Forum Fanstastique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Red Likes Roses! {Aetion}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Wickeds
avatar
Messages : 238
Pièces d'Or : 400
Date d'inscription : 02/11/2014

who is it!
Race: Humaine ensorcelée
Âge fictif.: 22 ans
Inventaire:
Ivy E. Strauss
(#) Red Likes Roses! {Aetion}   Mer 13 Mai - 18:00

- Demetra ?......Demetra….DEMET
- Oui oui oui pardon …oui madame ?
- Encore dans la lune a ce que je vois, qu’est ce qui t’arrive depuis quelque jours tu sembles ailleurs !?
- R…..Rien ce n’est rien madame

La jeune demoiselle rougit affreusement devant toi, arquant un sourcil, tu te demandes bien ce qu’il peut se passer dans sa petite tête blonde. Approchant tu sursautes quand elle s’agite comme une pile électrique alors qu’un coursier vient à passer déposer du courrier dans tes appartements. C’est à partir de là que tout devient clair pour toi, souriante tu regardes Demetra, ta domestique, d’un regard fourbe et malicieux. Revenant vers elle tu poses le courrier et viens lui pincer la joue. Elle était des plus adorable à rougir de la sorte en voyant celui qui la rend toute chose quand il passe près d’elle. Un sentiment qui te rappel de tendres souvenirs de ton passé.

-Tu sais que j’ai compris ?
-QUOI…Qu….comment ca de quoi ?!!

Un rire amusé s’échappe de tes lèvres, tu la regardes sans aucune animosité, elle est bien l’une des seules personnes à qui tu t’ouvres sans jouer le rôle de la froide conseillère sans états d’âme. Elle connaît certains de tes secrets, et de même pour toi, tu la gardes pour toi, évitant qu’il ne lui arrive de cruelles aventures face à son minois si jeune et frêle.

- Marcus … le nouveau coursier de la Reine, fait attention, tu connais la face possessive de la reine. Et surtout ses choix pour les gens qui l’entour.
- Hum……je sais Madame….

Te pinçant les lèvres, tu as l’impression que tout espoir vient d’être soufflé sur son visage, c’est alors que tu lui donnes le courrier et ris doucement « cette lettre ne nous est pas destiner, si tu cours, tu risques bien de pouvoir le rattraper, et enlève moi ce tablier taché, montre lui ton plus beau sourire et crois moi, il ne pourra pas te résister. » Un magnifique sourire vient subitement illuminer le visage de ta petite blondinette, elle a 17 ans à tout casser, et lui pas plus que la vingtaine, certes un écart, mais elle est bien plus mature que les dames de compagnie de trente ans de la reine, alors tu ne te fais pas de soucis sur ses choix. De plus qu’il est le premier pour qui elle semble autant réagir depuis que tu la connais. Lettre en main, tu la vois courir à toutes jambes vers celui qui doit surement faire battre la chamade à son cœur. Un long soupire s’échappe de tes lèvres et une triste mine vient prendre place sur ton visage de porcelaine, tes cheveux noirs corbeau couvrant cette triste mine, tu repenses à celui qui faisait battre le tien, ton cœur a une époque, mais ce souvenir vient se briser par la venue d’autres qui ne te rendent que plus en colère. Sursautant, tu sors de tes pensées en entendant la porte claquer tu regarde en direction de celle-ci pour voir une demoiselle totalement aux anges, une fleur entre les mains, un sourire béat et des yeux bleus plus qu’éclatant. Partageant ce qu'elle ressent tu te mets à sourire aussi rassurée que tout c’est bien passé. N’ayant pas à demander si cela s’était bien passé ou pas tu te relèves et reprends ta journée comme elle se doit. Demetra faisant de même, celle-ci commence par nettoyer tes étagères et ta table de travail.

- La reine à laisser des instructions pour aujourd’hui ?
- Oui, tenez son valet m’a apporté ça ce matin, elle ne sera pas la durant les trois jours qui suivent, donc vous avez le temps il ma dit.

Prenant la lettre, tu l’ouvres en autant le cachet de la reine rouge, lisant comme tous les matins les ordres du jour, tu remarques que celle-ci te laisse une tache qui ne t’incombe pas le moins du monde en temps normal. Celui de s’occuper d’un prisonnier. En temps normal, c’est à elle ou son valet de s’occuper de ce genre de tache, mais exceptionnellement aujourd’hui et durant trois jours, tu dois…En fait, tu ne sais pas vraiment quoi lui faire, tu ne sais déjà pas ce qu’ils font en temps normal aux autres prisonniers, tout ce que tu sais c’est qu’ils disparaissent ou deviennent des gardes ou soldats. Perplexe, tu regardes de nouveau ta comparse qui nettoie encore. « M’occuper d’un prisonnier….Qu’est-ce que je vais bien pouvoir faire de lui ? » Arquant un sourcil celle-ci semble réfléchir autant que toi à une solution. « Et bien…. En temps normal, les prisonniers dont la reine en personne s’occupent-on toujours quelque chose qui l’intéresse, allez le voir déjà pour savoir pourquoi il est en prison ? » Choquée, tu te rends compte que la petite demoiselle a un sens logique des plus aiguisé face a toi, elle a tout a fait raison t’étirant, tu la regardes avec un clin d’œil. « Qu’est-ce que je ferrais sans toi !! » Allant vers ta douche, tu te prépares les habits que tu vas mettre, pas si différent des autres jours, des couleurs sombres, et triste que tu as décidé d’arborer depuis ton nouveau titre de conseillère. « Vous seriez surement perdu moi je vous le dis ! » Amusée, tu ris à sa réponse tout comme elle.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
(#) Re: Red Likes Roses! {Aetion}   Mer 13 Mai - 21:06

Un fin tintement de métal vint réveiller l'homme endormi, encore assis dans le coin d'un sombre cachot à l'humidité trop présente.
Une des paupières s'ouvrit naturellement, et entre deux ou trois longues mèches noires Aetion put apercevoir un geôlier frotter le fer de sa lance sur les barreaux rouillés qui les séparait.
Doucement, l'unique descendant d'Achille releva la tête pour supporter le regard provocateur de ce soldat si sûr de lui. Regard qui finit par se joindre à quelques déplaisantes paroles :

"- Refuser ce que la reine veut... Oh pas bon ça.... Tu vas le payer cher, très cher, si elle est gentille peut être qu'elle t'arrachera simplement le cœur... A ta place j'aurais peur le crasseux !"

Le prisonnier rebaissa la tête en soupirant, il s'appuya sur ses mains menottées afin de se relever, et enfin tourner le dos à cet être tout aussi crade que lui, et dans un autre soupir il déclara sur un ton calme :

"- Elle n'y arrivera pas. Aucune lame ne m'atteint malheureusement. Et je n'ai pas peur, je serais encore enfermé ici quand elle mourra, et surement l'histoire se répétera avec son héritier et ainsi de suite jusqu'à ce qu'on m'oublies. Personne ne m'attends, alors... Pourquoi devrais je me débattre?"


Le jeune homme fixait le mur sans expression, même ce mur disparaitrait avant lui et ne serait plus qu'une lointaine ruine sans qu'Aetion n'est trouvé de but à son éternel existence, tel est le fardeau de sa destinée.

"-Tu vas crever, et t'es bizarre !"

La fin de cette phrase s'accompagna d'un crachat qui atteignit sans la moindre grâce le dos du prisonnier. Son absence total de réaction fit finalement partir le garde.
Doucement, Aetion reprit sa position initiale, sur le sol, sans la moindre volonté, sans le moindre signe de rébellion ni d'envie.
Il redressa ses mains pour apercevoir les chaînes qui liés ses poignets, comment en était il arrivé là ?
Les souvenirs n'étaient pas parti, après tout cela ne faisait que quelques jours.
Un petit groupe armé qui rentre chez lui au nom d'une certaine reine dont le descendant d'Achille se moque éperdument, il les suivit sans résister. De toute façon rien ne changeait qu'il soit chez lui ou bien ailleurs dans ce vaste monde, il voulait plus s'attacher à personne alors en retour personne ne s'attachait à lui. Mais pour aboutir où finalement? Devant une dame, envieuse de richesse et de gloire au point de poser un ultimatum à un demi-dieu. Soit il devait combattre pour elle, répandre le sang et le chaos, contre quoi il deviendrait une légende vivante et serait riche, soit il refusait et serait condamner à mourir.
Sans hausser un sourcil, ni prendre un ton qui traduirait un quelconque état d'esprit, Aetion avait refusé son offre. Il cherchait plus que la gloire et la richesse, plus qu'une reine à servir, il voulait un but, un véritable but, bien loin d'un rôle de machine de guerre au sein d'une armée... Voilà comment le jeune homme termina en ce sinistre lieu pour une longue durée...
Un nouveau tintement sortit le jeune homme de sa bulle, cette fois ses yeux se plantèrent sur une sombre jeune femme, mais néanmoins ravissante.

" - Si c'est pour me cracher dessus, commencez par ça qu'on en finisse."


Revenir en haut Aller en bas
Wickeds
avatar
Messages : 238
Pièces d'Or : 400
Date d'inscription : 02/11/2014

who is it!
Race: Humaine ensorcelée
Âge fictif.: 22 ans
Inventaire:
Ivy E. Strauss
(#) Re: Red Likes Roses! {Aetion}   Jeu 14 Mai - 15:31

Prête, habillée de ta tenue mauve et noir, une tunique qui met ton corps de jeune femme en avant, des collants noirs transparents des petites ballerines or et toujours tes longs cheveux noir de jais détachés. Depuis le temps que tu vis ici tu as appris à être connue et re connue. En avant pour les cachots. Déambulant dans les couloirs ta fine silhouette suivie des yeux par certains freluquets de la reine. « Je viens voir …..À…Ayeston…Heu non AEtion ? » Perplexe, tu fixes la feuille que tu as reçue ce matin cherchant à ne pas plus écorcher son prénom, discutant un peu plus avec le garde il finit par t’indiquer la direction de sa cellule. Debout droite comme un i tu cherches à entrevoir le visage de cette nouvelle trouvaille de la reine, qui lui a tend poser problème celons le garde. Silencieuse, tu penses ne pas être encore aperçu lui laissant le temps mais tu te fais surprendre par sa voix. " - Si c'est pour me cracher dessus, commencez par ça qu'on en finisse." Arquant un sourcil tu ne comprends pas vraiment ses paroles et toussotes doucement « je suis désolé de ne pas pouvoir répondre favorablement à votre demande, mais je ne crache pas sur les gens pour mon plaisir personnel….. » Sensiblement blasée, tu restes impassible et claque des doigts vers le geôlier pour lui indiquer d’ouvrir la cellule. Celui-ci retissant râle et te regarde « vous êtes sure ? Moi je le laisserais crever dans sa cellule, c’est un pauvre type ! »

Le fusillant du regard tu restes silencieuse lui montre froidement le cadenas pour qu’il se taise et ouvre cette porte une bonne fois pour toute. Approchant tu lui prends les clés et vas voir ce prisonnier « je viens de la part de la reine, je ne sais pas vraiment quoi faire de vous à vrai dire. » Lui enlevant ses chaînes, tu ne te poses même pas la question de s’il est dangereux ou pas, te relevant tu rejette tes cheveux charbon en arrière et avance sans lui laisser le temps de réagir « suit moi, et ne cherche pas à t’échapper, personne ne sort d’ici sans avoir la permission de la reine…Ni même moi …. » Demetra t’attend fermement en haut des escaliers et regarde le nouveau prisonnier comme une bête curieuse suivant ta personne. « Madame….v..vous êtes sûr que c’est une bonne idée de le sortie du cachot ? » Perplexe tu la regardes et hausses les épaules « je ne sais pas …..Mais de toute façon si je ne m’occupe pas de lui il sera mort à cause des gardiens, on ne sait pas ce que la reine veut faire de lui alors c’est mieux s’il reste vivant jusqu'à son retour » Ta petite blondinette ne lâche pas Aetion du regard et soupire longuement « vous n’avez pas tort….. » Approchant vivement de toi elle vient te chuchoter comme un secret transmis « je ne lui fais pas confiance…..Il a l’air bizarre quand même…. » Tu la regardes un peu exaspéré et avance allant rejoindre tes appartements sans lui adresser pour autant la parole, ne lui laissant véritablement pas le choix de la suivre. « Assis toi quelque part et évite de trop faire du bruit…..J’ai du travail en retard »

Prenant place à ton bureau tu t’occupes de certaine paperasse le temps passant dans un silence de plomb. Demetra s’affairant à ses tâches habituelles et le nouvel invité….Tu l’as presque oublié tant il est silencieux, surprise, tu relèves la tête pour être sûr qu’il soit toujours là au moins. Inspirant soulagée tu le vois encore dans le coin ou tu l'as laissé. Malgré son statut de prisonnier tu as un peu de peine de le voir aussi affublé, tu ne sais pas ce qu’il lui est arrivé, mais il semble avoir tous les malheurs du monde sur les épaules. « Démétra…..Vas voit si notre invité a faim ou soif, il ne va pas rester trois jours ici sans manger… » Soupirant longuement tu poses ton stylo ayant ras le bol de toute cette paperasse et les regarde, ta domestique franchement retissant à s’approcher de lui. « Il ne va pas te manger, et puis entre une vampire et un humain devine qui va gagner Demetra ! » À l’heure actuelle, tu ne connais rien de cet homme, tu n’émets que des suppositions. Comme celui d’être un vulgaire humain qui aurait refusé les avances chaleureuses de la reine. L’observant tu restes tout de même rongée par la curiosité de son arrestation. Un plateau de différents plats lui est posé devant lui. Approchant tu te poses sur le siège devant lui et penches la tête, tu ne cherches pas à t’accoutumer a sa présence ni a vouloir de sa compagnie mais juste essuyer la curiosité qui te ronge. « Que faites vous ici ? Vous avez contrarié la reine ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
(#) Re: Red Likes Roses! {Aetion}   Lun 18 Mai - 21:25

« je suis désolé de ne pas pouvoir répondre favorablement à votre demande, mais je ne crache pas sur les gens pour mon plaisir personnel….. »

Le regard vide du jeune homme ne quitta pas le visage de cette femme, non pas parce qu'elle était belle ou qu'il voulait s'en souvenir, mais simplement parce qu'elle lui avait parlé différemment des autres gardes, pourquoi?

« vous êtes sure ? Moi je le laisserais crever dans sa cellule, c’est un pauvre type ! »

Ah, ici il reconnaissait l'empreinte de ses geôliers qui l'empêchait soi-disant de rejoindre un monde auquel il n'appartient pas finalement. Il assista à la suite sans bouger ne serait ce que d'un millimètre, mais la jeune femme semblait décider à le faire sortir de cet endroit plutôt misérable envers et contre tous, elle dégageait une certaine autorité qui contrastait avec son apparence et sa tenue plutôt féminine et élégante.
Elle détacha ses menottes sans se poser la moindre question en lui expliquant la raison de sa venue, enfin la cause plutôt, encore cette reine sans aucune foi ni loi, et des ambitions peu nobles.
Il l'écouta en se frottant les poignées, et puis lui répondit sur son éternel ton blasé :

"Je n'ai aucune raison de m'enfuir, où irais je?"

Alors qu'il suivait cette femme sans se poser la moindres questions à son tour, et à quelques pas de distance il parvint néanmoins à capter la conversation entre les deux demoiselles sans réagir. L'avis de cette jeune femme ne lui importait pas le moins du monde, qu'elle le trouve bizarre, elle ne savait rien de lui hormis qu'il était emprisonné, et elle ne saurait probablement jamais qui il était.
La reste du trajet se passa de la même façon, le petit groupe termina dans des appartements bien différents de ce qu'avait pu voir les yeux de l'immortel jusqu'ici, il tâta la porte de bois sans vraiment trop savoir pourquoi en écoutant cette jeune femme mystérieuse, et finalement il lui obéit en se plaçant dans un coin de la pièce. Il s'appuya sur le mur froid et fixa le plafond, ses deux mains placées dans le creux de sa colonne vertébrale en soupirant, il avait l'éternité pour vivre dans ce genre d'endroit, alors pourquoi vouloir regarder une chose qu'il pourrait admirer dans de longues années, qui à son échelle ne seront probablement que quelques secondes?
C'est la voix de cette jeune femme vêtu de noir qui attira de nouveau son attention. Apparemment il faisait peur à la servante... Il se redressa et voulu lui sourire pour tenter de la détendre, sans préciser son statut de pseudo-divinité pour ne pas lui faire encore plus peur, surtout que l'argument principal de ne pas le craindre était sa banalité.
Finalement plusieurs plats vinrent se poser face à lui, il n'en connaissait aucun, c'était trop différent de son habitude et de sa cuisine bien modeste, il préféra donc ne pas y toucher attendant que la faim qui tiraillera son estomac lui fasse choisir quel met attraper. C'est pendant ce temps qu'une jeune curieuse ne put résister à l'envie de poser la question, en même temps qui ne l'aurait pas fait? :

« Que faites vous ici ? Vous avez contrarié la reine ? »


Aetion se replia légèrement avant de répondre :

"Oui, je l'ai contrariée. Je ne sais pas comment elle a entendu mon nom, mais elle a voulu que je verse le sang pour elle et j'ai refusée. Toutes ses histoires ne m'intéresse pas, elles sont si... futiles? Je ne sais pas si c'est le bon mot. Ce que je cherche est bien différent de la gloire ou de la richesse, je cherche un véritable but, une raison de vivre... éternellement, et je ne la trouverais pas sur les champs de batailles."


Tout était plus ou moins dit, de toute façon qu'est ce que cette révélation allait changer à son statut de prisonnier, ou de 'pauvre type à laisser crever au fond d'une cellule'?
Sachant qu'on allait probablement lui répondre, le jeune homme tatoué fini par tendre la main et attraper un met au hasard et enfila un petit bout dans sa bouche. Il finit par lâcher d'un ton bien neutre :

"C'est bon. Merci jeune vampire."

Il ne savait pas si elle était bien avec sa nature contrairement à lui, et à vrai dire n'avait même pas songé au fait qu'il pouvait éventuellement la blesser. Ce jour s’effacerait de sa mémoire bien rapidement de toute façon.



Revenir en haut Aller en bas
Wickeds
avatar
Messages : 238
Pièces d'Or : 400
Date d'inscription : 02/11/2014

who is it!
Race: Humaine ensorcelée
Âge fictif.: 22 ans
Inventaire:
Ivy E. Strauss
(#) Re: Red Likes Roses! {Aetion}   Mar 19 Mai - 17:51

"Oui, je l'ai contrariée. Je ne sais pas comment elle a entendu mon nom, mais elle a voulu que je verse le sang pour elle et j'ai refusée. Toutes ses histoires ne m'intéresse pas, elles sont si... futiles? Je ne sais pas si c'est le bon mot. Ce que je cherche est bien différent de la gloire ou de la richesse, je cherche un véritable but, une raison de vivre... éternellement, et je ne la trouverais pas sur les champs de batailles." attentives tu le laisse manger à sa faim, tout en faisant signe a Démétra de sortir les couvert vide pour laisser place, celle-ci contre cette idée venant tout de même faire son travail. Non pas que tu la puniras si elle n’obéit pas mais tu sais être bienveillante tout en étant maitre de cette relation domestique employé. Croisant tes fines jambes de gazelles. Ton collant teinté noir préserve une certaine pudeur face à cette tenue assez échangée. Difficile à décrire, un simple mot est venue a tes lèvres en la concevant, séduction, la reine comme les bons nobles de ce royaumes marchent beaucoup au superficielle. Tu la vite compris et mettre ce que dame nature t’a offert te permets souvent de régler des dilemmes ou de recevoir l’approbation de certaines de tes demande toujours faites en personnes pour rentabiliser cette ensemble fabriquée sur mesure.

Enfin bref là n’est pas le sujet, pour le moment cet homme t’intrigue plus qu’autre chose, et avant de le voir disparaitre de ce château tu veux rassasier ta soif de curiosité. « Et puis je savoir d’où venez vous et …qui êtes vous pour que la reine est jeté son dévolue sur vous ? » ton langage soutenue te trahis souvent sur ta caste. Tu n’appartiens pas à une simple famille d’agriculteur ou de case moyenne, tu as eu les bon professeurs, les bon cours et les bonnes manières d’une parfaite petite fille gâté, née avec une cuillère en argent dans la bouche. Tu ne t’en flatte pas mais ceci à certains avantages comme inconvénients. L’écoutant tu ne peux refreiner l’envie de le regarder dans son ensemble, mate de peau, musclé, ténébreux, fort. Tu comprends pourquoi d’une certaine manière la reine à jeté son regard sur lui, mais encore faut – il éclaircir le sujet du « couler le sang » est –il en plus d’êtres un Apollon, un véritable guerrier reconnue ? Ta curiosité te ronge littéralement. La reine avait ses envies mais souvent il se cache des choses plus importante que le simple physique de ses proies. Derrière son côté volage et fouteuse de merde, ce cache une véritable intelligence qui ta à plusieurs reprises effrayée. C’est pour cela aussi que tu es encore ici a subir cette vie peut respectable, d’un tu n’a pas d’autre endroit ou loger, mais aussi par ce que tu es fascinée par sa personnalité.

« Démétra peu tu lui donner un peu de vin s’il le souhaite ? Et pour moi aussi par la même occasion…je sens que la soirée sera longue…» un sourire sournois se marque sur ton visage et tu le regarde droit de tes yeux violine. « Je ne suis pas là pour vous juger, je ne sais pas ce que vous avez fait par le passer, mais si je peux passer devant la reine…je n’hésiterais pas une seule seconde, je tien a vous prévenir d’avance » Oh….vous ne le saviez pas ? Oui en effet tu es prête a tout pour court circuiter les affaires perdu de la reine, et ce n’est pas la première. Comment croyez vous que Démétra soit là. Les vampires dociles ca ne court pas les rues. Et bien la reine en voulait une, et résultat le caractère explosif de celle-ci lui a valu la peine de mort. Tu as recollé les morceaux et envouté quelque peut la reine pour obtenir la garde de cette jeune vampire. Le laissant reprendre le fil de cette histoire tu ne le quitte pas des yeux silencieux appuyés contre ton siège. Tu réfléchie à tout ce que tu peux faire pour avoir son acquisition, oui c’est peut être dure de le dire comme ça mais ici, au royaume rouge, c’est comme cela que ca marche, avoir ou conquérir. L’idée même que la reine l’est fait venir te soumet à une excitation des plus intrigante, pourquoi lui ? Qu’à t-il de plus, car il doit absolument être différents des autres hommes. La reine ne choisie pas n’importe qui….


♦️ Mes cadeaux ♦️
Thank You

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
(#) Re: Red Likes Roses! {Aetion}   Mer 20 Mai - 22:18

« Et puis je savoir d’où venez vous et …qui êtes vous pour que la reine est jeté son dévolue sur vous ? »

Aetion arrêta de mâcher un instant. Son passé le torturait plus qu'autre chose, pourquoi en parlerait il, à une inconnue qui plus est? Même si le monde entier était des étrangers pour ce jeune homme il avait en aucun cas ressenti un jour le besoin de s'ouvrir à qui que ce soit, s'ouvrir pour lui signifier plus qu'un simple blabla sur la vie, il ne s'ouvrirait qu'à des amis, et des amis il n'en veut plus. La chose la plus dur avec eux, ce n'est pas de les voir mourir, c'est de leur survivre.
Il recommença doucement à mâcher sans avoir expliquer d'où il venait ni qui il était lorsque cette jeune femme enchaîna rapidement.

« Démétra peu tu lui donner un peu de vin s’il le souhaite ? Et pour moi aussi par la même occasion…je sens que la soirée sera longue… Je ne suis pas là pour vous juger, je ne sais pas ce que vous avez fait par le passer, mais si je peux passer devant la reine…je n’hésiterais pas une seule seconde, je tien a vous prévenir d’avance »

Cette fois, le tatoué posa ce qu'il tenait en main et se redressa, elle était franche au moins, une qualité qui manquait aux gens de ce monde mais rien ne le pousser à ne dévoiler qui il était. Il la regarda dans les yeux avant de lui répondre :

" J'apprécie votre franchise. Mais comme je vous l'ai déjà dit, je ne me battrais pas pour un royaume, un clan ou une personne qui ne me donnera pas une raison de vivre, plutôt de survivre, et je n'ai pas peur des représailles, au contraire j'attends la mort."

La jeune vampire apparut avec la bouteille de verre contenant le fameux vin quémandé plus tôt. Le solitaire se releva de sa place sans dire de mots supplémentaires, il se dirigea vers la domestique qu'il semblait encore impressionné malgré ses maigres efforts :

"Tu n'as pas a avoir peur de moi, je ne vous ferais rien à toi et ta maîtresse."

Il tendit la main pour prendre le tire bouchon et se retourna vers celle qui l'avait fait sortir du caveau humide, bien qu'il avait compris qu'il y retournerait bientôt, ce qui au fond ne l'importait pas.

"Cependant, je n'ai aucune raison d'avoir un secret, bientôt je tomberais dans l'oubli, même pour vous. Je pense que la reine s'intéresse à moi à cause de cette particularité, je ne vois pas quoi d'autres sinon..."

Sans prévenir, il retourna l'ustensile contre lui, et avec force, il tenta de le planter dans sa propre poitrine. Le geste était rapide, précis, mais lorsque le fer blanc toucha la peau de l'immortel, il ripa dessus et finit par se tordre légèrement, laissant l'homme sans la moindre blessure, et plus surprenant encore, sans la moindre trace.
Il déposa ce qu'il tenait en main dans un léger silence. Il déclara alors une dernière phrase, le cœur lourd et la voix plein de ce ressenti :

"Croyez moi, c'est plus un fardeau qu'un don. Après tout, combien de temps pourrais je passer dans ce cachot? De longues décennies."

Doucement, celui qu'on pourrait appeler un guerrier se déplaça d'un pas lent jusqu'à reprendre sa place. Il n'était pas crédule, il savait pertinemment que cette particularité unique intéresserait cette femme qui semblait avoir une certaine colère contre la reine, bien qu'il ne la comprendrait probablement jamais mais son geste n'était pas vain, et n'avait pas pour but d'impressionner les demoiselles pour satisfaire quelques pulsions primaires. Non, au fond de lui une petite flamme c'était allumé, une mince touche d'espoir. Il espérait que cette séduisante personne lui donne son but, en espérant que ce ne soit pas un idéal comme changer le monde, car le monde changera avec ou sans lui et il assisterait à tous ces changements sans vraiment les regarder.
Peut être que cette femme allait le manipuler, en racontant une histoire montée de toute pièce et réussir à le convaincre avec un faux idéal, mais Aetion ne s'en souciait pas. Sa douleur mentale était si énorme que de se faire manipuler, humilier, frapper et autres ne le blessé plus, comme son corps ne pouvait plus l'être, et il aurait derrière des milliers, voir des centaines de milliers d'années pour retrouver cette raison qu'il cherchait tant dans le seul et unique but de ne pas trahir sa promesse envers celle qui l'a élevée.
Toujours stoïque dans le siège, l'homme attendait de pouvoir s’enivrer une fois de plus, comme si l'alcool lui servait de morphine... Une très mauvaise morphine....

Revenir en haut Aller en bas
Wickeds
avatar
Messages : 238
Pièces d'Or : 400
Date d'inscription : 02/11/2014

who is it!
Race: Humaine ensorcelée
Âge fictif.: 22 ans
Inventaire:
Ivy E. Strauss
(#) Re: Red Likes Roses! {Aetion}   Lun 25 Mai - 12:10

un verre de vin dans la main, tu ne te lasse pas de l’admirer, savoir qui il est, d’où il vient. " J'apprécie votre franchise. Mais comme je vous l'ai déjà dit, je ne me battrais pas pour un royaume, un clan ou une personne qui ne me donnera pas une raison de vivre, plutôt de survivre, et je n'ai pas peur des représailles, au contraire j'attends la mort." un sourire arbore tes fines lèvres, au moins une choses qu’il apprécie. Buvant un gorgé tu regarde Démétra hésiter avant de lui verser ce liquide bordeaux. Malgré son statut de prisonnier il n’émane de lui aucune agressivité ou de rancœur, est –il si désespéré pour en arrivé a une indifférence aussi flagrante ? Il rassure tant bien que mal ta petite domestique qui ne semble pas aussi réceptive qu’il ne le veut. Ton regard insistant sur lui en dit long sur ta curiosité. Tu ne cache pas le moins du monde ton envie de le mettre a nue dans tout ses secrets qui l’entour. "Cependant, je n'ai aucune raison d'avoir un secret, bientôt je tomberais dans l'oubli, même pour vous. Je pense que la reine s'intéresse à moi à cause de cette particularité, je ne vois pas quoi d'autres sinon..."

Subitement tu lâche violement ton verre, n’ayant pas le temps de répondre tu lui fonce dessus en le voyant retourner le tire bouchon sur son bras. Ce fou a des tendances suicidaires ! C’est la réponse à son indifférence « MAIS CA VA PAS ! » lui arrachant l’outil tu le fusille du regard mais reste figée sur son bras. Rien….absolument aucune trace, ni d’égratignure ni même de sang. Bouche bée tu ne sais pas vraiment quoi dire et échange un regard des plus perplexe avec Demetra « il….a rien ! il c’est régénéré vachement vite ! » Serais il comme Démétra….un vampire ? Qui peux se régénérer à vitesse impressionnante. « Un vampire…t…c’est pour ca que la reine…non personne ne peux se guérir aussi vite….. » Le tire bouchon en main tu le fixe et écarquille les yeux, il est totalement déformé ….. « Qu’est ce que…. » Tu recule d’un coup. Tu ne comprends pas vraiment ce qu’il c’est passé et tu le fixe « comment…..c’est….. » gardant l’outil tu reviens vivement lui prendre le bras et regarde la ou il ce l’est planté. "Croyez moi, c'est plus un fardeau qu'un don. Après tout, combien de temps pourrais je passer dans ce cachot? De longues décennies."

« C’est pas un vampire….. C’est pour ca que la Reine voulait que tu battes pour elle…..tu….es invincible ? » Même toi tu as du mal à le dire ou le croire, un homme invincible ? Alors ca existe vraiment ? Non….seule les dieux peuvent prétendre à ce genre de don. Sans aucune forme de douceur tu l’attire et le fixe droit dans les yeux. « Quelle magie….quelle malédiction ta frappé pour que tu deviennes comme ca ? Tu as passé un contrat avec Orias ? » Bien trop intrusive tu ne lui laisse littéralement pas le choix et sort de sous ta jupe. Attaché à ta cuisse droite une dague en argent et lui tend brusquement « fait le avec ca….. ! » lui laissant le couteau en main tu te recule au cas ou cela dégénère et voit ta domestique faire de même, toute l’attention de la pièce est sur lui, un silence pesant et une atmosphère à couper au couteau, c’est le cas de le dire. Choquée, le seul bruit qui brise ce long silence est le tintement du morceau de ta lame qui chute sur le sol en marbre blanc. Suivant ce petit bout de fer tomber tu relève lentement le visage vers l’homme et regarde son bras encore intacte. « Stupéfiant… » Souriante tu lui ôte la dague hors d’usage et la donne a Demetra pour quelle s’en débarrasse et le regarde presque émerveillée « tu as le pouvoir d’un dieu tu t’en rends compte ? » C’est décidé, celui-ci tu ne le laisseras pas s’enfuir de ci tôt, mais comment le faire succomber à ta demande, il t’a prouvé a mainte reprise ne pas avoir gout a la vie et aucune motivation qui le sortira de sa lassitude. « Je suppose que ce pouvoir ta donné l’immortalité ! » lui prenant la main tu l’invite a se poser sur le sofa confortable, autant le chouchouter pour le mettre dans de bonne conditions.

« Si je trouve le moyen d’attirer ton attention, serais tu pres à travailler pour moi…. Je ne suis pas comme la reine, je ne vais pas t’exploiter, mais je ne vais pas non plus te couvrir dans une boite en velours…. » Lui montrant Démétra tu insiste via ton regard sur lui. « Je ne veux pas te promettre une vie sans cauchemar, mais je ne vais pas juste profiter de toi, j’ai bien compris que tu ne céderais pas si facilement….. »



♦️ Mes cadeaux ♦️
Thank You

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
(#) Re: Red Likes Roses! {Aetion}   Mer 22 Juil - 14:38

Toujours le regard aussi vide, Aetion regarda cette femme se démener pour comprendre ce qu'il venait de se passer avec ce tire bouchon. Elle émettait des hypothèses et les réfutait presque immédiatement. Cependant le demi-dieu détourna le regard pour regarder à travers la fenêtre le monde qui l'entourait, ce n'était ni la première ni la dernière fois qu'il devait faire face à ce genre de réaction, surtout que maintenant elle ne l'amusait même plus. Il fut un temps où il en rigolait, répondait aux demandes de plus en plus farfelus de ses camarades sans le moindre soucis, mais plus maintenant. Bien qu'il devinait la prochaine réaction de son interlocutrice, il se devait d'être un minimum poli, ce n'est pas parce qu'il était plus qu'une coquille vide qu'il devait être méprisable, lui ne devait s'attacher à personne, mais il ne pouvait pas empêcher les autres d'avoir de l’intérêt envers lui, enfin plutôt envers son cadeau divin, et ses étranges aptitudes.

« C’est pas un vampire….. C’est pour ca que la Reine voulait que tu battes pour elle…..tu….es invincible ? Quelle magie….quelle malédiction ta frappé pour que tu deviennes comme ca ? Tu as passé un contrat avec Orias ? fait le avec ca….. !»

Aetion lui répondra, mais plus tard. Il fixait la belle lame d'argent qu'on venait de lui tendre. Le regard lourd, il regarda ensuite les deux femmes dans les yeux avant de retourner l'arme contre lui. Il prit le maximum d'élan que put lui donner son bras et tenta de s'infliger une blessure. La lame tordu vint cogner le sol dans un profond silence.
Aetion soupira, ce métal était pourtant pur, même pas émoussé, il aurait aisément traverser la chair de quiconque, mais le Solitaire savait d'ores et déjà qu'il allait tordre cet arme, il avait quasiment tout essayé ou subit.

« Stupéfiant… tu as le pouvoir d’un dieu tu t’en rends compte ? Je suppose que ce pouvoir ta donné l’immortalité ! »

La voix grave mais vide de sensation d'Aetion prit désormais le dessus sur le petit silence qui s'imposait :

"Vous avez raison. J'ai le pouvoir d'un dieu. Je suis l'unique héritier d'Achille, cela devrait répondre à toutes vos questions. Je n'ai pas eu le choix de cette aptitude, je n'ai passé aucun contrat, c'est comme ça, malgré mes désirs."


Doucement, la jeune femme lui attrapa la main et l'invita à le rejoindre sur son confortable divan. Aetion devinait d'ores et déjà la suite, une fois de plus quelqu'un allez essayer de convaincre cette homme brisé d'être de son côté. Personne ne songeait donc à le reconstruire ? Personne ne se souciait de lui et c'est ce qu'il espérait. Lorsqu'on reçoit de l'affection on finit toujours par en donner, et si il en donnait il vivrait de nouveau cette horrible perte.

« Si je trouve le moyen d’attirer ton attention, serais tu prêt à travailler pour moi…. Je ne suis pas comme la reine, je ne vais pas t’exploiter, mais je ne vais pas non plus te couvrir dans une boite en velours….Je ne veux pas te promettre une vie sans cauchemar, mais je ne vais pas juste profiter de toi, j’ai bien compris que tu ne céderais pas si facilement….. »

Le solitaire ferma les yeux quelques instants. Il croisa les bras sur son torse, et d'un ton nonchalant en fixant le mur il déclara :

" On ne peut pas reconstruire ce que j'ai perdu, où ce que je vais perdre encore et toujours. Vous vous dites condamné à mort dans votre monde, moi je suis condamné à vivre, vous rendez vous compte de ce que cela implique? Quelque part je ne suis qu'un témoin, je ne fais pas parti de votre monde, et je n'en ferais plus jamais parti. Je dis ça pour que vous lisiez en moi, il est vrai que j'attends qu'une seule chose, et je vous l'ai déjà dit, j'ai besoin d'une raison de survivre à l'enfer que je vis, le confort, la gloire, la richesse, les femmes, le pouvoir, cela me dépasse, et ne m'attire pas. Si vous trouvez cette raison, vous pouvez me croire que je vous aiderez."

Peut être que cette femme allez être satisfait de cette réponse, cependant Aetion savait quelque chose qu'elle ignorait. C'est loin d'être la première fois qu'il s'expliquait de la sorte, et personne n'a trouvé, tous pris dans leur quête d'argent et de pouvoir, ils en oubliaient les vrais valeurs de la vie. D'ailleurs il enchaîna :

" N'avez vous pas peur de la réaction de la Reine? Vous n'êtes pas immortelles toutes les deux."


Sans qu'il le sache, une graine venait d'être planté au cours de mince conversation. Aetion n'y avait pas prêté attention, détaché de ce monde comme il le voulait il n'avait pas encore compris.




Revenir en haut Aller en bas
Wickeds
avatar
Messages : 238
Pièces d'Or : 400
Date d'inscription : 02/11/2014

who is it!
Race: Humaine ensorcelée
Âge fictif.: 22 ans
Inventaire:
Ivy E. Strauss
(#) Re: Red Likes Roses! {Aetion}   Ven 31 Juil - 16:33

" On ne peut pas reconstruire ce que j'ai perdu, où ce que je vais perdre encore et toujours. Vous vous dites condamné à mort dans votre monde, moi je suis condamné à vivre, vous rendez vous compte de ce que cela implique? Quelque part je ne suis qu'un témoin, je ne fais pas parti de votre monde, et je n'en ferais plus jamais parti. Je dis ça pour que vous lisiez en moi, il est vrai que j'attends qu'une seule chose, et je vous l'ai déjà dit, j'ai besoin d'une raison de survivre à l'enfer que je vis, le confort, la gloire, la richesse, les femmes, le pouvoir, cela me dépasse, et ne m'attire pas. Si vous trouvez cette raison, vous pouvez me croire que je vous aiderez."

Il n’avait pas tord, on ne retrouve pas ce que l’on a perdu, mais on peu toujours construire ce que l’on désire. Fixant cet homme de tes yeux violine ta frange te donnant un air assez froid et sérieux tu inspire fortement en ingurgitant une dernière gorgée de vin. " N'avez vous pas peur de la réaction de la Reine? Vous n'êtes pas immortelles toutes les deux." Arquant un sourcil tu lui souris outrageusement avec un certain air espiègle. « Elle trouvera autre chose a se mettre sous la dent. La reine est comme une girouette, elle t’a voulu comme une enfant qui fait son caprice, j’ai appris a jouer avec son caractère frivole et incapable de stabilité plus de quelque jours. Ne t’en fais pas. Et puis de toute façon tout le monde doit quitter cette terre un jour ou l’autre alors autant que ce soit quand j’ai encore toute mes dents et une certaine prestance a laisser comme souvenir aux autres » sursautant, un violent bruit sourd de plateau en métal s’écrasant au sol te glace le sang et te fait frémir tout ton corps, portant ton regard directement vers la source de ce bruit tu regarde Démétra allant la prévenir de faire plus attention mais n’as-tu pas le temps de former la première lettre de ta phrase quelle te pointe du doigt furieuse comme un diable.

« C’est comme ca que tu vois ta vie ! Après tout ce que tu as entreprit, tout ce qui est devant toi tu te rabaisse a ce genre de dicton stupide ! …… je te laisserais pas faire de toute façon !» Choquée, pétrifiée, voir un vampire en colère ne t’arrive pas tout les jours. Et encore plus quand c’est ta charmante Démétra. « Que….Non mais c’est quoi ce ….cette…..DEMETRA ! » tu n’en trouve même plus tes propres mots. « Sort d’ici tout de suite ! On en rediscutera une autre fois ! » Essoufflée tu essaies de te mettre en colère mais te sens bloquer car elle ne le fait pas par méchanceté. Pour résumé il y a deux ans quand tu la sortie des griffes de la reine, elle ta promis pour se donner le change de veiller sur toi et tu cites « te défaire des chaines de la reine, quitte a te rendre la vie longue pour cela » elle était prête a te mordre pour t’offrir le cadeau de la vie eternel. « désole….. elle ….. enfin, bref passons » venant te rassoir sur le fauteuil tu le regarde en te penchant vers le table. « Tu as la vie devant toi, certaine personne dirais que c’est un don, une bénédiction, tu peux devenir qui tu veux dans plusieurs vie. Mais toi tu le prends comme un fardeau, et j’ai l’impression, voir la grande sensation que la solitude te brule a petit feu.  Mais ce que je ne sais pas c’est si tu as déjà cherché a rencontrer des gens dans ton cas. Tu n’es pas le seul au monde à avoir ce…..ce poids sur les épaules. » Doucement tu lèves ton séant et approche venant te poser à ses côtés. « Si le destin avait été différent, toi et moi serions des êtres immortels. Le vampire que tu as vue s’énerver était prête à me donner ce pouvoir sur la vie. »

« Elle ne voit pas ce côté de sa personne comme toi tu la vois, et je pense que tu celle-ci serait capable de te redonner cette flamme qui ta quittée. Tu pense ne pas avoir d’utilité, or je pense sincèrement que toutes les personnes qui foules cette terre a un rôle a jouer, et la vie, le destin ta donner la chance d’avoir le temps de ton côté pour trouver ce rôle. Des personnes meurt sans en voir goûter une seule seconde a ce rôle qui leur étaient prédestiné »  posant une main sur son avant bras, tu n’es plus la conseillère de la reine mais la vrai Morwën qui marchait autrefois sur les pas de son père.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
(#) Re: Red Likes Roses! {Aetion}   Mar 4 Aoû - 18:58

« Elle trouvera autre chose a se mettre sous la dent. La reine est comme une girouette, elle t’a voulu comme une enfant qui fait son caprice, j’ai appris a jouer avec son caractère frivole et incapable de stabilité plus de quelque jours. Ne t’en fais pas. Et puis de toute façon tout le monde doit quitter cette terre un jour ou l’autre alors autant que ce soit quand j’ai encore toute mes dents et une certaine prestance a laisser comme souvenir aux autres »

Alors la reine n'était qu'une petite capricieuse à laquelle on avait confié le pouvoir de tout un royaume? Aetion ouvrit ses lèvres tout doucement afin de lâcher un mince soupir, les mortels étaient si... consternants?
Et son interlocutrice? Elle avait l'air de beaucoup jouer sur le paraître mis en place dans cette société, il avait eu un mince espoir qui disparaissait petit à petit. Ce monde n'était définitivement pas fait pour lui, les valeurs principales étant celles qu'il approuvait le moins. Après tout elle l'a dit, peut être sans le vouloir, mais le paraître évolue en fonction de l'âge, comment peut on juger la valeur d'une personne sur un point aussi irrégulier que celui-ci?
Cependant, malgré le dégoût pour ces lieux qu'il commençait à ressentir petit à petit, un violent bruit de plateau attira son attention. De son regard lourd il guetta la vampire qui formulait son désaccord d'une manière vive.
Finalement une levée d'autorité mis à terme à la dispute, suivi des excuses de la jeune femme. Il reporta son attention sur celle-ci quand elle continua son discours :

« Tu as la vie devant toi, certaine personne dirais que c’est un don, une bénédiction, tu peux devenir qui tu veux dans plusieurs vie. Mais toi tu le prends comme un fardeau, et j’ai l’impression, voir la grande sensation que la solitude te brûle a petit feu. Mais ce que je ne sais pas c’est si tu as déjà cherché a rencontrer des gens dans ton cas. Tu n’es pas le seul au monde à avoir ce…..ce poids sur les épaules. Si le destin avait été différent, toi et moi serions des êtres immortels. Le vampire que tu as vue s’énerver était prête à me donner ce pouvoir sur la vie. Elle ne voit pas ce côté de sa personne comme toi tu la vois, et je pense que tu celle-ci serait capable de te redonner cette flamme qui ta quittée. Tu pense ne pas avoir d’utilité, or je pense sincèrement que toutes les personnes qui foules cette terre a un rôle a jouer, et la vie, le destin ta donner la chance d’avoir le temps de ton côté pour trouver ce rôle. Des personnes meurt sans en voir goûter une seule seconde a ce rôle qui leur étaient prédestiné »

Malgré la conviction qu'elle semblait dégager, le demi-dieu ne sembla pas convaincu. Un petit sourire ironique venait d'apparaître sur son visage de marbre. Il se leva, ramassa en premier le plateau avant de venir se poster devant la fenêtre sans prononcer un mot, puis il fit un petit signe pour qu'elle le rejoigne, avant d'ajouter spontanément :

" - Tu n'as pas cette "bénédiction" si j'ai bien suivi votre histoire, laisse moi te donner un point de vue différent."

Se remettant droit, il la regarda dans les yeux sans dégager une quelconque émotion particulière, dans son ton il tentait de rester aimable parce qu'il avait l'impression qu'elle faisait pour être gentille, pourquoi devrait il être méchant? Ce n'est pas comme si cette discussion allez avoir un accident sur sa vie, mais il devait avouer que voir quelqu'un prêtait de nouveau à son ressenti faisait... plaisir? Seulement l'ancien grec ne voulait pas s'attacher, alors il ne devait pas rentrer dans ce jeu.

" - Je n'ai pas la vie, j'ai l'éternité. Seulement, les époques changent, regarde ce royaume que tu vois d'ici, il est actuellement dirigé par une reine désireuse de gloire et de fortune, et dans 20 ans? 60 ans? 100 ans? Ce sera quelqu'un d'autre, avec un autre caractère et tout ce qu'on peut voir maintenant sera probablement différent. Et c'est normal, les temps et les époques changent, elles évoluent. Nous les immortels, sommes en dehors de ça. On va toutes les traverser, sans y participer. Oui je pourrais avoir un rôle, dans une époque. Et que faire à la suivante? A la précédente?"

Il reprit doucement son souffle, la suite allait paraître illogique avec les toutes premières paroles qu'il avait prononcé entre ses quatre murs. Il le savait, mais elle avait mis un doigt sur un point plus que sensible. Bien que lassé, déprimé, Aetion restait compatissant :

" - Avoir une vie normale est impossible à envisager. Etre heureux l'est tout autant. Les personnes qui nous sont chères ne traverseront pas forcément le temps avec nous, on sera condamné à perdre tout ceux qu'on aime, à tous les voir disparaître alors qu'on reste là. C'est pour ça que je ne veux plus m'attacher, j'en ai trop souffert alors que mon éternité de tristesse ne fait que commencer."

Il inspira profondément avant de terminer :

" - Je sais que ça va paraître contradictoire, mais si tu désires quelque chose que tu ne penses avoir qu'en étant immortelle, je préfère t'aider à l'obtenir plutôt que tu te condamnes toute seule à vivre ce que je vis. Ou tu peux quitter ce monde, mais quoi qu'il en soit, l'immortalité est le pire des choix."
Revenir en haut Aller en bas
Wickeds
avatar
Messages : 238
Pièces d'Or : 400
Date d'inscription : 02/11/2014

who is it!
Race: Humaine ensorcelée
Âge fictif.: 22 ans
Inventaire:
Ivy E. Strauss
(#) Re: Red Likes Roses! {Aetion}   Sam 8 Aoû - 14:02

" - Tu n'as pas cette "bénédiction" si j'ai bien suivi votre histoire, laisse moi te donner un point de vue différent." attentive tu le regarde posée et calme. " - Je n'ai pas la vie, j'ai l'éternité. Seulement, les époques changent, regarde ce royaume que tu vois d'ici, il est actuellement dirigé par une reine désireuse de gloire et de fortune, et dans 20 ans? 60 ans? 100 ans? Ce sera quelqu'un d'autre, avec un autre caractère et tout ce qu'on peut voir maintenant sera probablement différent. Et c'est normal, les temps et les époques changent, elles évoluent. Nous les immortels, sommes en dehors de ça. On va toutes les traverser, sans y participer. Oui je pourrais avoir un rôle, dans une époque. Et que faire à la suivante? A la précédente?"

Il n’avait pas tors du tout….et cela te coupe le sifflet si on peu dire. Tu ne sais pas vraiment quoi lui répondre, il à de gros arguments, et tu ne peux pas nier les faits. " - Avoir une vie normale est impossible à envisager. Etre heureux l'est tout autant. Les personnes qui nous sont chères ne traverseront pas forcément le temps avec nous, on sera condamné à perdre tout ceux qu'on aime, à tous les voir disparaître alors qu'on reste là. C'est pour ça que je ne veux plus m'attacher, j'en ai trop souffert alors que mon éternité de tristesse ne fait que commencer."

Machinalement tu baisses les yeux puis la tête vers le sol. Il a sincèrement souffert. Et malgré son ton neutre, ses paroles regorge de ressentis et de peine. Une peine qu’il a appris a voiler et masquer tant et si bien qu’il c’est mis a l’oublier lui-même.

" - Je sais que ça va paraître contradictoire, mais si tu désires quelque chose que tu ne penses avoir qu'en étant immortelle, je préfère t'aider à l'obtenir plutôt que tu te condamnes toute seule à vivre ce que je vis. Ou tu peux quitter ce monde, mais quoi qu'il en soit, l'immortalité est le pire des choix."

Ecarquillant les yeux tu as peur de comprendre. « tu es prêt à m’aider ….. ? » te levant tu essaies de digérer ce flux de paroles et de confidence. Tu vas vers l’une des fenêtres qui ponctue le mur nord de tes appartements, donnant une vue imposante sur l’entrée du château et de sa cours. « ce que je veux…… je crois qu’au fil des années j’ai oublié ou laissé ce faner le but de ma venue ici. Toi tu as l’immortalité comme fardeau, et moi la culpabilité et la honte. Je ne vaux pas mieux que les gens d’ici, alors peut être que ma place est bien ici après tout. » le regardant tu te questionne quand même « pourquoi es tu prêt à m’aider, au vue de tout ce que tu ma dis, je penserais plus qu’un homme comme toi n’as plus aucun espoir ou encore d’intérêt pour les hommes de passages comme moi sur ces siècles qui filent sous ton regard placide. Tu as perdu le gout de la vie, mais tu es prêt, pour moi à m’empêcher de subir ce que tu ressens ? » Approchant tu te pose subitement proche de lui « pourquoi….. ? Tu ne penses pas que tu as trouvé le moyen de trouver un sens à ta condition ? »



♦️ Mes cadeaux ♦️
Thank You

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
(#) Re: Red Likes Roses! {Aetion}   Dim 9 Aoû - 13:30

« tu es prêt à m’aider ….. ? »

Le demi-dieu ne répondit pas de suite, il continua de miroiter le paysage au travers de la fenêre de son regard lourd. Il continuait de le regarder, ses paroles venant de lui rappeler une chose qu'il avait oublié, même la nature allait changer et tout ce qu'il voit actuellement disparaîtra un jour ou l'autre, il ne pouvait même plus apprécier un endroit, car le temps rattrape même le décor, pourquoi des gens sont prêts à tuer pour devenir immortel? Aetion ne comprenait pas, ces personnes ne devaient pas se projeter assez loin dans l'avenir...
Soudain les paroles de Morwen attirèrent son attention, la jeune femme s'était écartée pendant que son esprit continuait de se lamenter sur sa condition, comme chaque seconde de cette interminable vie.

« ce que je veux…… je crois qu’au fil des années j’ai oublié ou laissé ce faner le but de ma venue ici. Toi tu as l’immortalité comme fardeau, et moi la culpabilité et la honte. Je ne vaux pas mieux que les gens d’ici, alors peut être que ma place est bien ici après tout. »

Elle se retourna pour fixer le brun, celui-ci avait fait deux pas pour se rapprocher un peu de son interlocutrice :

« pourquoi es tu prêt à m’aider, au vue de tout ce que tu ma dis, je penserais plus qu’un homme comme toi n’as plus aucun espoir ou encore d’intérêt pour les hommes de passages comme moi sur ces siècles qui filent sous ton regard placide. Tu as perdu le gout de la vie, mais tu es prêt, pour moi à m’empêcher de subir ce que tu ressens ? »

Finalement, elle fit de même. Les deux protagonistes se retrouvaient extrêmement proche pour continuer cette conversation :

« pourquoi….. ? Tu ne penses pas que tu as trouvé le moyen de trouver un sens à ta condition ? »

"-Non."

Le fils d'Achille venait de couper court à la question de cette jeune femme. Non, il n'avait rien trouver pour rendre sa solitude acceptable, il n'avait rien trouvé qui donnerait un sens à son éternité. Sans bouger, il continua :

"-Je ne sais pas qui tu es, je ne te connais pas et sans vouloir t'offenser je n'ai pas envie d'en apprendre plus sur toi, peut être te détesterais je, peut être que non... Mais quoi qu'il en soit, je ne désire pas me lier à des personnes, qui comme tu l'as dis, sont mortelles. Mais tu as déjà lu en moi."

Le solitaire détourna le regard, il fixait le mur, même s'il n'avait rien à cacher, cette jeune femme avait pourtant déceler rapidement son ressenti face au monde, le comprenait elle? Il en était pas sûr mais elle avait l'air de respecter ses sentiments, il continua :

"-Oui, j'ai perdu le goût de vivre. Oui, j'ai perdu la foi en l'humanité car la plupart des hommes ne cherchent que le pouvoir, la richesse ou la gloire. Trop peu ne font que vivre tout simplement, cependant je n'ai pas la moindre envie que quelqu'un s'inflige cette torture de l'immortalité et se rende compte seulement trop tard qu'elle est insurmontable, je pense que c'est ce qu'on appelle de la gentillesse..."

Le grand brun soupira, il était gentil, peut être trop. Peut être aurait il tout simplement dû quitter ces lieux quand il en avait eu l'occasion, mais il ne pouvait désormais plus laisser se faire une quelconque méprise :

" - Mais ne déforme pas ce que j'ai annoncé. Je ne t'aiderais que si tu penses que l'immortalité est ta seule option pour atteindre ton but, ou le retrouver. Sinon, je ne ferais que disparaître et deviendrait un lointain souvenir que tu finiras par oublier, et il en sera de même pour toi."

Le ton de sa voix n'avait pas changé depuis le début de cette conversation, mais cela pouvait paraître étrange car les mots qu'il employait pouvait être blessant, apaisant ou encore gentil, mais son ton restait anormalement neutre et dénué de tout envie.
Il se rendait compte que ses dernière phrases aurait pu vexer celle qui l'avait extirpé de son cachot pour l'amener dans cet endroit luxueux, mais pour une fois il ne s'y désintéressait pas. Si il devait venir à aider cette femme, il allait devoir la fréquenter et risquer d'avoir un quelconque sentiment à son égard, mais si elle le détestait tout serait différent et il pourrait l'aider sans s'infliger une nouvelle blessure... Mais encore faut il qu'il l'aide.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
(#) Re: Red Likes Roses! {Aetion}   

Revenir en haut Aller en bas
 

Red Likes Roses! {Aetion}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les Roses De Versailles
» Le parfum des roses d'hiver
» Vous avez vu les éléphants roses derrière vous, M'dame Lisbeth ? {PV}
» Si seulement on avait su s'aimer. Les fleurs auraient été plus roses et nous peut-être plus heureux... [PV Jack]
» "Bouquet de ROSES AZALEES"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Behind the Story :: Outside :: Les Huit Royaumes :: Royaume des Merveilles-