écraser devant des mecs musculeux, j'allais pas le faire devant une putain qui me prenait pour son clébard. Mon autre main se serra en un poing, se recouvrant de mon armure d'os, avant que je ne lui colle sous le nez. Elle pu capter mon regard enflammer de colère et d'amusement sur ma capuche.

- Écoute-moi gamine, c'est vraiment pas le jour de me péter les bonbons avec une attitude pareille. Je pourrais te violer et te laisser pour morte dans la merde qui recouvre chaque trottoir de ce quartier pourri. Donc t'es gentille, tu me donnes ce foutu papier. Tu sais ce qu'il y a marqué dessus ? Parfait, alors essaie de faire cette mission si tu veux. Mais je ne vais ni renoncer à du fric ni m'écraser juste devant une jolie bouille comme la tienne.

Ouais j'étais terriblement vulgaire mais là, j'en avait rez-le-cul. Je me mis à la fouiller jusqu'à retrouver ce foutu papier que je lui collai sous le nez avant de la lâcher sans aucune douceur. Je lus rapidement l'ordre de mission avant de grogner légèrement en fronçant les sourcils, le visage toujours dissimulé par ma capuche.

- C'est une blague.. Une mission d'infiltration ? J'suis nul pour ça moi !

Je me tournai vers la demoiselle, une petite idée en tête. Elle voulait bosser ? Alors qu'elle retourne sa colère dans la bonne direction. J'agitai l'ordre de mission sous son nez avant de ricaner légèrement, plutôt sûr de moi.

- Tu veux du fric ? Je partage si tu m'aides. Ça t'va ? Dis-je en haussant un sourcil.

Je préférais quand c'était moi qui proposait. Comme pour la boisson, comme pour la bagarre et comme pour.. Non c'était tout en fait, parce que j'avis pas eu de femme dans mon plumard depuis ce qui me semblait des siècles.



Lorsque Jensen pense à Amé, ça fait ça dans sa tête:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 37
Pièces d'Or : 135
Date d'inscription : 21/05/2017
Lesia Maiwenn
(#) Re: [TERMINÉ] "Un seul témoin, aucun témoin" (feat Panthera)   Dim 4 Juin - 20:18

En moins de deux, Elouan avait fini plaqué contre le mur. Sa tête le lançait un peu, mais il s'en fichait, c'était toujours mieux que de ne rien pouvoir ressentir du tout. Et il ne regrettait en rien la façon dont il lui avait parlé, il n'allait tout de même pas se laisser marcher sur les pieds ! Il n'essaya pas bon plus de se débattre, il savait pertinemment qu'il ne pouvait rien faire devant ce tas de muscles. Du moins, pour l'instant. Il savait qu'il en serait capable, un jour ou l'autre. Et ce jour là, il ne se priverait pas. En tout cas, l'homme semblait énervé. Ce qui plaisait à Elouan d'ailleurs. Il avait finalement un peu de pouvoir, à en voir l'état de colère dans lequel il l'avait mis, qui plus est sous l'apparence d'une fillette. Le gars se mit à le menacer. Elouan ne l'aimait vraiment pas du tout. Puis il le lâcha, le fouilla et lui prit le papier, avec de gestes brusques, comme si Elouan n'avait toujours pas compris qu'il était en colère. Elouan ne put réprimer un rire. Il avait beau detester ce tas de muscles prétentieux, il aimait beaucoup voir l'énervement sur son visage.

"C'est une blague. Une mission d'infiltration ? Je suis nul pour ça moi !"

L'homme se tourna vers Elouan et demanda, avant qu'il ne puisse lancer la moindre pique :

"Tu veux du fric ? Je partage si tu m'aides. Ca t'va ?"

Tiens donc, mais on dirait bien que monsieur avait des faiblesses ! Pas très prudent de les devoiler au premier inconnu que l'on croise ! Et voilà qu'il lui demandait de l'aide, à présent ! Elouan ricana. Il risquait de se prendre une baigne, à se moquer ainsi de lui, mais ça en valait le coup. Ce n'était pas tous les jours que l'occasion se présentait. Et puis, la situation semblait tellement fausse ! Un grand baraqué choisi pour une mission spéciale d'infiltration, qui, après avoir menacé une petite fille (du moins, en apparence) surprise en train de fouiller dans ses affaires, se rendit compte qu'il n'était pas fait pour ce genre de missions et finit par demander de l'aide à cette fameuse petite fille ! Elouan s'arrêta soudain de rire et reprit son serieux, réfléchissant à la proposition du grand baraqué. Il n'aimait pas vraiment travailler en équipe habituellement, mais il fallait avouer que la récompense était trop tentante. Une fois qu'il l'aurait, il n'aurait qu'à la cacher pour éviter que sa fuineuse de colocataire ne tombe dessus, et alors il aurait l'argent pour lui seul. Et puis, il fallait avouer qu'il adorait l'adrénaline. Les mission illégales, c'était tout-à-fait pour lui. S'en tenir ayx règles comme la fille bien élevée qu'il était sensé être, non merci. Des pauvres moutons pour faire exactement ce qu'on leur demande de faire et pas moins, il y en avait déjà suffisamment comme ça. Et Elouan les détestait. Elouan regarda l'homme d'un oeil méfiant, et dit :

"Je veux bien, mais alors le partage doit être équitable, pas question qu'au final ce soit toi qui récupères tout l'argent. Ah, et si tu pouvais arrêter de me parler sur ce ton, ça m'arrangerait pas mal. Je suis pas ta poupée et encore moins ta prostituée de service."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wickeds
avatar
Messages : 146
Pièces d'Or : 446
Date d'inscription : 24/06/2015
Localisation : Dans une taverne, avec une bonne bière !

who is it!
Race: Nephilim ange.
Âge fictif.: 28 ans.
Inventaire:
Jensen "Pantera" Levi
(#) Re: [TERMINÉ] "Un seul témoin, aucun témoin" (feat Panthera)   Jeu 8 Juin - 8:14

J'allais réellement finir par l'emplafonner cette conne si elle continuait à se foutre de ma gueule ! Parce qu'elle s'y trompe pas hein, j'étais du genre à planter une personne qui m'énervait sans le moindre remord. Je me retins cependant en la laissant réfléchir à ma proposition, que j'étais en train de clairement regretter. Pourquoi est-ce que j'étais aussi gentil, et surtout avec les femmes ? C'était elles, mon point faible, en réalité.

Elle finit par se décider et je haussai un sourcil en entendant sa condition. Décidément, elle était pleine de surprise. Elle n'était pas pleine de bonnes surprises par contre. Mais elle avait raison de demander cela et je n'allais pas prendre la décision de la trahir ou de lui filer moins d'argent, tout simplement parce que dans une mission, il fallait se serrer les coudes et ne pas être égoïste. J'avais appris cela chez moi, lorsque je devais survivre dans la rue et surtout aider Jaden. Penser à mon petit frère me serra douloureusement le cœur mais je n'avais pas le temps de m'attarder sur ma peine pour le moment.

- Bien entendu que je vais partager équitablement, tu m'prends pour le derniers des connards ? Si je l'avais été, tu s'rais déjà morte d'un coup de katana dans la gorge. Aller viens là.

Rangeant l'ordre de mission et la feuille dans mes affaires, je me mis en route pour les beaux quartiers afin de prendre un peu la température. Dès notre arrivée, je tirai la jeune femme dans les ruelles parallèles aux rues principales afin de les suivre le plus discrètement possible. Nous ne devions pas nous faire voir et même si je n'étais pas doué en infiltration, je savais un minimum être discret et me fondre dans le décor.

Dans la rue principale, le cortège de l'ambassadeur avançait lentement pour se rendre à l'hôtel de ville. Je fronçai légèrement les sourcils avant de monter habilement sur un toit, espérant être suivi par la jeune femme. Il nous fallait un plan pour stopper le cortège et récupérer les informations demandées par mon chef. C'était une situation compliquée au vu du nombre de gardes qui entouraient la voiture à vapeur de l'ambassadeur. Mais un coup d'œil vers mon accompagnatrice me donna une idée. Elle allait être utile.

- JE crois que j'ai une petite idée... Faudrait te faire passer pour une pauvre fille qui demande la charité, une connerie du genre. Enfin faudrait que tu puisses entrer dans la voiture. Ou alors je joue l'appât, j'éloigne les gardes et tu vas fouiller. Tu préfères laquelle ? Demandai-je en me tournant vers elle d'un air sérieux.



Lorsque Jensen pense à Amé, ça fait ça dans sa tête:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 37
Pièces d'Or : 135
Date d'inscription : 21/05/2017
Lesia Maiwenn
(#) Re: [TERMINÉ] "Un seul témoin, aucun témoin" (feat Panthera)   Ven 9 Juin - 16:57

À la satisfaction d'Elouan, l'homme avait accepté son marché. Il ne restait qu'à espérer qu'il le tienne jusqu'au bout à présent. Même sous cette forme Elouan parvenait à se faire respecter. Un petit sourire de contentement apparut sur son visage. Il n'aurait certainement pas accepté un autre marché que celui qu'il avait proposé, mais voulait quand même aider l'homme dans sa mission. Cet homme, qui était choisi pour ça. Il devait en avoir beaucoup, des missions de ce genre, et sûrement tout un tas de récompenses. Elouan aurait sans doute bien aimé en avoir lui aussi, s'il n'était pas retenu prisonnier, s'il était libre de faire ce qu'il voulait. Cet homme était libre. Il choisissait ce qu'il voulait faire. Elouan, lui, devait toujours se contenter de regarder les decisions que quelqu'un d'autre prenait à sa place. Ces décisions, c'était à lui de les prendre, merde ! Il avait presque de quoi le jalouser. Mais Elouan ne jalousait personne. Lui, avait la puissance, et n'avait pas besoin des autres, et encore moins de cette sensation inutile qu'est la jalousie. À quoi cela le mènerait-il de toute façon ?  Elouan se passa de répondre au commentaire du baraqué et se laissa embarquer dans les ruelles, sans un mot. La mission commençait, il allait devoir être discret à présent, et arrêter de provoquer le baraqué. D'un certain côté, il avait bien aimé le provoquer, le pousser hors de lui... Et maintenant ils allaient coopérer, ensemble, et réussir, ensemble. Quelle drôle de journée. Quelque chose lui disait qu'il n'était sûrement pas au bout de ses surprises. Enfin, une mission d'infiltration, ce n'était pas vraiment ce qui avait de plus banal dans une journée. Pour Elouan en tout cas. Mais il risquerait de bien s'amuser, ça lui changerait un peu. Et puis, c'était quand même bien payé... Celui -ou ceux- à la tête de ces missions devait être plein aux as, il n'y avait pas d'autres options !

L'homme monta habilement sur un toit, fixant quelque chose en bas. Tout en restant discret, Elouan tenta de le suivre bien qu'un peu ralenti par la force physique de sa colocataire. Mais puisqu'il avait la technique, contrairement à elle, il n'eut pas trop de mal à se hisser et à rejoindre le baraqué. Il fut près de lui en quelques dizaines de secondes, puis suiva son regard qui se dirigeait vers un cortège de voitures, peut-être un peu trop sécurisé. Elouan comprit. Il s'agissait du cortège de l'ambassadeur, et c'était là que se trouvaient les informations qu'ils allaient devoir récupérer. Il n'étaient que deux, mais s'ils s'y prenaient bien, la mission pouvait s'avérer très simple. S'ils s'y prenaient bien. Elouan jeta un coup d'oeil à l'homme, qui paraissait pensif.

L'homme prit soudain la parole, d'une voix calme, et annonça son plan à Elouan, qui réfléchit rapidement aux propositions de celui-ci. Le coup de la charité, surtout en compagnie des gardes de l'ambassadeur était risqué, et même une fois à l'intérieur de la voiture, il aurait eu du mal à fouiller en discrétion, les gardes devaient être sur le qui-vive, d'autant plus si un intrus se trouvait dans la voiture qu'ils gradaient. Et puis il aurait sûrement dû sortir du véhicule assez rapidement, peut-être trop pour qu'il ait pu rassembler les informations qu'il cherchait, et tout aurait été terminé. Il aurait dû dire adieu à l'argent. Non, il valait sûrement mieux tenter la deuxième solution, même s'il risquait de se faire prendre la main dans le sac, il pourrait au moins agir à sa guise sans supporter la présence d'un type froid regardant tous ses gestes aussi futils soient-ils avec méfiance.

"Je préfère la deuxième option si tu veux bien."

Le regard d'Elouan se perdit en bas. Il observait les moindres faits et gestes des gardes. C'est ce qu'il savait faire de mieux, observer, puisqu'il s'agissait de la seule chose qu'il pouvait habituellement faire. Il était même devenu doué, au fil des années, et il pouvait connaître chaque personne en ne faisant que les regarder. Mais au fil des années, Elouan avait aussi fini par détester cette activité. Il voulait autre chose, il voulait vivre. Vivre, cette possibilité incroyable que l'observation ne lui fournissait pas. Il voulait bouger, agir. Et cette journée, c'était l'occasion rêvée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wickeds
avatar
Messages : 146
Pièces d'Or : 446
Date d'inscription : 24/06/2015
Localisation : Dans une taverne, avec une bonne bière !

who is it!
Race: Nephilim ange.
Âge fictif.: 28 ans.
Inventaire:
Jensen "Pantera" Levi
(#) Re: [TERMINÉ] "Un seul témoin, aucun témoin" (feat Panthera)   Lun 12 Juin - 11:32

Je poussai un lourd soupir en levant les yeux au ciel. Pourquoi j'avais proposé deux plan dont un qui me foutait en danger ? Aucune foutue idée, mais je n'appréciai pas beaucoup le fait que la demoiselle ait choisi CE plan précisément. Bon j'allais pas non plus revenir en arrière, c'était fait maintenant. C'était dit. J'avais pas le choix. J'allais pas non plus passer pour une mauviette que j'étais de toute manière pas. Qui venait de parler d'ego et de fierté ? Ouais c'était sans doute un peu ça. Et un peu aussi du fait que c'était ma mission avant tout.

- Ça va j'ai compris, je vais faire diversion, tu te demmerdes avec le mec dans le carrosse par contre j'peux pas tout faire. On se retrouve ici.

Je penchai mon visage vers elle, la fixant de mon regard bleu qui ressortait dans la pénombre de ma lourde capuche, poussant un grondement bestial.

- Et si jamais tu te casses sans moi, j'te retrouverai et j'te péterai les jambes, les bras et les dents pour t'apprendre à te mêler des affaires des wickeds. C'est clair ?

Autant la prévenir, sinon ce n'était pas drôle. Et puis au moins, elle savait ce qui l'attendait. Parce que j'avais été bien gentil de pas la tuer sur place, elle ne faisait pas partie des wickeds. Elle n'avait donc techniquement rien à foutre ici. Et si mon chef la retrouvait avant moi, nul doute qu'elle en chierait beaucoup plus ! Enfin au moins elle ne pourrait pas dire qu'elle ne savait pas ce qui allait l'attendre en cas de trahison.

Je descendis donc rapidement du toit et je me rendis directement devant le convoi. Quitte à faire diversion, autant le faire comme je savais définitivement bien le faire : de manière totalement brutale. Ma manière en soi. Après tout avec leurs petites épées ils ne pourraient pas me faire beaucoup de bobo grâce à mon armure d'os. Et puis bon j'avais un boulot et un sérieux besoin de fric. Être garde, ça payait pas assez ! Devant moi,
je convoi se stoppa d'un coup et l'homme dans son espèce de carrosse dégueulasse se pencha pour me demander ce que je voulais. Ce à quoi je répondis en tuant froidement un de ses gardes.

- Tuez-le immédiatement !

Je souris en entendant la peur qui transpirait de cet ordre alors que les autres gardes se jetaient violemment sur moi. Sans prendre le temps d'un commentaire qui me démangeait pourtant, je m'éloignai du convoi mais pas suffisamment pour qu'il me perde de vu. Le but ? Faire en sorte que les gardes s'en éloignent suffisamment pour laisser l'occasion à la gamine de faire son truc. Et qu'elle se grouille, j'allais pas pouvoir tenir très longtemps seul contre six moi !



Lorsque Jensen pense à Amé, ça fait ça dans sa tête:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 37
Pièces d'Or : 135
Date d'inscription : 21/05/2017
Lesia Maiwenn
(#) Re: [TERMINÉ] "Un seul témoin, aucun témoin" (feat Panthera)   Lun 12 Juin - 21:58

Elouan allait répondre au baraqué de son habituelle réplique cinglante, mais celui-ci ne lui en laissa pas le temps et descendit rapidement du toit où ils était. Il bougonna un peu. Il n'allait quand même pas se laisser faire tout le temps de la mission ! Il détestait que l'on lui parle de cette façon. Si seulement, il avait pu lui en mettre une, il n'aurait oas hésité une seconde. Mais il ne pouvait pas. Ce n'etait certainement pas l'homme, et encore moins ses menaces qui lui faisaient peur. D'ailleurs, Elouan n'avait jamais peur. Même la mort ne lui faisait pas peur. Il n'avait peur de rien, lui. La peur n'était qu'une façon de se faire du mal tout seul, dans les moments les moins propices qui plus est. Elouan n'en avait pas besoin, et était même bien au dessus de tout cela. Il repoussa ses pensées. Ce n'etait vraiment pas le moment. "Tu es en mission je te rappelle, imbécile !". Oui, il le savait. Il allait devoir s'y mettre, dès que son partenaire serait prêt. Il profita de ces quelques secondes de répit pour envisager un plan. Il ne serait pas tout seul dans le calèche, et devait trouver un moyen de se débarrasser de la présence de son accompagnateur. Ou alors simplement "jouer la fille qui demande la charité", comme avait dit l'homme, mais le conducteur serait moins apte à prêter sa confiance maintenant qu'un inconnu avait attiré tout le monde loin de lui. Non, ce n'était encore une fois pas la meilleure solution. Il devait trouver autre chose. Par exemple, il pourrait tenter de l'assomer, ainsi il se retrouverait seul et pourrait donc fouiller le carrose en toute tranquillité. Cette solution semblait tout de suite plus réalisable pour Elouan. Et puis, il ne s'imaginait pas du tout jouer la carte de la charité. Il ferait sûrement tout foirer.

Un rapide coup d'oeil en bas et Elouan sut qu'il était temps d'intervenir. L'homme y était allé un peu fort, il avait même assassiner un des gardes sous les yeux de tous les autres. On peut dire que ses techniques étaient très radicales, mais de loin efficaces. Et c'était tout ce qui comptait dans de pareils moments. Ils n'avaient pas le temps de prendre en pitié le pauvre garde. Les gardes partirent aussitôt à la poursuite du baraqué dans les rues du quartier. C'était exactement la réaction attendue, et tant mieux pour lui, il allait avoir un peu de temps comme ça. C'était à Elouan de jouer à present. Il sourit, et récupèra rapidement les papiers fournis avec l'annonce de la mission, qui lui épargnerait de passer trop de temps dans le cortège. Il se hâta ensuite de  descendre du toit, empruntant le même passage que son partenaire, histoire de s'assurer qu'il empruntait un chemin fiable.

Elouan arriva à côté du calèche. Il devait agir maintenant. Trouver le moyen d'assomer cet intrus qui le bloquait dans ses recherches. Il se baissa le plus possible, de sorte qu'on ne voie pas depuis le dessus, et se mit à chercher, tout autour de lui. Il n'y avait pas grand-chose ici, ils n'avaient pas vraiment bien choisi le bon endroit pour une mission. Dans un lieu peuplé de monde, qui plus est ! Encore heureux que personne n'avait semblé voir le cadavre du garde gisant maintenant au sol. Quand ils en auraient terminé, Elouan irait sans doute le glisser dans une poubelle, ou quelque part d'autre, du moment qu'il ne se trouvait plus en plein public. Il risquait gros, il le savait. Les yeux du jeune homme parcourait toujours le sol à la recherche d'un objet qui pourrait faire l'affaire. Puis ils se posèrent sur la seule chose d'accessible pour lui : une pierre. Ça pouvait fonctionner. Il n'avait pas la force la plus extraordinaire, mais s'il y avait bien autre chose qu'il n'avait pas, c'était les scrupules. Il faut parfois ne rien avoir pour tout réussir, justement. Il suffisait de donner toute sa puissance... Elouan ramassa le caillou, puis monta dans le carosse à pas feutrés, dos au conducteur qui fixait l'affiche se trouvant devant lui. Il prit une légère impulsion, et sans hésiter plus longtemps se jeta sur l'intrus et lui assimila un coup à la tête, en y mettant le maximum de puissance. Le garde s'ecroula dans un bruit sourd. Elouan ne prit pas le temps de vérifier son état, et partit tout de suite à la recherche des informations.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wickeds
avatar
Messages : 146
Pièces d'Or : 446
Date d'inscription : 24/06/2015
Localisation : Dans une taverne, avec une bonne bière !

who is it!
Race: Nephilim ange.
Âge fictif.: 28 ans.
Inventaire:
Jensen "Pantera" Levi
(#) Re: [TERMINÉ] "Un seul témoin, aucun témoin" (feat Panthera)   Mar 13 Juin - 21:21

Le combat s'éternisa légèrement, malheureusement pour moi. Le boulot le plus compliqué pour moi fut de ne pas perdre ma capuche : je ne devais absolument pas griller ma couverture. Je fis un gros effort parce que cette putain de capuche était vraiment pas pratique pour combattre ! Elle gênait ma vue car elle tombait un peu trop, et vu qu'elle était un peu grande elle glissait également facilement vers l'arrière. L'enfer en somme.

Je fus assez légèrement blessé au niveau des bras mais heureusement, mon armure, cachée par mes habits, me permit d'accuser la plupart des coups sans qu'ils ne touchent ma peau. Un petit détail dans ce combat qui agaçait visiblement fortement mes adversaires, ce que je pouvais comprendre. C'était toujours pénible de constater que l'ennemi ne semblait pas souffrir d'une seule blessure alors que vous vous acharniez sur lui de plus plusieurs minutes. Et cela me fit légèrement rire au départ avant que la longueur du combat ne me fasse perdre la raison.

Je finis par fuir, en essayant d'attirer le plus de gardes possibles derrière moi pour laisser une chance à ma camarade d'achever sa putain de collecte d'information. Et ça s'rait bien qu'elle bouge son derche d'ailleurs ! Trois des gardes me suivirent, les deux autres retournant auprès du carrosse. Elle se demmerderait bien, j'avais d'autres trucs à penser pour le moment,
à commencer par la propre survie.

Je réussis disparaître dans les ombres des ruelles que je connaissais par cœur, entraînant dans ma suite la vie d'un garde qui avait eu la malchance de me rattraper. Ses deux confrères ne trouvèrent que son cadavres et quelques bouts d'ossement alors qu'il avait réussi à briser mon armure d'un coup puissant de son épée à deux mains. Pour ma part, je fis le grand tour avant de me rendre à notre point de rendez-vous, espérant que la demoiselle arriverait rapidement.

Une fois sur place, je m'assis et je sortis un outre de bière tiède dans laquelle je bus avec une petit grimace.

- Bordel c'est vraiment dégueulasse quand c'est pas frais cette daube, grognai-je avant de bander rapidement mon bras le plus blessé avec un bout arraché de ma cape.

Une fois à peu près désaltéré, j'attendis patiemment le retour de ma jeune femme en croisant les doigts pour qu'elle ne se soit pas faite attraper. Sinon, on était cuit. Enfin elle, moi techniquement je risquais rien, elle ne connaissait même pas mon visage. Mais bon je culpabilisais quand même un peu, même si elle avait pas refusé de me suivre dans ma mission.



Lorsque Jensen pense à Amé, ça fait ça dans sa tête:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 37
Pièces d'Or : 135
Date d'inscription : 21/05/2017
Lesia Maiwenn
(#) Re: [TERMINÉ] "Un seul témoin, aucun témoin" (feat Panthera)   Mer 14 Juin - 15:03

Elouan fouillait le carosse à la recherche des informations depuis maintenant cinq bonnes minutes. C'était quand même dingue de ne pas réussir à les trouver ! Dans si petit emdroit qui plus est ! Elouan bougonna. S'il ne les trouvait pas maintenant, non seulement ils auraient raté leur mission mais en plus les gardes le retrouveraient, et qui sait ce qu'il adviendrait de lui dès lors. Il devait absolument trouver ces fichues informations. Il avait entièrement fouillé le calèche, il en était certain, et pourtant, toujours aucune trace de ce qu'il cherchait. Et regarder plusieurs fois au même endroit ne lui servirait à rien, à part peut-être perdre encore plus de temps. Mais ce n'était pas une chose pareille qui allait avoir raison de lui ! Elouan chercha toujours, et ne prit même plus la peine de tout remettre à sa place. A quoi bon de toute façon ? Ce n'etait pas en rangeant sur son passage que tout allait miraculeusement apparaître devant lui. Un hennissement lui fit lever la tête. Le cheval qui tirait le calèche commençait à s'agiter. "Du calme mon petit, c'est bientôt fini". Le cheval... Il ne l'avait pas fouillé. Qu'il était idiot, d'avoir oublié une chose pareille... Mais quelles étaient les chances que ces stupides information soient cachées sur le cheval ? Elouan en était sûr à présent, c'etait là qu'il devait chercher. Il sauta du carosse et s'approcha de la bête, qui remuait toujours. Il l'observa sous tous les angles, persuadé qu'il en tirerait quelque chose de bon. Finalement, il distingua un texte sur sa robe, mais dû se coucher en dessous de lui pour les lire. "Arrete de bouger, j'en ai pas pour longtemps". Il posa sa feuille, qu'il avait toujours en main sur le torse du cheval, et, difficilement mais sûrement, celle-ci se mit à recopier le texte.

Soudain, deux gardes déboulant de nulle part revinrent vers le carosse. Il fallait s'en douter, Elouan était resté un moment ici et le baraqué ne pouvait pas les retenir indéfiniment. Elouan tenta de se cacher comme il le pouvait en dessous de la bête, une de ses main toujours plaquée contre la feuille. Il n'avait qu'à prier pour qu'on ne le voie pas. Les deux gardes se sont postés devant le calèche, et voyant celui-ci dévasté et leur comoagnon assomé commencèrent à regarder tout autour d'eux, la main sur leur épée et les yeux lançant des éclairs. S'ils trouvaient Elouan, ils seraient largement avantagés et Elouan mourrait. Si Elouan fuyait, il abandonnerait le reste des informations et échouerait à sa mission. Il respirait très rapidement, ne savant pas vraiment quoi faire. Soudain, une idée lui vint, sûrement bien meilleure que les deux autres : il allait s'enfuir, emmenant avec lui les informations et terminerait son travail une fois qu'il les aurait semé. Oui, cela semblait plutôt pas mal. Elouan détacha discrètement la calèche du cheval, et, sans perdre une seconde, l'enfourcha et partit au galop, sans jeter un seul regard aux gardes.

Par chance, Elouan savait monter à cheval. Lorsque Lesia avait neuf ans, un ami de son père lui avait appris à monter. Chaque jour, dès qu'elle en avait le temps et que la météo le lui permettait, elle se rendait chez le vieil homme, qui avait accepter de lui donner quelques leçons, gratuitement. Que pouvait-on refuser à une enfant telle que Lesia ? Pas grand chose, apparemment. Elle avait suivi scrupuleusement toutes ses leçons, et était devenue très douée en un rien de temps. Lesia adorait le cheval qu'on lui avait prêter, et était venue le voir aussi souvent qu'elle le pouvait. Même si ce n'avait pas réellement été une partie de plaisir pour Elouan, il avait aussi dû assister au cours, qu'il avait d'ailleurs toujours jugés ennuyeux à mourir, mais à présent, il savait monter aussi bien que sa colocataire. Au moins un point positif dans cette histoire.

Les gardes avaient bien entendu vu Elouan partir, et chevauchaient à présent eux aussi des chevaux, à la poursuite du jeune homme. Elouan sourit. Ce n'était pas vraiment ainsi qu'il avait imaginé cette mission, mais celle-ci lui plaisait. Il prit de la vitesse en essayant de prendre des chemins improbables, afin de semer ses adversaires. Il tourna à gauche, à droite, puis à gauche, tout en essayant de ne pas trop s'éloigner du lieu de rendez-vous qu'il s'etait fixé avec son partenaire.

Elouan arriva au bout de dix minutes. Il avait réussi à eloigner ses idiots de poursuivants, avec beaucoup de mal, il devait l'avouer, mais il avait réussi. Il s'était alors rapproché du lieu de rendez-vous, et s'était abrité le temps de récupérer les dernières informations sur la robe du cheval, car il s'était mis à bien pleuvoir. Elouan aimait la pluie, mais pas jusqu'à en laisser périr les informations qu'il a eu tant de mal à récupérer non plus. Il attacha l'animal à une plaque d'égout, et, le laissant en bas, grimpa jusqu'au toit, empruntant encore et toujours le même passage. On ne change pas une equipe qui gagne, non ? Elouan souffla. Il était content d'avoir réussi. Il avait bien aimé cette mission, aussi. Finalement, ça lui aurait peut-être plu d'être un Wicked. Si seulement il était seul... Elouan repoussa ses pensées, et parcourra le toit des yeux à la recherche du baraqué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wickeds
avatar
Messages : 146
Pièces d'Or : 446
Date d'inscription : 24/06/2015
Localisation : Dans une taverne, avec une bonne bière !

who is it!
Race: Nephilim ange.
Âge fictif.: 28 ans.
Inventaire:
Jensen "Pantera" Levi
(#) Re: [TERMINÉ] "Un seul témoin, aucun témoin" (feat Panthera)   Sam 17 Juin - 20:31

Spoiler:
 

J'attendais comme jamais j'avais attendu. Je me trouvais à ce putain de point de rendez-vous et j'attendais que la gamine me rejoigne en espérant qu'elle se soit pas faite capturer. Non parce qu'ils étaient gentils les wickeds mais j'allais leur expliquer comment que j'avais dû faire équipe avec une putain de pot de colle qui s'était faite capturer par la cible et que allait tout leur cracher si c'était le cas ? Enfin... pas la peine de trop stresser, pour le moment cela ne faisait que quelques minutes. Qui s'écoulèrent de plus en plus. En minutes de plus en plus longues. Je grognai de plus en plus à mesure que le temps s'égrainait et que mon impatience grandissait.

Je finis par me plonger dans mes pensées en clignant doucement des yeux. Je repensai à Améthrylde et Clochette. Elles avaient rien demandé à personne et pourtant elles subissaient mes absences, mon comportement et mon travail illégal qui me mettait en danger, bien qu'elles n'en savaient rien. Ce constat amère me donna presque la gerbe et je frappai violemment sur les ardoises recouvrant le toit sur lequel j'étais perché. J'étais quand même un putain d'égoïste quand j'y repensais. J'abandonnai toujours les membres de ma famille depuis le départ de Jaden. Comme si j'étais en recherche permanente d'une moitié que je savais à tout jamais perdue.

Sortant de mes pensées, je vis en bas du toit une petit silhouette que je reconnus. Je sautai lestement devant elle, roulant dans la fange de la rue pour éviter de me faire mal avant de me redresser de toute ma hauteur et de la fixer d'un regard lointain. Je tendis la main pour qu'elle me file les papiers, que j'allais remettre en place pour que nous puissions toucher notre récompense.

- Donne, grognai-je pour accompagner mon mouvement et lui signifier que réellement, j'avais plus la patience du tout.

Repenser au passé, aux yeux pétillants d'Améthrylde et au rire de Clochette m'avait serré le cœur à m'en filer la migraine et mal à la gorge. Tout ce que je souhaitais à l'heure actuelle, c'était d'en finir avec cette putain de mission et d'aller me coucher. J'étais fatigué, j'avais mal, et pas seulement au niveau de ma blessure physique. J'étais un raté, et cette vérité me brûlait le cœur comme un fer chauffé à blanc. J'avais besoin d'aller picoler puis dormir, un point c'était tout.

(Désolé j'étais persuadé d'avoir posté la réponse °° du coup j'en ai profité pour rajouter une petite musique pour l'event !)



Lorsque Jensen pense à Amé, ça fait ça dans sa tête:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 37
Pièces d'Or : 135
Date d'inscription : 21/05/2017
Lesia Maiwenn
(#) Re: [TERMINÉ] "Un seul témoin, aucun témoin" (feat Panthera)   Dim 18 Juin - 17:33

spoiler:
 

Le baraqué apparut de nulle part et se plaça devant Elouan. Il n'était pas nécessaire de savoir lire dans ses pensées pour remarquer qu'il était agacé. Jusqu'ici, Elouan ne l'avait vu qu'agacé de toute façon. Cela ne pouvait dire que deux choses : soit il ne portait vraiment pas Elouan dans son coeur, soit c'était lui-même qui l'énervait. Ou sûrement un peu des deux ? Probablement. Elouan ne connaissait pas le pourquoi du comment, mais sur le coup, cela lui était bien égal. Quelque chose d'autre le préoccupait à cet instant. Une sensation qu'il connaissait bien, une sensation qu'il avait appris à haïr. Une sensation désagréable. Une sensation sans nom pour la décrire, une sensation qu'il haïssait, oui. Haïr n'était peut-être pas un terme assez puissant pour l'exprimer. Comme bien d'autres. Alors oui, à cet instant il n'en avait plus rien à faire de l'homme, aussi égoïste soit cette pensée. Il ne voulait plus qu'en finir, récupérer sa récompense, et la cacher, vite.

"Donne." dit toujours aussi nonchalamment l'homme.

Elouan tendit le papier à l'homme. Il ne voulait plus perdre de temps. Ne plus perdre ne serait-ce qu'une petite minute. Une minute, c'était sans doute déjà trop. Il devait en finir, vite. Ou il perdrait ce pour quoi il a aidé l'homme. Il lui resterait quand même la grande satisfaction d'avoir vécu quelque chose certes, mais... Il n'était pas question que ce soit elle qui raffle tout. Il ne le voulait pas. La connaissant, elle serait encore capable de refuser son argent et de partir en courant. La bonne idée... Elle serait encore terrorisée par ses sois disant pertes de mémoire, comme d'habitude, et Elouan serait à nouveau obligé de la regarder pleurer dans sa chambre. Cette faible petite imbécile... L'homme s'empara du papier, et Elouan accompagna son geste d'une parole, pour lui rappeler qu'il était présent.

"Bon, finissons-en. De rien."

Elouan luttait, encore et toujours. Cette petite conne ne devait pas revenir, pas tout de suite. "Laisse-moi vivre, bordel !". Elle ne l'entendait pas, il le savait. Elle n'était même pas consciente de sa présence. Elouan commençait à s’énerver. Il ne devait pas partir. Elle n'avait pas le droit de le sortir de son corps, comme cela. Encore moins aujourd'hui. Il se pinça, aussi fort qu'il le pouvait. Comme il l'avait déjà entendu faire lorsque l'on rêvait, même s'il n'avait jamais tenté. Si cela pouvait pour certains aider à se réveiller, cela pourrait peut-être le maintenir "éveillé". Il n'y avait aucune autre option. La main d'Elouan saignait un peu à présent. Tant pis. "Sa pauvre petite peau délicate...". Essayant comme à son habitude de ne rien laisser paraître, il leva les yeux vers l'homme, espérant seulement qu'il daigne se dépêcher un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wickeds
avatar
Messages : 146
Pièces d'Or : 446
Date d'inscription : 24/06/2015
Localisation : Dans une taverne, avec une bonne bière !

who is it!
Race: Nephilim ange.
Âge fictif.: 28 ans.
Inventaire:
Jensen "Pantera" Levi
(#) Re: [TERMINÉ] "Un seul témoin, aucun témoin" (feat Panthera)   Jeu 22 Juin - 21:50

Spoiler:
 

Je récupérai le papier d'un mouvement brutal avant de réfléchir pendant quelques minutes, me trouvant à des milliers de kilomètres des potentielles questions que pouvait se poser la gamine face à moi. Elle avait été efficace mais j'allais pas non plus lui jeter des fleurs pour ça. J'avais entendu sa demande, en gros de me grouiller, mais je pris quand même le temps de faire la bonne manip avant de me diriger vers le quartier où la mission avait été déposée pour moi, faisant signe à ma camarade de me suivre.

Je marchai rapidement, sans trop faire attention à elle malgré le quartier un peu craignos. De nouveau, je me perdis dans mes pensées. Je secouai doucement la tête, fermant les yeux et mes les frottant pendant quelques secondes tout en marchant, bousculant un homme sans même m'excuser. J'avais pas le temps de toute manière, ni le moral pour ça. Je voulais juste en finir avec cette putain de mission et rentrer chez moi.

Nous arrivâmes rapidement sur place et je m'avançai sûrement vers une silhouette, emmitouflée elle aussi dans une grande cape, qui semblait de meilleure facture que la mienne cependant. Je savais qui se cachait dessus mais la personne ne retira pas sa capuche en constatant que je n'étais pas seul. Elle comprit cependant, en voyant la mienne, que je n'avais pas dévoilé mon visage et elle récupéra les papiers avant de me donner ma paie, majorée pour que je puisse partagée. J'étais content d'avoir des supérieurs pas trop cons.

Une fois tout ceci réglé, je me retournai vers la jeune femme alors que l'autre personne s'en allait rapidement pour lui tendre sa part de gain. Je pouvais pas faire mieux, c'était la moitié ! Ouais j'étais honnête sur ce point-là. Elle avait fait son taf, elle méritait sa paie, même su je pourrais me payer moins de bière te de nourriture pas chère et grasse qui me faisait prendre un poids fou.

- Voilà pour toi, grognai-je légèrement avant de fourrer ma part dans les plis de ma cape. Maintenant traîne plus ici, ou sinon viens pas te plaindre que tu t'fais agresser.

Il ne fallait pas non plus me demander de devenir aussi doux et prévenant qu'un agneau. Elle était payée, c'était déjà bien ! Et surtout, mon supérieur l'avait laissée en vie. Elle avait de la chance.



Lorsque Jensen pense à Amé, ça fait ça dans sa tête:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 37
Pièces d'Or : 135
Date d'inscription : 21/05/2017
Lesia Maiwenn
(#) Re: [TERMINÉ] "Un seul témoin, aucun témoin" (feat Panthera)   Sam 24 Juin - 12:29

Spoiler:
 

L'homme prit rapidement le papier, puis se mit en marche, sans un sourire en direction d'Elouan. Celui-ci devina quand même qu'il devait le suivre, et de toute façon, ne lui demandait pas tellement son avis. Il voulait sa recompense, et rien d'autre. À présent surtout. Il lui emboita le pas, suivant son allure sans grandes difficultés. Il était plutôt habitué à marcher vite. Et habitué ou pas, il n'avait pas tant le choix non plus. Il n'était pas un boulet, et n'avait de toute façon pas envie de traînasser. Traînasser, il avait déjà à le faire assez souvent comme cela.

"Reste tranquille Lesia ! Tu veux pas que je te chante une berceuse pour que tu te détendes, non plus ?"

Bien sûr, Elouan n'attendait pas de réponse à sa question mentale. Mais bon... Il essaierait sans doute toujours. L'espoir fait vivre, dit-on. Bon, de l'espoir, il ne lui en restait plus beaucoup à vrai dire... Mais s'il y avait une chose qu'il ne voulait pas, c'était de mourir sans rien n'avoir fait de sa vie. Alors Elouan profitait de ses moments, à sa façon d'accord, mais il ne manquait jamais une miette de son temps. Puis il se répétait, toujours, en boucle, qu'il l'emporterait. Et il l'emporterait. Le jour venu, il la vaincra. Car il était le plus fort.

À un croisement de rue, ils atterrirent devant un autre homme en capuche, comme le baraqué. Ou une femme, qui sait ? Bref, un Wicked. Ils étaient sans doute au lieu de rendez-vous. A quoi bon s'arrêter discuter avec un jeune en capuche, sinon ? Surtout après une marche si rapide, au plaisir d'Elouan. L'échange procéda, sans un mot. D'abbord les information, ensuite l'argent, comme bien souvent dans ce genre de mission. Elle était deja séparée en deux parties qui semblaient égales, mais Elouan ne prit pas la peine de le vérifier. Là-dessus, le baraqué avait l'air clean, et il ne servirait à rien de tout reconter. Il y avait bien d'autres choses à faire. Comme commencer par le cacher, par exemple. Le Wicked, partit, sa capuche toujours sur sa tête, tandis que l'homme se tourna vers lui.

"Voilà pour toi. Maintenant traîne plus ici, ou sinon viens pas te plaindre que tu t'fais agresser."

Elouan était pressé, il sentait que le temps lui etait compté à présent. Il envoya toute sa force à l'interieur de lui-même, et prit tout de même le temps de répondre à l'avertissement. Avec le sourire qui plus est.

"J'viendrai pas me plaindre, t'en fais pas."

Il sourit au baraqué puis s'en retourna, empochant sa recompense. Il partit tranquillement, mais prit de la vitesse au fur et à mesure qu'il avançait sur l'île. Au bout d'un moment, il se surprit même à courir dans les rues d'Exilian, epuisant le peu d'energie qui lui restait. De toute façon, qu'en ferait-il une fois qu'elle serait revenue ? Il n'aurait pas besoin de trop d'energie pour la regarder, c'était sûr. Autour de lui, la population commençait à apparaître. Il changeait de quartier. Il était dans le sien, de quartier. Enfin, celui de Lesia. Il continua à courir, slalomant entre les quelques personnes, sans prendre en compte tous les visages tournés vers lui. Il bouscula sans doute du monde au passage. Tant pis. Il n'allait pas s'arrêter pour s'excuser non plus. Ils allaient bien en survivre. Plus que deux ou trois rues devant lui. Il accéléra encore. En plus de se dépêcher, il avait l'impression que le fait de courir la ralentissait elle. Il était essoufflé, mais continua jusqu'à son petit appartement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wickeds
avatar
Messages : 146
Pièces d'Or : 446
Date d'inscription : 24/06/2015
Localisation : Dans une taverne, avec une bonne bière !

who is it!
Race: Nephilim ange.
Âge fictif.: 28 ans.
Inventaire:
Jensen "Pantera" Levi
(#) Re: [TERMINÉ] "Un seul témoin, aucun témoin" (feat Panthera)   Jeu 29 Juin - 16:24

Bon au moins la demoiselle était pas trop trop abrutie. Elle avait compris que j'étais pas la personne la plus gentille du monde et elle me répondit avec aplomb qu'elle ne s'en plaindrait pas. Tant mieux pour elle, j'avais pas que ça à foutre que de servir de baby sitter à des demoiselles en détresse. Enfin tout dépendait de la demoiselle mais là, actuellement, j'étais pas d'humeur et ça s'lisait clairement sur ma gueule. Je voulais RENTRER CHEZ MOI. Point.

Je regardai la jeune femme s'éloigner de moi, prenant sa récompense qu'elle avait quand même bien méritée. Serrant doucement ma main sur la bourse remplie de pièces que j'avais gagné, je décidé également à rentrer chez moi. Enfin je savais pas si elle-même rentrait chez elle hein, après tout elle faisait bien ce qu'elle voulait la p'tite dame. Enfin je la voyais mal aller vendre ses fesses pour avoir encore plus d'argent, elle semblait un peu jeune. Bon après y'avait pas d'âge hein, et fallait bien qu'on trouve de l'argent pour vivre, nous tous.

- Aller, en route...

Je poussai un petit soupir avant de rentrer chez moi, dans mon appartement pourri et mal isolé. Mais pour l'heure, c'était le moment de pioncer. Retirant ma cape, je m'allongeai de tout mon long sur mon lit. Les ressorts grincèrent sous mon poids et mon manque de délicatesse envers eux. J'avais l'habitude de ce confort très rudimentaire.

Fermant les yeux, je poussai un nouveau grognement en me serrant sous la couverture un peu sale. Fallait que je pense à la laver un de ces jours... Quand j'aurais du temps. Enfin quand j'arrêterai de me bourrer la gueule surtout, parce que c'était ça qui me le bouffait, mon temps. Je finis par m'endormir, relativement rapidement, épuisé et courbaturé.



Lorsque Jensen pense à Amé, ça fait ça dans sa tête:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
(#) Re: [TERMINÉ] "Un seul témoin, aucun témoin" (feat Panthera)   

Revenir en haut Aller en bas
 

[TERMINÉ] "Un seul témoin, aucun témoin" (feat Panthera)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Terminé] Ganondorf - Seul homme naissant dans un peuple de femme tout les 100 ans
» [TERMINÉ][6 novembre 1990] Pub... and Go! • Feat Arthur Kirkland
» Témoin de préchauffage
» Lampe témoin de charge F2L612
» Sans famille, seul au monde, on tremble dans le froid ✖ ( terminé )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Behind the Story :: City Center :: Ruines & Vieux Quartiers-